Industrie

Chargé de valorisation de la recherche

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Responsable cellule de valorisation
Consultant(e) en valorisation de la recherche
Architecte produit industriel
Centres d'intérêt Concevoir, fabriquer, construire Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Le chargé de valorisation de la recherche met en œuvre des opérations de valorisation des potentialités et des résultats de recherche dans un ou plusieurs domaines scientifiques.
Activités principales

Le métier de chargé de valorisation de la recherche consiste à concevoir, pour son laboratoire, des opérations de promotions et de valorisation de la recherche, ainsi que leurs résultats, dans un domaine scientifique, aussi bien dans ses aspects économiques, juridiques qu’administratifs.

Comment travaille-t-il ?

Le chargé de valorisation de la recherche réalise une veille permanente sur les innovations mises au point par son laboratoire. Une fois celles-ci mises au point, il lui revient de trouver une application concrète sur le plan industriel et d’évaluer leur coût sur le plan financier. Il se met alors en quête de partenaires potentiels intéressés par ces innovations. Une fois ceux-ci dénichés, charge au chargé de valorisation de la recherche de suivre les transferts de technologies entre les deux protagonistes et de mettre en place un suivi dudit transfert sur le plan contractuel.

Où exerce-t-il ?

Le chargé de la valorisation de la recherche travaille au sein de laboratoires privés ou publics (université, écoles) et au sein de cabinets spécialisés en management de l’innovation.

Compétences pour être Chargé de valorisation de la recherche

Qualités requises
Négociateur :

Dans sa quête de partenaires industriels, le chargé de valorisation de la recherche doit se montrer persuasif.

 

Communicant :

Il convient à ce professionnel de tisser de solides liens avec un réseau d’entreprises fidèles ou futurs partenaires commerciaux.
 

Bilingue :

Un très bon niveau d’anglais se révèle indispensable pour ce professionnel, et notamment à l’écrit pour rédiger des rapports à destinations de partenaires souvent européens

Savoir-faire

  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Élaborer des propositions techniques
  • - Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en œuvre
  • - Identifier les contraintes d'un projet
  • - Déterminer des axes d'évolution technologiques
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé
  • - Actualiser des dossiers techniques de définition du projet
  • - Concevoir un dossier technique de définition du projet
  • - Apporter une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Intervenir en recherche
  • - Intervenir en études, ingénierie
  • - Intervenir en développement
  • - Intervenir en essai, validation
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Concevoir des modes opératoires, des procédés de fabrication ou d'industrialisation
  • - Élaborer un dossier de certification
  • - Réaliser une étude de brevetabilité
  • - Élaborer un dossier d'homologation
  • - Coordonner des partenariats de recherche et de développement
  • - Développer des partenariats de recherche et de développement
  • - Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • - Négocier un contrat
  • - Contrôler la réalisation d'une prestation
  • - Suivre la réalisation d'une prestation technique
  • - Coordonner un programme de recherche et développement
  • - Définir un programme de recherche et développement

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Normes qualité
  • - Outils bureautiques
  • - Progiciels de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • - Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Analyse statistique
  • - Biochimie
  • - Électricité
  • - Mécanique
  • - Techniques de laboratoire
  • - Audit interne
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Marché des énergies
  • - Énergie renouvelable
  • - Énergie solaire thermique
  • - Énergie solaire photovoltaïque
  • - Énergie éolienne
  • - Langages de programmation informatique
  • - Logiciels de modélisation et simulation
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Techniques de benchmarking

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Chargé de valorisation de la recherche

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie études, recherche et développement industriel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Chargé de valorisation de la recherche

Pour exercer le métier de chargé de valorisation de la recherche, vous devez décrocher, au minimum, un diplôme de niveau bac + 5.

Les écoles d’ingénieurs vous forment à cette profession, qui peut couvrir de très nombreux domaines de l’industrie (chimie, électronique, textiles, biologie, armement, aéronautique, etc.). Si vous êtes, par exemple, attirés par la biologie, vous pouvez choisir l’Ecole de Biologie industrielle, basée à Cergy (95). Si l’univers du numérique vous attire, vous pouvez opter pour l’Ecole d’ingénieurs du numérique, à Paris. Et si vous privilégiez le domaine de l’informatique, vous pouvez intégrer l’ECE Paris.

La voie universitaire, également, peut vous mener au métier de chargé de valorisation de la recherche. Pour cela, vous devez décrocher un doctorat (bac + 8) dans les nombreuses universités d’Ile-de-France et les nombreux domaines qu’elles explorent. Un exemple : doctorat en bio-informatique, que vous préparez à la School biologie, médecine, pharmacie, Université Paris-Saclay (94).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H1206

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier