Banque, assurances et immobilier

Aménageur lotisseur

Management de projet immobilier
Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 400€ bruts/mensuel

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Aménageur foncier
Lotisseur(euse)
Directeur(trice) de la promotion immobilière
Promoteur(trice)-constructeur(trice)
Responsable foncier(ère)
Responsable habitat - logement
Centres d'intérêt Convaincre, négocier Faire du commerce, acheter, vendre

Description

L’aménageur lotisseur cherche des terrains et les achète afin d’y implanter des lotissements pour ensuite les revendre par lots.
Activités principales

Le métier d’aménageur lotisseur consiste à chercher des terrains à acquérir pour le compte de son entreprise, puis à les diviser afin de les aménager pour enfin les commercialiser sous forme de lots. Homme de terrain, l’aménageur lotisseur doit également disposer de solides compétences en droit foncier et en urbanisme, nos sans être à l’aise dans les phases de négociations commerciales.

Comment travaille-t-il ?

Dans sa quête de nouveaux projets de construction, l’aménageur lotisseur commence par étudier les plans locaux d’urbanisme (et autres cartes) d’un espace géographique. Son but : déceler des parcelles où pourraient émerger des priorités en matière d’aménagement. Ensuite, à lui de mettre sur pieds un projet de lotissement, d’en réaliser les plans et d’obtenir, des pouvoirs publics, les permis d’aménagement autorisant la sortie de terre et la commercialisation du lotissement, divisé alors en plusieurs lots. Dans ce prolongement, l’aménageur lotisseur pilote la viabilisation des lots de terrain : il doit s’assurer que ces derniers peuvent être aménagés en espaces habitables, c’est-à-dire accessibles aux réseaux d’eau, d’électricité, de gaz et d’assainissement. En guise de dernière étape, l’aménageur lotisseur assure la vente des lots.

Où exerce-t-il ?

L’aménageur lotisseur alterne ses journées de travail entre le terrain, en quête de nouveaux projets d’aménagement, et le bureau, où ces projets sont formalisés.

L’aménageur lotisseur peut exercer son métier dans le cadre de structures très diverses : au sein de sociétés de promotion immobilière, de construction de maisons individuelles, de gestion immobilière ou foncière, ainsi que dans les établissements bancaires ou d’assurances férues d’investissements sur le plan immobilier.

Les professionnels de la filière recrutent, à l’heure actuelle, de nombreux aménageurs lotisseurs, portés par le vent en poupe du marché hexagonal des logements autorisés qui enregistrait, à fin avril 2017, une progression, sur douze mois glissants, de 13,5%. Soit une croissance légèrement moindre que celle enregistrée un mois plus tôt, à fin mars.

Compétences pour être Aménageur lotisseur

Qualités requises
Pointu :

A la différence d’un promoteur immobilier qui travaille au coup par coup, l’aménageur lotisseur doit connaître parfaitement les besoins fonciers des communes sur lesquels il travaille.

 

Érudit :

L’exercice du métier d’aménageur lotisseur suppose une quadruple-compétence : à la fois dans les domaines du droit foncier, de l’urbanisme, de la géographie et des relations commerciales.

Résistant :

Travaillant souvent en extérieur à la recherche de nouveaux terrains à exploiter, l’aménageur lotisseur ne compte pas ses heures et peut être amené à exercer loin de son domicile sur des périodes assez longues.

Savoir-faire

  • - Suivre l'évolution du marché immobilier
  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Prospecter un marché
  • - Élaborer un budget prévisionnel
  • - Établir un montage financier
  • - Établir un montage juridique
  • - Réaliser une procédure d'acquisition de terrain, de bien immobilier
  • - Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • - Déterminer des besoins en travaux
  • - Coordonner une équipe d'intervenants
  • - Contrôler la réalisation d'un projet
  • - Proposer des axes d'amélioration
  • - Réaliser un appel d'offre
  • - Intervenir dans le domaine de projets immobiliers
  • - Suivre un appel d'offres
  • - Rechercher des financements, des partenariats
  • - Suivre l'état d'avancement des travaux jusqu'à réception
  • - Présenter les modalités d'acquisition d'un bien
  • - Présenter un bien immobilier à un client
  • - Réaliser une transaction immobilière de vente
  • - Établir un dossier financier d'acquisition de biens immobiliers
  • - Réceptionner un ouvrage immobilier
  • - Superviser la réalisation technique d'un programme immobilier
  • - Établir l'état d'avancement de travaux
  • - Planifier des études et interventions techniques avant les travaux (sondage des sols, dépollution, fouilles etc.)
  • - Définir des actions de promotion commerciale
  • - Conseiller les collectivités sur une politique foncière
  • - Gérer le budget global d'une structure
  • - Diriger un service, une structure
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Gestion administrative
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Droit immobilier
  • - Code des marchés publics
  • - Fiscalité
  • - Techniques de construction
  • - Architecture
  • - Logiciels immobiliers
  • - Gestion comptable
  • - Gestion de projet
  • - Outils bureautiques
  • - Gestion financière
  • - Urbanisme
  • - Logiciels comptables
  • - Gestion immobilière
  • - Gestion immobilière des fonds de commerce
  • - Gestion immobilière d'entreprise
  • - Immobilier agricole
  • - Immobilier d'habitation publique
  • - Immobilier de haut standing
  • - Méthodes de transaction immobilière
  • - Techniques commerciales
  • - Normes environnementales

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Aménageur lotisseur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management de projet immobilier dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Aménageur lotisseur

Pour exercer le métier d’aménageur lotisseur, vous avez le choix entre diverses filières de formation.

La plus couramment suivie est celle de la filière universitaire, qui consiste en deux étapes : décrocher, premièrement, un diplôme de niveau bac + 3, pour ensuite suivre un master (niveau bac + 5), diplôme de plus en plus demandé par les recruteurs.

En Île-de-France : quatre licences professionnelles peuvent être suivies avant d’entamer votre master :

  • La licence professionnelle activités juridiques : métiers du droit de l'immobilier (Université ParisEst Marne-La-Vallée – UPEM ; et Université Paris-Est Créteil, Val-De-Marne)
  • La licence professionnelle activités juridiques spécialité management et droit des affaires immobilières (Université ParisEst Créteil Val-De-Marne).
  • La licence professionnelle aménagement du territoire et urbanisme spécialité : assistance technique au développement et à l'aménagement des espaces périurbain (Université Paris-Est Créteil Val-De-Marne)

Ensuite, vous poursuivez votre parcours en master. En région parisienne, on en compte près d’une dizaine susceptible de vous former au métier d’aménageur lotisseur. Voici cinq exemples :

  • Le master droit de l’immobilier parcours-type : droit de la construction et de l’urbanisme (Université Paris-Est Créteil, Val-De-Marne).
  • Le master gestion de patrimoine parcours-type : gestion de patrimoine (Université Paris-Est Créteil, Val-De-Marne).
  • Le master urbanisme et aménagement spécialité : espaces urbains et démarches de projet (Université ParisEst Créteil, Val-De-Marne).
  • Le master urbanisme et aménagement (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

L’autre voie qui vous mène au métier d’aménageur lotisseur est celle des écoles, à l’instar de la formation dispensée par l’IMSI (Institut du management des services immobiliers), à Paris, accessible en « année 1 » pour les titulaires d’un bac via le CFA IGS, et en « année 3 » pour les titulaires d’un bac + 2 et pour les titulaires d’un bac + 3/4 pour les cycles mastères professionnels.

Autre école qui délivre un diplôme (trois ans d’études) adapté à l’exercice du métier d’aménageur lotisseur : l’École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie, à Cachan (94).

Formation continue

Le métier d’aménageur lotisseur est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Plusieurs parcours et perfectionnements sont possibles. Voici un exemple : suivre la licence professionnelle bâtiment et construction, spécialité droit et techniques du montage d’opérations de construction, puis le master droit de l’immobilier, deux diplômes délivrés par le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), à Paris

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=C1503

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier