Commerce, vente et grande distribution

Conseiller en énergie

Relation commerciale auprès de particuliers
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 000€ bruts/mensuel

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Conseiller(ère) commercial(e) distribution énergie particuliers
Conseiller(ère) info-énergie
Gestionnaire de l'énergie
Conseiller(ère) en efficacité énergétique
Centres d'intérêt Manier les chiffres, les données Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Le conseiller en énergie informe le particulier sur l’offre disponible en ressources énergétiques à privilégier afin de réduire sa consommation d’énergie.
Activités principales

Le métier de conseiller en énergie consiste à conseiller et informer les particuliers en matière de maîtrise de l’énergie via la recommandation de solutions et d’équipements les moins énergivores possibles. Cette profession est ainsi très largement ancrée dans la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables.

Comment travaille-t-il ?

Le conseiller en énergie, à son initiative ou à celle des personnes qui réclament ses services, informe, lors de rendez-vous en face-à-face ou au téléphone, sur les pratiques à adopter pour économiser les ressources énergétiques. Dans cette mission, il recommande des équipements parmi les moins énergivores, puis prodigue les bons gestes à adopter afin de réduire la consommation en énergie des personnes ou structures qu’il conseille. Le conseiller en énergie est ainsi amené à rédiger des documents, tels que des rapports d’aide à la décision, des diagnostics de consommation ou des tableaux de bords à partir de factures des consommateurs. Outre ces activités qui sont réalisées au bureau, conférences, campagnes de promotion et de sensibilisation à l’utilisation des énergies renouvelables et autres animations font également partie du quotidien du conseiller en énergie.

Où exerce-t-il ?

Parfaitement ancré dans l’air du temps en ces temps de prise en compte du réchauffement climatique, le métier de conseiller en énergie peut s’exercer dans le cadre de structures de natures diverses. Plusieurs exemples : collectivités locales ; entreprises de fournitures de ressources en énergie (Engie, EDF France, etc.) ; entreprises, privées ou publiques, désireuses de mieux maîtriser ses consommations énergétiques ; Associations environnementales (réseau Le Cler), structures environnementales publiques (Ademe, avec ses Espaces info-énergie) ; etc.

Compétences pour être Conseiller en énergie

Qualités requises
Polyvalent :

En plus des compétences techniques que requiert cette profession (préconisation de solutions souvent à haute valeur technologique), il convient également d’être doté de solides capacités rédactionnelles pour, notamment, la rédaction de rapports de préconisation.

Affable :

Un sens aigu du contact et de la communication pour convaincre les particuliers d’adopter de nouvelles pratiques se révèle indispensable pour exercer le métier de conseiller en énergie.

Rigoureux :

La diversité des missions dont il a la charge demande, de la part du conseiller en énergie, rigueur, méthodes et coordination des différentes actions à mener.

Savoir-faire

  • - Mettre en place des actions de prospection
  • - Identifier les besoins d'un client
  • - Présenter des produits et services
  • - Conseiller un client
  • - Enregistrer les données d'une commande
  • - Réaliser le suivi d'une commande
  • - Effectuer le suivi d'une relation client
  • - Proposer des solutions correctives
  • - Collaborer avec l'ensemble des intervenants à la réalisation d'un objectif commun
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Conduire un entretien de vente
  • - Vendre des produits ou services
  • - Animer un réseau de vente
  • - Réaliser une étude technique
  • - Assurer le suivi d'un portefeuille client
  • - Mener une action commerciale

Savoir

  • - Méthodes de plan de tournée
  • - Méthodes de plan de prospection
  • - Prospection commerciale
  • - Argumentation commerciale
  • - Techniques commerciales
  • - Techniques de vente
  • - Entretien de vente
  • - Typologie du client
  • - Service Après Vente (SAV)
  • - Droit de la consommation
  • - Normes rédactionnelles
  • - Logiciel de gestion clients
  • - Techniques de vente en laisser sur place
  • - Techniques de vente en porte à porte
  • - Techniques de vente en réunion
  • - Techniques de vente individualisée (one to one)
  • - Marché des énergies
  • - Procédures de recouvrement de créances

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conseiller en énergie

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la relation commerciale auprès de particuliers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conseiller en énergie

Pour voir s’ouvrir les portes du métier de conseiller en énergie, le minimum qui vous est demandé est d’être titulaire, à l’instar de près d’un professionnel sur dix, d’un diplôme de niveau bac + 2.

A ce niveau d’études, trois diplômes disponibles en Ile-de-France se révèlent parfaitement adaptés pour démarrer dans cette profession :

  • Le BTS fluides, énergies, domotique option A génie climatique et fluidique, qui se prépare au sein de huit établissements, dont au CFA AFORP site de Drancy, 93 ; au CFA Faculté des métiers de l'Essonne - site d'Évry, 91 ; et Lycée Raspail, à Paris.
  • Le BTS maintenance des systèmes option B systèmes énergétiques et fluidiques, que vous pouvez préparer au sein de cinq établissements, dont au CFA École de travail – ORT, à Paris ; et au Lycée Viollet le Duc, à Villiers-Saint-Frédéric (78).
  • Le DUT génie thermique et énergie, diplôme que vous décrochez au sein de trois établissements : à l’IUT de Marne-La-Vallée (site Champs-sur-Marne), Université Paris-Est Marne-La-Vallée, 77 ; à l’IUT de Ville d'Avray, Université Paris Nanterre, 92 ; et à l’IUT d'Évry (site Brétigny - GTE), Université d'Évry-Val-d'Essonne, 91.

Cela étant, si vous souhaitez vous donner davantage de gages de décrocher un poste de conseiller en énergie et occuper par la suite plus rapidement possible un poste d’encadrement, l’obtention d’un master vous sera utile. Un exemple, avec le master énergie, dispensé, en région parisienne, au sein de trois établissements : à l’École des Ponts ParisTech, à Champs-sur-Marne (77) ; à la School ingénierie, sciences et technologies de l'information, Université Paris-Saclay, (91) ; et à l’Université Paris Sciences et Lettres, Université Paris Sciences et Lettres, à Paris

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=D1403

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

 

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier