27-Taux-Inscr-Bac-Tec-Enseig-Sup.jpg

Après le bac STI2D (Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable)

développement durable

60 % des bacheliers STI2D s'engagent dans un BTS ou un DUT d'un domaine proche ou complémentaire de leur spécialité.

Environ 10% des bacheliers STI2D optent pour un parcours de type licence science et technologie… (3 ans), puis master (2 ans). A l'université, je peux aussi préparer une licence pro en un an (bac + 3) après avoir validé un BTS ou un DUT.

Il est possible aussi de faire une prépa ou d'intégrer une école d'ingénieur, même si les profils STI2D y sont plus rares. Des passerelles sont prévues à cet effet ainsi il existe des classes ATS (Adaptation Techniciens Supérieurs) qui préparent en un an à un concours d’entrée en École d’ingénieurs.….

Après le bac STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués)

Les bacheliers STD2A s'orientent principalement vers les BTS design et les DMA, qui leur sont ouverts de droit. Mais la sélection reste sévère, notamment dans les écoles supérieures d'arts appliqués qui admettent peu d'élèves. Pour être retenu, mes résultats scolaires et mon "book", dossier avec mes créations, seront pris en compte.

Préparés en 2 ans, les BTS du domaine des arts appliqués sont les plus adaptés.

Également en 2 ans, les DMA, proposés sur des créneaux professionnels pointus, forment des artisans d'art ou des assistants créateurs.

Après le bac STL (Sciences et Technologies de Laboratoire)

laboratoire

Munis d’un solide bagage scientifique et technologique grâce à mon bac STL, j'ai accès à des poursuites d’études variées : BTS et DUT principalement, mais aussi prépas, écoles, université.

Presque la moitié des bacheliers STL optent pour un BTS ou un DUT scientifique, agricole ou industriel, et certains pour un DEUST. Accessibles sur dossier, ces formations durent 2 ans et associent cours théoriques, pratique professionnelle et stages sur le terrain. Elles visent une entrée dans la vie active, mais permettent parfois de poursuivre des études longues.

Avec mon bac STL, je peux aussi préparer un DEUST, en particulier dans l’agroalimentaire, la biologie, etc. Je peux aussi devenir manipulateur en électroradiologie médicale après avoir décroché le DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique (en 3 ans).

Après le bac ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social)

Avec mon bac ST2S, j'ai tous les atouts nécessaires pour poursuivre mes études dans le paramédical et le social, principalement en écoles, en STS (section de technicien supérieur) ou en IUT (institut universitaire de technologie).

Par exemple, je peux préparer le BTS Économie Sociale Familiale, le BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social (SP3S) ou le DUT carrières sociales.

Les DEUST accessibles aux bacheliers ST2S sont orientés sur l’accompagnement, le travail social ou le développement local.

Avec un très bon niveau en sciences, je peux envisager des études dans le paramédical, la diététique ou les analyses biomédicales.

Après le bac STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion)

gestion

La polyvalence du bac STMG me donne accès à une quinzaine de spécialités. Je peux miser sur un BTS dans la continuité ou la complémentaire de ma spécialité découverte en classe de terminale. Une dizaine de DUT proposent des enseignements dans la continuité de mon bac. C'est la qualité de mon dossier scolaire qui me permettra de suivre l'une de ces formations menant à un bac + 2.

Je peux préparer en 3 ans le Diplôme de Comptabilité et de gestion (DCG) qui est reconnu au grade licence et me permets d’accéder directement au monde professionnel. C’est aussi le premier diplôme de la filière conduisant au métier d’expert-comptable.

Une part des bacheliers STMG opte pour l’université en vue d’y préparer une licence générale (bac + 3), puis un master (bac + 5). J'ai conscience que les études universitaires demandent une grande autonomie et de la méthode dans l'organisation de mon travail personnel.

Après le bac STAV (Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant)

Avec un profil scolaire équilibré dans toutes les matières, les bacheliers STAV peuvent continuer leurs études dans les domaines de l'agriculture, de l'agroalimentaire ou du service en milieu rural, etc.

Associant cours théoriques, pratique professionnelle et stages sur le terrain, les BTS, notamment les BTSA (BTS agricole), comme les DUT conduisent à un niveau bac + 2. Je vise alors une insertion rapide sur le marché du travail. C'est la qualité de mon dossier scolaire qui me permettra de suivre l'une de ces formations.

Je peux aussi envisager un CS (Certificat de Spécialisation) au sein d'un lycée agricole, d'un CFA (Centre de Formation d'Apprentis) ou d'une école.

Après un bac + 2, je peux m'orienter vers une licence pro à l'université. Les mentions productions animales, productions végétales, agronomie sont les plus adaptées.

Après le bac TMD (Techniques de la Danse et de la Musique)

professeur de danse

En musique et en danse, ce sont les conservatoires qui font référence. Deux cursus coexistent, l'un au niveau national, l'autre au niveau régional : une dizaine de pôles d'enseignement supérieur artistique délivrent le DNSP (Diplôme National Supérieur Professionnel dans plusieurs disciplines).

L'université prépare aux métiers de l'enseignement, de l'animation culturelle ou de la gestion de l'art... mais pas aux carrières sur scène ! Je dois donc bien réfléchir avant de me lancer dans des études universitaires théoriques.

Après le bac STHR (Sciences et Technologies de l'Hôtellerie et de la Restauration)

Avec mon bac techno spécialisé dans l'hôtellerie et la restauration, je me tourne avant tout vers une formation courte dans le supérieur : un BTS ou un DUT dans le domaine des services (hôteliers ou autres) correspond à mes aspirations ! Ces formations sont accessibles sur dossier et/ou entretien.

Quelques bacheliers hôteliers optent pour une formation professionnelle qui leur apporte une spécialisation plus pointue. La plupart des diplômes présents sur ce créneau se préparent en école privée, en 1 à 3 ans.

 

Crédits photos

© rikirennes © Région Île-de-France © GaudiLab © tommasolizzul © ktsimage