Industrie

Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique
Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 100 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Aide-opérateur(trice) en industrie chimique
Opérateur(trice) de fabrication des industries chimiques
Rondier(ère) polyvalent(e) en industrie chimique
Tableautiste en industrie chimique
Technicien(ne) de fabrication en industrie chimique
Centres d'intérêt Entreprendre Organiser, planifier, gérer

Description

Le conducteur d’appareils de l’industrie chimique assure la conduite et la surveillance des machines, de plus en plus sophistiquées, qui permettent la fabrication de produits chimiques.

 

Activités principales

Sur la base de protocoles définis, le conducteur d'appareils de l'industrie chimique assure la conduite et la surveillance des appareils de fabrication de produits chimiques. Il démarre ces installations, contrôle leur bon fonctionnement et vérifie la qualité de la production. Il intervient dans de nombreux secteurs : chimie, agroalimentaire, verrerie, nucléaire, pétrochimie, métallurgie, environnement, aéronautique...

Comment travaille-t-il ?

Le conducteur d'appareils de l'industrie chimique met en route les installations qui mélangent les matières chimiques, les filtrent, les concentrent et les distillent. Il contrôle et régule les différents paramètres de fabrication, qu'il s'agisse de la température, du débit ou de la pression. Il effectue également des opérations de contrôle et d'entretien. Avec l'automatisation des machines, il travaille de plus en plus à partir d'une salle de contrôle où il peut agir à distance sur les appareils.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises de l'industrie chimique constituent les premiers employeurs des conducteurs d'appareils de l'industrie chimique. L'industrie pharmaceutique, l'industrie des cosmétiques et les entreprises de la parachimie (fabricants de vernis, de colles, etc.) offrent également de bonnes opportunités à ces professionnels.

Compétences pour être Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Qualités requises
Rigoureux :

La manipulation des instruments de contrôle requiert une grande minutie et un esprit méthodique

Concentré :

Une erreur de manipulation peut entraîner la perte d'une partie de la production.

Réactif :

Quand une machine tombe en panne, il faut la réparer au plus vite ou faire appel au service maintenance quand l'incident est grave.

Savoir-faire

  • - Vérifier et maintenir l'état de propreté des équipements de production et de contrôle (réacteur, colonne de distillation, pH-mètre, ...)
  • - Contrôler la sécurité d'une installation
  • - Contrôler le fonctionnement d'un outil ou équipement
  • - Contrôler la conformité d'une production
  • - Contrôler la qualité d'une production
  • - Surveiller le fonctionnement des machines et des équipements et effectuer des interventions simples en cas d'incident
  • - Prélever des échantillons de matières ou de produits, les référencer et les enregistrer pour analyse
  • - Réaliser les relevés de mesure du produit (humidité, température, ...) et détecter les anomalies liées à sa transformation
  • - Réaliser des actions de communication interne
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Réaliser une intervention nécessitant une habilitation

Savoir

  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • - Procédures de nettoyage et de désinfection
  • - Bonnes Pratiques de Fabrication -BPF-
  • - Réglementation sécurité incendie
  • - Normes qualité
  • - Utilisation d'instrument de prélèvement (sonde, éprouvette, ...)
  • - Génie chimique
  • - Procédures de décontamination
  • - Pesage et dosage de produits
  • - Lecture de synoptique
  • - Manipulation d'outil de mesure (comparateur, nuancier, balance ...)
  • - Caractéristiques des microscopes
  • - Caractéristiques des PHmètres
  • - Outil de contrôle
  • - Normes environnementales
  • - Biologie
  • - Sciences physiques
  • - Pneumatique
  • - Modalités de démarrage d'une installation chimique
  • - Sensibilisation à la prévention des risques

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Vous pouvez accéder au métier de conducteur d'appareils de l'industrie chimique, en 2 ans après la classe de 3ème, avec un CAP industries chimiques ou un CAP conducteur d’installations de production.

Cependant, le niveau bac a de plus en plus la faveur des employeurs. Vous pouvez préparer un bac professionnel bio-industries de transformation, un bac pro procédés de la chimie, de l’eau et papiers-cartons ou un bac professionnel pilote de ligne de production. Ces diplômes sont accessibles en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après certains CAP.

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. Il existe aussi d’autres certifications, notamment deux titres professionnels : technicien de fabrication de l’industrie chimique et conducteur d’appareils de l’industrie chimique.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H2301

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier