Hôtellerie - restauration, tourisme, loisirs et animation

Cuisinier

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Saisonnier
Salaire moyen

 1 800 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Chef(fe) de cuisine
Chef(fe) de partie
Commis(e) de cuisine
Centres d'intérêt Entreprendre Organiser, planifier, gérer

Description

Le cuisinier réalise l'ensemble des plats à la carte d'un restaurant.

 

Activités principales

Avec l'essor des émissions de cuisine à la télévision, la cuisine suscite de nouvelles vocations chez les jeunes ou les adultes en reconversion.

Le cuisinier prépare des plats, des entrées ou des desserts. Il participe à l'élaboration de menus. Il sélectionne les produits, les viandes et les volailles, les fruits de mer et les poissons, les légumes et les fruits.

Avant de passer aux fourneaux, le cuisinier prépare ses ingrédients  avec l'aide d'un commis : il épluche les légumes, prépare les pièces de viande, vide les volailles, etc.

Ensuite, il élabore les mets, les sauces et les accompagnements, surveille la cuisson avant de préparer le dressage des assiettes, et de les confier aux serveurs ou au maître d'hôtel.

Selon la taille du restaurant, il peut être chargé d'autres tâches : achat auprès des fournisseurs, réception des commandes, élaboration des menus avec le directeur de l'établissement ou l'économe.

Chef de partie, second de cuisine, chef de cuisine représentent des évolutions possibles dans un univers hiérarchisé.

Comment travaille-t-il ?

Le cuisinier passe la plus grande partie de son temps en cuisine. Mais il peut aussi disposer d'un bureau, notamment s'il assume des tâches administratives. Il peut aussi se rendre chez ses fournisseurs pour choisir les produits.

 

Où exerce-t-il ?

La restauration traditionnelle constitue le premier réservoir d'emplois pour les cuisiniers débutants.

La restauration collective, qui se développe de manière régulière, peut également offrir des opportunités de premier emploi dans les restaurants d'entreprise ou de collectivité.

Bon à savoir :  selon une étude 2017 de Pôle Emploi, les difficultés de recrutement ressenties par les employeurs sont de 53,5 % pour le métier de cuisinier contre 37,5 % dans l’ensemble
des métiers en 2017.

Compétences pour être Cuisinier

Qualités requises
Organisé :

Travaillant dans une équipe plus ou moins importante, il doit être méthodique pour ne pas se laisser déborder par les différentes tâches à accomplir.

 

Imaginatif :

Pour sortir du lot, imagination et invention offrent des variantes aux recettes trop classiques ou permettent de nouvelles présentations pour les plats.

 

Réactif :

En période d'affluence, il faut être efficace pour que l'attente des clients ne se prolonge pas.

 

Savoir-faire

  • - Mettre en marche des équipements de cuisine
  • - Préparer des ustensiles de cuisine
  • - Préparer un plan de travail
  • - Éplucher des légumes et des fruits
  • - Préparer les viandes et les poissons (brider, barder, vider, trancher, ...)
  • - Mélanger des produits et ingrédients culinaires
  • - Doser des ingrédients culinaires
  • - Cuire des viandes, poissons ou légumes
  • - Dresser des plats pour le service
  • - Conditionner un produit
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Entretenir un équipement
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Cuisiner des préparations culinaires
  • - Cuisiner des spécialités régionales françaises
  • - Préparer des desserts
  • - Préparer des glaces et des sorbets
  • - Cuisiner des poissons, produits de la mer
  • - Cuisiner des produits traiteurs
  • - Cuisiner des sauces
  • - Cuisiner des viandes
  • - Préparer les commandes
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Contrôler la réception des commandes
  • - Stocker un produit
  • - Réceptionner un produit
  • - Superviser la préparation des produits culinaires
  • - Contrôler l'application des règles d'hygiène alimentaire
  • - Concevoir un menu
  • - Élaborer des nouvelles recettes
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Procédures de conditionnement
  • - Production culinaire
  • - Gammes de produits alimentaires
  • - Système Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP)
  • - Fiches techniques de cuisine
  • - Législation alimentaire
  • - Modes de conservation des produits alimentaires
  • - Chaîne du froid
  • - Conditionnement des aliments
  • - Procédures de nettoyage et de désinfection
  • - Utilisation d'outils tranchants (couteaux, hachoirs)
  • - Appréciation gustative
  • - Utilisation de four (à chaleur tournante, à air pulsé)
  • - Utilisation de plaques de cuisson
  • - Cellule de refroidissement
  • - Modes de cuisson des aliments
  • - Procédures de cuisson sous vide
  • - Chiffrage/calcul de coût

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Cuisinier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du personnel de cuisine dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Cuisinier

Pour débuter en tant que cuisinier, vous devez justifier d’un CAP au minimum.

Formation initiale

Vous pouvez débuter en tant que cuisinier avec un CAP cuisine. Le CAP se prépare en 2 ans après la classe de 3e en lycée professionnel ou dans un CFA, dans le cadre d'une formation en apprentissage. Il permet d'être recruté en tant que commis de cuisine.

Pour vous spécialiser, poursuivez par une MC art de la cuisine allégée ou une MC cuisinier en desserts de restaurant, en 1 an.

Après la 3e ou un CAP, trois diplômes sont possibles : bac professionnel cuisine ; bac technologique sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration ; BP arts de la cuisine. Ils assurent une bonne insertion sur le marché de l'emploi.

Après un bac professionnel ou un bac technologique, 2 années d'études supplémentaires vous permettent d'obtenir un BTS management en hôtellerie-restauration, option B management d'unité de production culinaire. Le titulaire de ce diplôme est en mesure d'assurer la responsabilité d'un service d'hôtellerie ou de restauration.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés quelques perfectionnements comme la certification professionnelle cuisinier gestionnaire de collectivités . Vous pouvez aussi envisager le CS (certificat de spécialisation) restauration collective. Il donne la possibilité d’apprendre à adapter les techniques classiques de cuisine à la restauration collective. Dans le cadre de la formation continue, si vous souhaitez vous réorienter vers le métier de cuisinier, vous pouvez préparer un CQP cuisinier, un CQP commis de cuisine, ou encore un titre professionnel cuisinier. Il est aussi possible de préparer, par exemple, le CAP cuisine, le bac pro cuisine, le BP arts de la cuisine en formation continue.
 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=G1602

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier