Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Agent d’entretien d’espaces verts

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

1 700€ bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Jardinier(ère) d'espaces verts
Jardinier(ère) paysagiste
Ouvrier(ère) d'entretien des espaces verts
Ouvrier(ère) des espaces verts
Ouvrier(ère) paysagiste
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Exercer une activité artistique ou créative

Description

L’agent d’entretien d’espaces verts s’occupe de tous les travaux liés à l’aménagement ou à l’entretien d’espaces verts : taille, désherbage, plantation, etc.
Activités principales

L’agent d’entretien d’espaces verts est chargé de mettre en place, d’aménager ou d’entretenir les espaces verts : parcs, jardins, massifs, ronds-points, terrains de sports, etc. Il effectue des travaux de jardinages ainsi que des tâches de maçonnerie légère.

Comment travaille-t-il ?

L’agent d’entretien d’espaces verts peut s’occuper de la création et de la mise en place de nouveaux espaces verts. Il doit alors préparer les sols en retournant la terre, en faisant des travaux de terrassement et en désherbant, puis procéder aux plantations d’arbustes, de fleurs…ou au semis de gazon. Il est également en charge de l’entretien du végétal et des espaces: il tond les pelouses, taille les haies et les arbustes, traite contre les maladies, dépose des engrais, protège les plantes avec des bâches ou des grillages, arrose, ramasse les feuilles mortes, etc. Il peut également être amené à réaliser de petits travaux de maçonnerie et de peinture liés à l'aménagement des espaces verts. Il peut par exemple construire des murets ou installer des clôtures. Il peut également installer des éclairages ou des systèmes d’arrosage.

Où exerce-t-il ?

Les agents d’entretien d’espaces verts peuvent être employés par des entreprises, souvent artisanales, de travaux paysagers ou par des collectivités territoriales (mairies, communautés de communes…). Ils peuvent également être employés directement par des syndics immobiliers, des sites industriels ou encore des infrastructures sportives. Selon les chiffres 2017 de la branche, l’Île-de-France compte plus de 2 000 entreprises du paysage (8% du secteur) employant 9 850 salariés (15 % du secteur) dont 82 % en CDI. Parmi les employeurs, plus de 40 % ont des perspectives d’embauche et 50 % rencontrent des difficultés de recrutement.

Compétences pour être Agent d’entretien d’espaces verts

Qualités requises
Endurant :

Même s’il passe une partie de son temps en atelier ou en serre, l’agent d’entretien d’espaces verts travaille majoritairement à l’extérieur et doit supporter les écarts de températures et les aléas climatiques.

 

Polyvalent :

Le métier demande des compétences multiples : connaissance des différentes variétés de plantes et des soins à leur donner, conduite de petits engins de chantier, maçonnerie, mécanique…

 

Ouvert :

L’agent d’entretien d’espaces verts travaille souvent en équipe. En contact avec le public, il doit également savoir se montrer courtois et attentif aux autres.

 

Savoir-faire

  • - Sécuriser le chantier et son environnement (signalisation, ...)
  • - Réaliser un semis
  • - Préparer le sol et les plantations (épandage, semis, récolte, ...)
  • - Entretenir un élément de décoration
  • - Entretenir un espace extérieur
  • - Tailler les arbres selon l'orientation de croissance ou la forme recherchée et supprimer les branches indésirables
  • - Assurer une maintenance de premier niveau
  • - Entretenir des équipements
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Installer des mobiliers urbains de parc et jardin
  • - Installer un système d'irrigation
  • - Installer un système d'éclairage ou de mise en valeur d'espaces et bâtiments publics
  • - Planifier les travaux d'entretien d'un site
  • - Réaliser des petits ouvrages de maçonnerie

Savoir

  • - Techniques de terrassement
  • - Techniques de drainage
  • - Techniques d'engazonnement
  • - Botanique
  • - Utilisation d'outils de taille
  • - Utilisation d'engins de tonte (autotracté/autoporté)
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Pédologie (caractéristiques des sols, évolution, /...)
  • - Hydraulique
  • - Techniques de taille de végétaux
  • - Techniques culturales
  • - Techniques d'affûtage
  • - Tracteur et petits engins de chantiers mobiles (CACES R 372-1)
  • - Plates-formes élévatrices mobiles de personnes ou PEMP (CACES R 386)
  • - Grues auxiliaires de chargement de véhicules (CACES R 390)
  • - Procédures d'entretiens de mobiliers urbains
  • - Mécanique
  • - Outils de planification

(source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Agent d’entretien d’espaces verts

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Adjoint technique territorial 

1 527 €

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes, hors primes et indemnités, pour l'année 2019.

Consulter la grille indiciaire adjoint technique territorial :
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-territoriale-adjoint-technique-territorial-att/4/46.htm

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

Emploi

Secteur public

Les agents d’entretien des espaces verts sont recrutés par les collectivités territoriales en passant un concours de catégorie C (concours d’adjoint technique de 1ère classe) ou sont recrutés directement sans concours.

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'entretien des espaces verts dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Agent d’entretien d’espaces verts

Le métier d’agent d’entretien d’espaces verts est accessible à partir du niveau CAP.

Formation initiale

Pour accéder à la profession, vous pouvez préparer dans un lycée agricole ou en apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) un CAPA jardinier paysagiste en deux ans après la 3ème.

Vous avez également la possibilité de préparer, en deux ans après la 3ème et uniquement en alternance, un brevet professionnel (BP) aménagements paysagers ou un brevet professionnel agricole (BPA) travaux des aménagements paysagers.

Le bac professionnel aménagements paysagers (en trois ans après la 3ème ou en 2 ans après un CAP du domaine) vous permet d’encadrer une équipe.

Formation continue

Pour les professionnels en activité, la formation continue offre des possibilités de spécialisation et de perfectionnement. Il existe plusieurs certificats de spécialisation (par exemple, le certificat de spécialisation option jardinier de golf et entretien des sols sportifs engazonnés), ainsi que des certificats de qualification professionnelle (CQP), comme le CQP ouvrier paysagiste hautement qualifié en maîtrise paysagère du végétal.

Dans le cadre d’une reconversion, on pourra préparer (dans un CFPPA ou un Greta) le CAPA jardinier paysagiste, le brevet professionnel (BP) aménagements paysagers, le brevet professionnel agricole (BPA) travaux des aménagements paysagers ou le bac professionnel aménagements paysagers. L’Afpa prépare également au titre professionnel (TP) ouvrier du paysage.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1203

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier