Support à l'entreprise

Architecte de réseaux

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

4 000 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Architecte réseaux de télécoms
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

L'architecte de réseaux conçoit des réseaux informatiques et de télécommunications destinés à la communication d'une entreprise, en interne comme en externe. Il supervise ensuite la mise en place de tout ce réseau.

 

Activités principales

L'architecte de réseaux analyse le système d'information existant, la circulation de l'information dans l'entreprise, ainsi que les attentes des utilisateurs.

Cela lui permet de proposer une solution adaptée aux besoins de l'entreprise, en tenant compte des contraintes techniques.

Il réalise ainsi les interconnexions entre les ordinateurs, installe les serveurs permettant d'accéder à tous les fichiers de la société, les messageries électroniques, les réseaux.

Enfin, il est chargé de superviser le déploiement des équipements et du matériel jusqu'au démarrage du nouveau réseau.

Comment travaille-t-il ?

L'architecte de réseaux partage son temps entre les rendez-vous avec les utilisateurs, qui vont lui permettre d'identifier leurs besoins, et un travail de réflexion et d'analyse, mené dans un bureau.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises utilisatrices et les collectivités territoriales embauchent des architectes de réseaux dans leurs services informatiques.

L'architecte en réseaux est aussi largement présent dans les ESN (anciennement SSII).

Compétences pour être Architecte de réseaux

Qualités requises
Méthodique :

L'architecte doit être capable de prendre du recul, d'analyser le réseau existant et les besoins des utilisateurs pour préconiser les bonnes solutions.



 

Ouvert :

De la capacité à écouter et à comprendre les utilisateurs dépend la pertinence des choix en matière de réseaux.

 

Curieux :

Les technologies des réseaux se renouvellent en permanence, ce qui implique une réactualisation très régulière des compétences de l'architecte.

 

Savoir-faire

  • - Analyser les besoins du client
  • - Analyser les besoins d'un projet
  • - Définir les caractéristiques techniques du produit
  • - Concevoir les solutions techniques
  • - Concevoir l'architecture d'un système d'information
  • - Évaluer le résultat de ses actions
  • - Procéder aux phases de tests et de recettes des applications développées
  • - Mettre en place les procédures techniques d'exploitation, d'utilisation et de sécurité des équipements informatiques
  • - Définir et contrôler l'application des procédures qualité et sécurité des systèmes d'information et de télécoms
  • - Effectuer une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Mettre à jour une documentation technique

Savoir

  • - Cahier des charges
  • - Méthodes d'analyse (systémique, fonctionnelle, de risques,...)
  • - Normes et standards d'exploitation
  • - Principes d'intégration de matériels et de logiciels
  • - Normes qualité
  • - Règles de sécurité Informatique et Télécoms
  • - Normes rédactionnelles
  • - Modélisation informatique
  • - Droit du Numérique
  • - Technologies de l'accessibilité numérique
  • - Urbanisation des systèmes d'information
  • - Évaluation de risques sécurité Informatique et Télécoms

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Architecte de réseaux

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'expertise et support en systèmes d'information dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Architecte de réseaux

Pour accéder à la fonction d'architecte de réseaux, un niveau bac + 5 est attendu.

Formation initiale

La priorité est souvent donnée par les recruteurs aux diplômés d'écoles d'ingénieurs avec une spécialisation en télécommunications. Cinq années d’études après le bac vous seront nécessaires pour obtenir un titre d'ingénieur. Les écoles sont accessibles après un bac scientifique, 2 ans de classe prépa scientifique ou par le biais des admissions parallèles à bac + 2 ou plus.

Les études universitaires sont également porteuses à condition que vous validiez un diplôme de niveau bac + 5 comme un master dans les domaines de l'informatique et de l'électronique avec une spécialisation réseaux ou contrôle, signaux et communication.

On peut citer le master professionnel ingénierie des réseaux (Paris-Saclay), le master professionnel réseaux et télécommunications (Paris-Saclay), le master professionnel informatique parcours réseaux (Sorbonne Université), etc.

A bac + 6, spécialisez-vous avec un mastère spécialisé qui offre des perspectives intéressantes, par exemple le MS sécurité des systèmes et des réseaux (Telecom SudParis) ou le MS conception et architecture de réseaux (Télécom Paris Tech).

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations comme le CQP administrateur de réseaux d'entreprise, le titre professionnel technicien supérieur en réseaux informatiques et télécommunications ou des formations courtes initiant à la programmation informatique ou aux réseaux.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1802

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier