Santé

Agent de service hospitalier

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

1 500 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Agent(e) de bio nettoyage hospitalier
Agent(e) de propreté hospitalière
Agent(e) des services hospitaliers qualifié
Centres d'intérêt Faire un travail minutieux précis

Description

Nettoyage des locaux hospitaliers, distribution des repas aux patients… : le travail de l’agent hospitalier est indispensable à la prise en charge et au confort des malades.

 

Activités principales

L'agent de service hospitalier participe au bien-être et au confort des patients. Il nettoie les chambres, les couloirs, les bureaux dans un hôpital, une maison de retraite ou de cure. Il assure la désinfection et la décontamination des blocs opératoires. Il peut aussi être chargé de la distribution des repas, d'animations, etc.

Comment travaille-t-il ?

Respectant des protocoles de nettoyage très stricts, l'agent de service hospitalier est responsable de la propreté irréprochable de chaque pièce dont il a la charge : couloirs, chambres, bureaux, mobilier, etc. Il utilise pour cela des détergents et des désinfectants pour faire disparaître toutes les bactéries : c'est le bio-nettoyage. Il part toujours du plus propre pour aller vers le plus sale. Dans les blocs opératoires, il nettoie la table d'opération, les poignées de porte et, comme pour toutes les pièces, il termine par les sols. Dans les maisons de retraite comme dans les hôpitaux, l'agent de propreté hospitalier peut distribuer les plateaux repas ou assurer le service en salle, en fonction de ses horaires de travail. Il assure aussi des animations auprès des résidents, sous la responsabilité de l'équipe soignante.

Où exerce-t-il ?

Les hôpitaux publics et les établissements de soins privés (cliniques, etc.) sont les principaux employeurs des agents de service hospitalier, mais les maisons de retraite et les instituts de cure font également appel à ces professionnels. Selon l’enquête besoins en main d’œuvre (BMO) de Pôle emploi, près de 2 000 recrutements d’agents hospitaliers étaient prévus en Île-de-France en 2018. Les postes se situent en particulier dans les départements de Paris (75) et de l’Essonne (91).

Compétences pour être Agent de service hospitalier

Qualités requises
Méticuleux :

Respecter les règles d'hygiène, les protocoles de nettoyage est primordial. Le métier d'agent de service hospitalier suppose de la rigueur et de la précision dans chaque geste.

 

Autonome :

Chaque jour, l'agent de service hospitalier prend en charge le nettoyage de différentes pièces en fonction du planning établie par le chef d'équipe. Il connaît chacun des produits qu'il utilise, les protocoles à appliquer et réalise seul le nettoyage.

 

Polyvalent :

L'agent hospitalier doit savoir s'adapter aux différentes missions qui lui sont demandées : assurer le ménage, distribuer les repas... mais aussi parfois apporter son aide pour déplacer un malade, participer à des animations au sein d'une maison de retraite, etc.

 

Savoir-faire

  • - Vérifier le contenu du chariot de ménage et procéder à la préparation des solutions de nettoyage
  • - Nettoyer, désinfecter et ranger la chambre et l'installation sanitaire
  • - Entretenir des locaux
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Établir une commande
  • - Consigner des données dans un registre

Savoir

  • - Lecture de fiche technique
  • - Utilisation de monobrosse
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Techniques de bio-nettoyage
  • - Protocoles de lutte contre les infections nosocomiales
  • - Utilisation de matériel de nettoyage

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Agent de service hospitalier

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Agent de service hospitalier qualifié

1 527 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes, hors primes et indemnités, en début de carrière, pour l’année 2019.

Consulter la grille indiciaire agent de service hospitalier qualifié
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-hospitaliere-agent-service-hospitalier-qualifie-ashq/1/75.htm

 

Secteur privé

Découvrir la rémunération moyenne, les revenus en début et en fin de carrière.

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du personnel polyvalent des services hospitaliers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Agent de service hospitalier

S’il n’existe pas de formation spécifique, le métier d’agent de service hospitalier se professionnalise et demande de plus en plus souvent d’avoir un diplôme de niveau CAP pour y accéder.

Formation initiale

Pour exercer le métier d’agent de service hospitalier, vous pouvez notamment préparer en 2 ans après la classe de 3ème un CAP agent de propreté et d’hygiène

Au niveau bac, avec un bon dossier en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans à la suite du CAP, vous pouvez également préparer le bac professionnel hygiène propreté stérilisation ou le bac professionnel accompagnement, soins et services à la personne (ASSP). Le bac professionnel permet d'exercer rapidement des fonctions d'encadrement.

Toujours avec un très bon dossier ou une mention au bac, une poursuite d’études est envisageable en BTS métiers des services à l'environnement. Être titulaire de ce diplôme permet d’accéder directement à une fonction de responsable de secteur.

Formation continue

Les personnes entrées dans la profession sans diplôme ont la possibilité de faire reconnaître leurs compétences par la validation des acquis de l’expérience (VAE), pour obtenir par exemple le CAP agent de propreté et d’hygiène. Après quelques années de carrière et une formation de complémentaire, il est possible d’envisager des passerelles vers d’autres métiers hospitaliers (aide-soignant, infirmier).

Dans le cadre d’une reconversion, il est possible de préparer le métier d’agent de service hospitalier dans le cadre de la formation continue. De nombreuses formations existent, dont certaines menant à une certification comme le titre professionnel (TP) agent de propreté et d’hygiène ou la certification professionnelle FFP (Fédération de la Formation Professionnelle) agent de service hospitalier.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1301

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier