Santé

Diététicien

Diététique
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Indépendant
Fonctionnaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 200€ bruts/mensuel

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Diététicien(ne) conseil
Diététicien(ne) nutritionniste
Centres d'intérêt Aider, conseiller, accompagner

Description

Le diététicien aide les gens à bien se nourrir : il occupe donc une place prépondérante dans la promotion de la santé.

 

Activités principales

Le diététicien donne des avis et conseils sur l'alimentation aux enfants ou adultes, malades ou en bonne santé. Spécialiste de la nutrition, il intervient pour assurer l'équilibre et la qualité des repas, la mise en place de régimes, le respect de l'hygiène alimentaire. Son activité consiste à la fois à soigner et à informer le public, afin de prévenir les surcharges de poids ou les maladies cardiovasculaires, par exemple.

Comment travaille-t-il ?

Lorsqu’il travaille en cabinet ou à l’hôpital, le diététicien commence par réaliser un bilan diététique personnalisé de son patient. Sur la base de son diagnostic, il élabore un plan nutritionnel, établit des menus et calcule les doses alimentaires, en fonction des besoins, des attentes ou des pathologies de la personne : nécessité de maigrir ou grossir, problèmes d’allergies, de diabète ou d’hypertension, etc. Il peut également collaborer avec la restauration collective (cantines scolaires, foyers pour personnes âgées, restaurants d’entreprise…). Il participe alors à l’élaboration de menus équilibrés avec les personnels de cuisine, tout en respectant les contraintes de budgets. Enfin, il peut travailler dans le secteur agro-alimentaire ou pharmaceutique et collaborer à la recherche et au développement de nouveaux produits alimentaires ou diététiques.

Où exerce-t-il ?

La majorité des diététiciens exercent en libéraux ou en centres de soins : hôpitaux, cliniques, établissements de cure, maisons de retraite ou de convalescence. Des débouchés existent également dans l’industrie agroalimentaire, les laboratoires pharmaceutiques et les entreprises de restauration collective.

Compétences pour être Diététicien

Qualités requises
Pédagogue :

Les recommandations du diététicien sont souvent complexes et contraignent ses patients à modifier leurs habitudes alimentaires, et parfois leur mode de vie.

Psychologue :

Anorexie, boulimie, obésité, diabète... Les difficultés particulières de ses patients imposent au diététicien tact, délicatesse et psychologie.

Bon gestionnaire :

Dans la restauration collective, il dispose d'un budget, négocie avec les fournisseurs, anime une équipe.

Savoir-faire

  • - Cerner les habitudes alimentaires, antécédents médicaux, traitements des personnes et déterminer leurs besoins nutritionnels
  • - Accompagner les personnes dans la mise en œuvre du programme nutritionnel
  • - Concevoir un menu selon une prescription médicale
  • - Informer et sensibiliser en matière d'alimentation, d'hygiène de vie et de prévention des risques (allergies, obésité, maladies cardio-vasculaires, ...)
  • - Réaliser le suivi diététique et échanger des informations avec différents intervenants (équipe soignante, éducative, ...)
  • - Détecter des situations à risques (troubles du comportement alimentaire, dénutrition, ...) et orienter les personnes vers un médecin, psychologue
  • - Mettre en place une démarche de soins diététiques
  • - Adapter des menus selon les besoins d'une structure, les impératifs budgétaires et des spécificités du public
  • - Concevoir un menu
  • - Organiser un circuit alimentaire
  • - Concevoir ou faire évoluer des procédures, les protocoles en matière alimentaire (manipulation et conservation de denrées, liaisons chaudes/froides, ...) et en contrôler la conformité d'application
  • - Concevoir et mettre en place des actions d'éducation nutritionnelle (ateliers d'initiation au goût, semaine à thème)
  • - Réaliser une gestion administrative
  • - Réaliser une gestion comptable
  • - Animer des commissions de menus
  • - Participer à des instances représentatives
  • - Réaliser une enquête épidémiologique et/ou alimentaire
  • - Réaliser des actions de suivi consommateurs
  • - Réaliser des soins auprès de sportifs
  • - Intervenir auprès d'un public d'adultes
  • - Réaliser des soins auprès de curistes
  • - Intervenir auprès d'un public d'adolescents
  • - Intervenir auprès d'un public d'enfants
  • - Réaliser des soins auprès de patients alimentés par voie parentérale et/ou entérale
  • - Pratiquer des soins aux personnes âgées
  • - Réaliser des soins auprès de patients hospitalisés (soins post-opératoires)

Savoir

  • - Prise de mesures anthropométriques (poids, indice de masse corporelle, ...)
  • - Psychologie
  • - Rééducation nutritionnelle
  • - Système Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP)
  • - Production culinaire
  • - Physiopathologie du comportement alimentaire
  • - Caractéristiques des troubles du comportement alimentaire
  • - Pathologies digestives
  • - Maladies métaboliques
  • - Déséquilibre du poids
  • - Allergies alimentaires
  • - Affections cardiaques
  • - Différenciation des spécificités des publics cibles
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative
  • - Pédiatrie
  • - Étapes du développement de l'enfant
  • - Gérontologie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Diététicien

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Diététicien de Classe normale

1 626,05 € à 2 478,91 €

Diététicien de Classe supérieure

2 047,79 € à 2 727,27 €


Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes de l'année 2017.

 

En savoir plus sur la rémunération dans la fonction publique.
https://www.fonction-publique.gouv.fr/remunerations

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

???

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la diététique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Diététicien

Vous pouvez accéder au métier de nutritionniste avec un BTS diététique ou un DUT génie biologique option diététique. Ces diplômes sont accessibles sur dossier aux bacheliers, de préférence S ou STL (sciences et technologies de laboratoire), plus rarement après le bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social). La sélection est rigoureuse.

Ces études peuvent être complétées par une licence professionnelle ou une formation complémentaire dans les domaines aliments et santé, sport et nutrition, sécurité alimentaire, etc.


Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent. L’École de diététique et nutrition humaine (EDNH) propose par exemple un bachelor en diététique et nutrition humaine.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1402

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier