Support à l'entreprise

Auditeur

Audit et contrôle comptables et financiers
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Analyste budgétaire
Commissaire aux comptes
Réviseur(euse) des comptes
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

L’auditeur examine les rouages d’une entreprise afin d’en déceler des problèmes organisationnels ou de gestion puis prodigue des conseils pour y remédier.

 

Activités principales

Le métier d’auditeur consiste à étudier et analyser, à la demande de l'entreprise, le fonctionnement d'un ou plusieurs de ses services afin d'identifier des problèmes d'organisation ou d'optimiser ses méthodes de travail. L'objectif d'un auditeur est de transmettre analyses, conseils et recommandations au chef d'entreprise.

Comment travaille-t-il ?

L'auditeur travaille sur la base d'un cahier des charges qui explique et détaille les besoins et les attentes de l'entreprise, ainsi que la méthodologie envisagée pour l'audit. Il se livre à de très nombreux entretiens individuels ou collectifs, étudie la documentation imprimée ou informatisée afin de détecter d'éventuels dysfonctionnements. Enfin, il rédige un rapport dans lequel apparaissent conseils et plans d'actions pour améliorer le fonctionnement des services. Il intervient souvent dans le domaine comptable et financier, mais peut également être mandaté pour un audit informatique ou social par exemple.

Où exerce-t-il ?

L'auditeur peut être salarié d'une entreprise et rattaché à la direction générale ou à la direction financière. Mais bien souvent, il appartient à un cabinet indépendant et effectue des missions pour différentes sociétés, parfois plusieurs en même temps.

Les cabinets d'audit sont attractifs, notamment pour les salaires et le nombre de postes qu'ils proposent aux stagiaires ou jeunes diplômés. Mais le niveau d'études exigé est très élevé.

Les entreprises publiques, de même que les collectivités territoriales comme les conseils régionaux, généraux ou les mairies, s'ouvrent de plus en plus au contrôle de leur propre efficacité en recourant à l'audit. Des emplois devraient continuer de se créer régulièrement dans les années à venir.

Les entreprises du secteur privé ont plutôt tendance à réduire les effectifs, il devient donc difficile d'y décrocher un poste d'auditeur interne. Ce sont surtout des grandes entreprises qui réalisent des audits internes.

Compétences pour être Auditeur

Qualités requises
Organisé :

L'emploi du temps d'un auditeur est très chargé, les journées sont longues et stressantes, surtout lorsqu'il est en mission dans plusieurs sociétés à la fois. Sans organisation, gare au surmenage !

 

Indépendant :

L'auditeur est censé porter un regard neuf et constructif, dégagé de toute influence. Il doit faire confiance à son propre jugement.

 

 

Réactif :

Un jour dans une grande banque, le lendemain dans un ministère, le jour suivant sur un site industriel. Chaque mission d'audit a ses spécificités, son univers et son langage. A l'auditeur de trouver ses marques.

Savoir-faire

  • - Définir des procédures de contrôle comptable
  • - Proposer des améliorations des méthodes et procédures de contrôle comptable
  • - Contrôler l'application des méthodes et procédures de contrôle comptable
  • - Concevoir un programme de mission d'audit
  • - Préparer les éléments nécessaires à un audit
  • - Transmettre des éléments nécessaires à un audit
  • - Suivre les états d'alertes financières d'une structure
  • - Contrôler la régularité des états financiers
  • - Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • - Suivre des risques financiers
  • - Améliorer un système d'information
  • - Développer un système d'information
  • - Réaliser la simplification de processus de traitement internes
  • - Concevoir un tableau de bord
  • - Valider des cotations
  • - Concevoir un tableau de bord
  • - Valider des cotations
  • - Réaliser le suivi logistique de la structure, du projet
  • - Mettre en œuvre un protocole de redressement ou de restructuration
  • - Réaliser un audit
  • - Suivre l'évolution des résultats financiers d'une structure
  • - Analyser des écarts budgétaires
  • - Créer une structure d'audit interne
  • - Animer une réunion de travail

Savoir

  • - Méthode de plan d'audit annuel
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative
  • - Droit des sociétés
  • - Fiscalité
  • - Droit pénal
  • - Droit du travail
  • - Contrôle interne
  • - Règlementation des professionnels de l'expertise comptable
  • - Comptabilité publique
  • - Écriture comptable
  • - Outils bureautiques
  • - Révision légale des comptes
  • - Code des marchés publics
  • - Veille réglementaire
  • - Indicateurs de couverture de risques
  • - Analyse d'indicateurs financiers
  • - Audit financier
  • - Analyse financière
  • - Gestion budgétaire
  • - Audit comptable
  • - Normes rédactionnelles

 

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Auditeur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'audit et contrôle comptables et financiers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Auditeur

Pour exercer le métier d’auditeur, vous devez, au minimum, être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 5.

Vous trouverez, au sein des grandes écoles de commerce, les formations les plus couramment suivies pour exercer le métier d’auditeur. Voici trois exemples d’établissements en région parisienne qui délivrent leur diplôme après trois années de formation :

L’École des hautes études commerciales (HEC), à Jouy-en-Josas (78) ; La Paris ESLSCA Business School, à Paris ; et la Skema Business School, à Paris.

Sachez que l’entrée dans ces écoles est conditionnée à un concours très sélectif. Il vous est donc recommandé de suivre au moins deux années de classes préparatoires économiques et commerciales après le bac S (pour l'option scientifique) ou ES (pour l'option économique). L'admission dans ces classes se fait sur dossier.

L’université, également, vous forme au métier d’auditeur. Vous pouvez, par exemple, décrocher :

  • Le master comptabilité, contrôle et audit, préparé dans huit établissements en région parisienne. Exemples : Département MSO La Défense, Université Paris-Dauphine, à Courbevoie, 92 ; UFR des sciences économiques et de gestion, Université Paris 13, à Villetaneuse, 93 ; et UFR 06 Ecole de management de la Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne, à Paris.
  • La master contrôle de gestion et audit organisationnel, spécialité audit des organisations et maîtrise des risques, que vous préparez, uniquement en Ile-de-France, à l’UFR droit - Faculté de droit, Université Paris Descartes, à Malakoff (92)
  • Le master finance, délivré, en région parisienne, au sein de sept établissements, dont à la School sciences sociales, Université ParisSaclay (91) ; à l’UFR de sciences économiques et de gestion, Université Paris-Est Marne-La-Vallée, à Champs-sur-Marne (77) et à l’ UFR des sciences économiques et gestion (et IAE Gustave Eiffel), Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Créteil (94).

 

Autre voie qui vous mène à la profession d’auditeur : décrocher le diplôme d’ingénieur d’une prestigieuse école francilienne, à l’instar de celui délivré par l’École nationale de la statistique et de l'administration économique, Université Paris-Saclay, Malakoff (92) ; ou l’École des Ponts ParisTech (Ecole nationale des ponts et chaussées), à Champs-sur-Marne (77).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1202

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier