Construction, bâtiment et travaux publics

Conducteur de travaux

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Conducteur(trice) d'opérations BTP
Conducteur(trice) de travaux Gros Œuvre
Conducteur(trice) de travaux Second Oeuvre / Finitions
Coordonnateur(trice) de chantier
Directeur(trice) de travaux
Ingénieur(e) de travaux
Centres d'intérêt Travailler dehors Diriger, manager, décider Organiser, planifier, gérer

Description

Le conducteur de travaux organise et supervise les travaux de construction sur les chantiers privés ou publics.

Activités principales

Le conducteur de travaux supervise les travaux de construction sur les chantiers privés ou publics. Il planifie et suit l'avancement du chantier, puis contrôle la qualité de la mise en œuvre. Il dirige aussi les hommes et coordonne les activités des chefs de chantier.

Comment travaille-t-il ?

Le conducteur de travaux remplit les documents administratifs d'ouverture de chantier et d'emplacement des engins. A partir des plans d'exécution et des cahiers des charges, il vérifie que les travaux sont conformes aux choix réalisés. Il organise le travail des équipes d'ouvriers et coordonne leur planning. En contact permanent avec l'architecte, les entreprises de construction intervenant sur le chantier et le client, il vérifie les devis et doit leur signaler tout dépassement. Enfin, il participe à toutes les visites et réunions de chantier. Pour gagner en vitesse et en efficacité, il s’appuie de plus en plus souvent sur des logiciels de gestion des travaux et doit être à l’aise avec les outils numériques.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises du bâtiment et des travaux publics, les bureaux d'études techniques, les sociétés d'ingénierie et les grands cabinets d'architectes sont les principaux employeurs du conducteur de travaux dans le domaine privé. Dans la fonction publique, le conducteur de travaux peut remplir les fonctions de technicien des services culturels, de technicien d'art, de contrôleur et technicien des travaux publics de l'État, de contrôleur des services techniques du matériel et de technicien territorial. Les emplois sont accessibles sur concours.

Compétences pour être Conducteur de travaux

Qualités requises
Organisé :

Le conducteur de travaux doit gérer les hommes de son chantier et les problèmes techniques. Il doit être méthodique pour tout mener de front.

 

Dynamique :

Souvent premier arrivé sur le chantier et dernier parti, il se déplace beaucoup et fait face à de longues journées de travail.

 

Diplomate :

Le nombre d'ouvriers peut dépasser cent personnes sur un même site. Pour le bon fonctionnement d’un chantier, le conducteur de travaux doit savoir s'adresser à chacun et organiser le travail avec tact.

 

Savoir-faire

  • - Définir les moyens humains, matériels et financiers d'un projet
  • - Planifier les travaux
  • - Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • - Présenter un dossier de chantier au chef de chantier et aux intervenants
  • - Apporter un appui technique au chef de chantier
  • - Organiser les emplacements d'engins
  • - Suivre la gestion des zones de stockage
  • - Contrôler la gestion des stocks
  • - Planifier l'activité du personnel
  • - Affecter le personnel sur des postes de travail
  • - Détecter des besoins d'intervention supplémentaire avec le maître d'ouvrage
  • - Contrôler la conformité de réalisation de fournisseurs, sous-traitants, prestataires

Savoir

  • - Normes de la construction
  • - Construction durable (Écoconstruction)
  • - Techniques d'amélioration énergétique des bâtiments
  • - Efficacité énergétique
  • - Génie énergétique
  • - Règles d'intervention sur réseaux de distribution
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)
  • - Cahier des Clauses Techniques Particulières -CCTP-
  • - Législation sociale
  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Outils bureautiques

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conducteur de travaux

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduite de travaux du BTP dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conducteur de travaux

Le métier de conducteur de travaux est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2.

Formation initiale

Pour devenir conducteur de travaux, vous pouvez préparer un BTS bâtiment, un BTS travaux publics, un BTS études et économie de la construction, ou un DUT génie civil - construction durable. Ces diplômes se préparent en 2 ans, notamment après un bac technologique STI2D spécialité architecture et construction ou un bac S.

Deux écoles privées proposent également des diplômes de responsable ou conducteur de chantier :

- l'ESTP (Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie), à Paris, propose, en 2 ans après le bac S ou STI2D option « architecture et construction », une filière de préparation au métier de conducteur de travaux, pouvant être poursuivie pour obtenir en 1 an une licence professionnelle Management et conduite de travaux (en partenariat avec le Cnam) ;

- l'ISCO (Institut supérieur de la construction), à Grenoble, délivre, en 3 ans après le bac S, ES ou STI2D ou un bon dossier scolaire de niveau terminale, un titre de responsable technique en bâtiment et travaux publics (niveau bac + 2). L'admission se fait aussi sur dossier, tests et entretien de motivation.

A bac + 3, vous pouvez également préparer une licence professionnelle dans les spécialités bâtiment ou génie civil. Au niveau bac + 5, de plus en plus recherché par les recruteurs, vous pouvez enfin obtenir un diplôme d'ingénieur dans les domaines du bâtiment ou des travaux publics.
 

Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former afin de se spécialiser ou d’évoluer dans leur métier. Ils ont également la possibilité de faire reconnaître leurs compétences professionnelles grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue d’obtenir un diplôme.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier de conducteur de travaux peuvent préparer le titre professionnel (TP) conducteur de travaux du bâtiment et du génie civil. Le conservatoire national des arts et métiers (Cnam) propose également un diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques (DEUST) spécialité conduite de travaux en éco-construction. Les BTS ou DUT du secteur construction-BTP sont une autre option, également accessible par la voie de la formation continue des adultes.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1201

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier