1. Accueil >
  2. Actualité >
  3. Le Bachelor de Sciences Po fait peau neuve

Le Bachelor de Sciences Po fait peau neuve

Le premier cycle de l’institut d’études politiques (IEP) de Paris est réformé depuis septembre 2017 et se décline désormais en trois « majeures » principales.
Raphaëlle Pienne, publié le 15 novembre 2017

Les étudiants de premier cycle de Sciences Po prépareront un diplôme complètement rénové dès cette année. L’établissement a en effet repensé l’organisation et le contenu de son programme de Bachelor, aussi connu sous le nom de « Collège universitaire », d’une durée de trois ans après le baccalauréat.

étudiant

 

Avec cette réforme, le prestigieux institut de la rue Saint Guillaume annonce vouloir « délivrer une formation pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales cohérente et renforcée, et accroître la visibilité du diplôme, en France et à l’international ».

Ce diplôme plus autonome, dont le modèle se rapproche de ses équivalents britanniques ou américains, doit permettre en effet à SciencesPo d’augmenter ses recrutements d’étudiants internationaux, tout en facilitant la mobilité de ses étudiants qui voudront poursuivre un second cycle à l’étranger.

Un programme pluridisciplinaire décliné en trois majeures

Les étudiants du Bachelor de SciencesPo suivront lors de leur première année un « Socle commun » en sciences humaines et sociales se terminant par un stage de terrain. Leur troisième année s’effectuera, comme c’est le cas actuellement, à l’étranger.

La nouveauté est qu’ils devront désormais choisir à l’issue de leur première année une majeure (ou spécialité), dédiée à « un ensemble d’enjeux du monde contemporain », qu’ils étudieront pendant leurs 2ème et 3ème année. Trois possibilités seront offertes :

  • la majeure « Économies et Sociétés » qui propose aux étudiants d’approcher les grands enjeux économiques et sociaux contemporains ;
  • la majeure « Humanités politiques » pour comprendre le fait politique d’hier et d’aujourd’hui dans une analyse plus fine de son environnement culturel, religieux ou philosophique ;
  • la majeure « Politique et Gouvernement » qui initiera les étudiants aux enjeux de l’action publique et leur offrira une approche des relations internationales.

Un enseignement des « Humanités » renforcébachelor

Le premier cycle de SciencesPo donnera également encore davantage désormais de place aux enseignements des « Humanités » (les sciences humaines et sociales), à la fois dans son socle commun et par la création de sa majeure dédiée aux humanités politiques.

Aux côtés des disciplines fondamentales du tronc commun déjà enseignées (histoire, économie, science politique, droit, sociologie), d’autres matières telles la géographie, la littérature, l’anthropologie ou encore la philosophie devront ainsi permettre aux élèves du programme de Bachelor de mieux comprendre le monde qui les entourent.

Par ailleurs, SciencesPo entend renforcer la formation « éthique » de ses étudiants avec l’instauration d’un « parcours citoyen ». Les étudiants devront ainsi valider un certain nombre de crédits à l’issue de leurs trois années de formation grâce à la réalisation d’expériences civiques (engagements associatifs, stages et/ou projets collectifs). Ils resteront cependant libres de choisir le format de ces expériences et de les cumuler ou non chaque année.

 

Raphaëlle Pienne

 

Crédits photos

© kgtoh, © leolintag © Canva

Toutes les actualités