Santé

Assistant dentaire

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

 1 800 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Aide dentaire
Centres d'intérêt Soigner

Description

L’assistant-dentaire est le principal collaborateur du chirurgien-dentiste, qu’il assiste dans ses tâches techniques et administratives.
Activités principales

Le métier d’assistant-dentaire nécessite des compétences à la fois techniques, administratives et relationnelles. Placé sous la responsabilité du chirurgien-dentiste, il accueille et organise les rendez-vous avec les patients, gère les stocks, prépare et désinfecte le matériel médical et apporte une aide opératoire.

Comment travaille-t-il ?

L’assistant-dentaire est en charge de l’accueil des patients au cabinet dentaire. Il peut les informer, les rassurer et si besoin et les sensibiliser en matière d’hygiène bucco-dentaire. Il gère également leurs rendez-vous, met à jour leurs dossiers et s’occupe de l’encaissement des honoraires. D’autres tâches administratives sont également de sa responsabilité : gestion des stocks de petit matériel ou commandes de fournitures, élaboration des devis de prothèses, ainsi que liaison avec les laboratoires de prothèses dentaires et les organismes sociaux (sécurité sociale, mutuelles…). Il est également en charge de décontaminer, nettoyer, stériliser et ranger les matériels utilisés pour les soins et veille à l’hygiène du mobilier. Il assiste enfin le chirurgien-dentiste dans sa pratique en effectuant des préparations (pansements, amalgames,…), en développant et classant les radiographies, ainsi qu’en présentant les instruments dont celui-ci a besoin lorsqu’il effectue des soins au fauteuil.

Où exerce-t-il ?

Les assistant-dentaires travaillent principalement au sein de cabinets de chirurgiens-dentistes, exerçant seuls ou en groupe. Ils peuvent également être employés par des centres de soins pluridisciplinaires ou des structures hospitalières. Selon l’observatoire des métiers des professions libérales, l’Île-de-France concentre 19 % de l’effectif salarié du secteur dentaire. La région héberge sur son territoire 4 200 cabinets dentaires employant plus de 7 300 salariés.

Compétences pour être Assistant dentaire

Qualités requises
Ouvert :

L’assistant dentaire doit avoir de bonnes capacités relationnelles pour travailler en équipe avec le chirurgien-dentiste, ainsi que pour accueillir, informer et réconforter si nécessaire les patients.

 

Rigoureux :

Il est garant de l’hygiène du matériel utilisé pour les soins, ainsi que de son conditionnement et de son  rangement. Des fonctions qui nécessitent rigueur, précision et habileté.

 

Organisé :

Suivi des dossiers des patients, relances, suivi des stocks et gestion des commandes auprès des fournisseurs : les tâches administratives sous la responsabilité de l’assistant-dentaire nécessitent une bonne organisation.

 

Savoir-faire

  • - Accueillir et renseigner le patient sur les horaires de réception, les possibilités de rendez-vous, le déroulement de l'examen
  • - Tenir informé le praticien des activités
  • - Planifier des rendez-vous médicaux selon le type d'intervention et le degré d'urgence
  • - Accueillir des patients
  • - Tenir à jour les dossiers médico-administratifs des patients
  • - Réaliser la décontamination, l'identification, le conditionnement d'éléments médico-techniques (empreintes, éléments prothétiques, ...) et les transmettre au service concerné
  • - Réceptionner les éléments médico-techniques et en informer le praticien, le patient en vue de l'intervention
  • - Vérifier le fonctionnement des appareils et informer le service maintenance, le responsable en cas de dysfonctionnement
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Établir une commande
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Préparer le matériel, les produits selon les indications du praticien et la nature de l'intervention
  • - Assister le praticien dentaire (présentation des instruments) pendant l'intervention
  • - Stériliser et conditionner du matériel et des instruments (composition de sets, ensachage, ...)
  • - Sensibiliser et conseiller les patients sur l'hygiène bucco-dentaire et l'entretien des appareillages dentaires

Savoir

  • - Terminologie médicale
  • - Gestion administrative
  • - Gestion comptable
  • - Grille de codification Sécurité Sociale
  • - Procédés de stérilisation
  • - Protocoles de lutte contre les infections nosocomiales
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Procédures de retraitement des déchets
  • - Techniques de bio-nettoyage
  • - Techniques de soins dentaires
  • - Orthodontie
  • - Gestes d'urgence et de secours

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Assistant dentaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'assistance médico-technique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Assistant dentaire

Pour exercer le métier d’assistant-dentaire, il faut être titulaire du titre d’assistant dentaire (niveau bac). 

Formation initiale

La formation au titre d’assistant dentaire n’est pas accessible dans le cadre de la formation initiale. 

Si l’entrée en formation nécessite seulement le brevet des collèges ou une 3ème validée, vous pouvez néanmoins préparer le bac professionnel accompagnement soins et services à la personne (ASSP) ou le bac sciences et technologies de la santé et du social (ST2S).

Formation continue

Le titre d’assistant dentaire se prépare en 18 mois, en contrat de professionnalisation au sein d’un cabinet dentaire, dans un centre de formation habilité par la CPNE-FP (Commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle) des cabinets dentaires libéraux.

La formation est accessible aux personnes âgées au moins de 18 ans et titulaires du brevet des collèges, de la qualification d’aide dentaire, ou venant d’une classe de 3ème validée.

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements. Il est possible notamment préparer la spécialisation orthopédie dento-faciale (ODF) qui permet de travailler auprès d’un orthodontiste.
 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1303

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier