Industrie

Consultant en management de l’innovation

Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Architecte produit industriel
Chargé(e) d'études analytiques en industrie
Consultant(e) en management de la recherche
Ergonome en industrie
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Aider, conseiller, accompagner

Description

Le consultant en management de l’innovation épaule l’entreprise-cliente dans la recherche, la mise en place, le financement et la commercialisation de solutions innovantes, notamment dans les domaines technologiques.
Activités principales

Le métier de consultant en management de l’innovation consiste à assister les entreprises dans la recherche et la mise en place de solutions innovantes, à identifier les coûts en matière de recherche et développement, et accompagner les directions générales pour améliorer le management des équipes.

Comment travaille-t-il ?

Au sein du cabinet de conseils spécialisé dans le management de l’innovation ou du cabinet de conseil généraliste doté d'un département en management de l'innovation dans lequel il exerce, le consultant commence par réaliser un audit des besoins de son client. Puis il livre son diagnostic et les solutions afférentes auxdits besoins. Ses solutions peuvent concerner le volet financement d’un projet d’innovation, ses éléments techniques, jusqu’aux moyens déployés en termes de ressources humaines et sur le plan de la réglementation à identifier et à suivre. Le consultant en management de l’innovation peut être amené à travailler sur des problématiques très diverses, qu’elles concernent, par exemples, les univers des nouvelles technologies, de la chimie ou des biens technologiques.

Où exerce-t-il ?

Le consultant en management de l’innovation peut travailler au sein de deux types de structures : les cabinets de conseils spécialisé dans le management de l’innovation et les cabinets de conseil généralistes qui disposent d'un département spécialisé en management de l'innovation.

Son métier l’amène à travailler en étroite collaboration avec les clients de sa structure, au sein même de leurs bureaux. Au rang des services avec lesquels il collabore in situ chez le client figurent les départements R&D, les responsables de projets et la direction générale.

Compétences pour être Consultant en management de l’innovation

Qualités requises
Résistant :

Le consultant en management de l’innovation ne compte pas ses heures de travail. Exerçant un métier exigeant qui requiert de nombreux déplacements, il est en interface directe et constante avec les clients de son cabinet.
 

Polyvalent :

Le consultant en management de l’innovation est souvent doué d’une double compétence : technique (en fonction de ses domaines d’expertise : chimie, technologie de pointe, agroalimentaire, etc.) et commerciale afin d’assurer la promotion de son savoir auprès de ses clients et des biens associés.

Savoir-faire

  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Élaborer des propositions techniques
  • - Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en œuvre
  • - Identifier les contraintes d'un projet
  • - Déterminer des axes d'évolution technologiques
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé
  • - Actualiser des dossiers techniques de définition du projet
  • - Concevoir un dossier technique de définition du projet
  • - Apporter une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Intervenir en recherche
  • - Intervenir en études, ingénierie
  • - Intervenir en développement
  • - Intervenir en essai, validation
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Concevoir des modes opératoires, des procédés de fabrication ou d'industrialisation
  • - Élaborer un dossier de certification
  • - Réaliser une étude de brevetabilité
  • - Élaborer un dossier d'homologation
  • - Réaliser des supports techniques
  • - Coordonner des partenariats de recherche et de développement
  • - Développer des partenariats de recherche et de développement
  • - Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • - Négocier un contrat
  • - Contrôler la réalisation d'une prestation
  • - Suivre la réalisation d'une prestation technique
  • - Piloter un projet Coordonner un programme de recherche et développement
  • - Définir un programme de recherche et développement
  • - Diriger un service, une structure
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Normes qualité
  • - Outils bureautiques
  • - Analyse statistique
  • - Audit interne
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Techniques de benchmarking
  • - Techniques commerciales
  • - Gestion de projet

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Consultant en management de l’innovation

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie études, recherche et développement industriel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Consultant en management de l’innovation

De nombreuses (mais très sélectives) voies vous sont offertes pour vous former au métier de consultant en management de l’innovation. Et pour cause : cette profession s’exerce auprès d’industries (les clients du cabinet qui l’emploie) très diverses : biens technologiques, industrie chimique, industrie pharmaceutique, industrie agroalimentaire, etc.

Une condition, toutefois : être au minimum doté d’un diplôme de niveau bac + 5.

A l’université, vous pouvez préparer :

  • Le master management de l’innovation, diplôme qui est délivré, en Ile-de-France, par deux établissements : l’Institut francilien d'ingénierie des services, Université ParisEst Marne-La-Vallée, à Serris (77) ; et l’Université Pierre et Marie Curie – UPMC, à Paris.
  • Le master sciences technologiques et société, spécialité management, innovation, conception, sciences et technologies, délivré par l’Ecole Polytechnique, Université ParisSaclay, à Palaiseau (91).
  • Le master technologies avancées spécialité innovation technologique : ingénierie et entreprenariat (Ecole Polytechnique, Université ParisSaclay, à Palaiseau).
  • Le master professionnel études anglophones spécialité intelligence et innovations culturelles, délivré, en région francilienne, par l’UFR Etudes anglophones, Université Paris Diderot, à Paris.

 

Les grandes écoles d’ingénieurs de la région francilienne vous forment également au métier de consultant en management de l’innovation. Citons, par exemple, l’Ecole centrale de Paris, l’Ecole des mines de Paris et l’Ecoles des ponts et chaussés de Marne-la-Vallée.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://candidat.pole-emploi.fr/marche-du-travail/fichemetierrome?codeRome=H1206

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier