Services à la personne et à la collectivité

Diplomate

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Fonctionnaire
Salaire moyen

Salaire moyen : ---€ bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Entreprendre

Description

Le diplomate représente son pays auprès d’une nation étrangère et mène des négociations sur le plan international.

 

Activités principales

Le métier de diplomate en France, fonction à très haute responsabilité, consiste à représenter l’Etat dans un pays étranger, à conduire les politiques publiques du Gouvernement sur ce territoire et à participer au rayonnement international de la France.

Comment travaille-t-il ?

En poste en Chine, aux Etats-Unis, au Sénégal ou en Allemagne, le diplomate est en relation permanente avec de nombreux interlocuteurs et institutions, tant en France que dans le pays d’accueil : représentants du Gouvernement, chefs d’entreprises, journalistes, collaborateurs directs, etc. Ses journées, bien remplies, sont ponctuées de rendez-vous et de réunions de travail. Ces temps d’échange sont autant d’occasion pour le diplomate de défendre la position de la France, de protéger les intérêts de celle-ci dans le pays, ou encore de développer des relations amicales avec les autorités et la population locales, en particulier dans les domaines culturel et scientifique. Le diplomate réalise également un travail d’expertise : il suit quotidiennement les événements qui se déroulent dans le pays, les analyse et informe en retour le ministère français des affaires étrangères.

Où exerce-t-il ?

Le diplomate vit et fait carrière à l’étranger. Il travaille dans les ambassades et les consulats français, ou dans une mission permanente de la France auprès d’une organisation internationale (Organisation des Nations Unies, etc.). Il change de pays d’affectation en moyenne tous les trois ans. Entre deux postes à l’étranger, il travaille pendant plusieurs mois en France, au sein de l’administration centrale.

Compétences pour être Diplomate

Qualités requises
Diplomate :

Eviter les conflits ou les régler sans mettre en cause les bonnes relations entre les deux pays demande de mesurer chacun de ses propos et de ne pas réagir sur des coups de tête.

 

Perspicace :

Le diplomate est capable d’analyser toutes les données d'un problème, d’en extraire l'essentiel, de rédiger des rapports clairs et concis à partir d'informations ou de situations souvent complexes. Il sait prendre des décisions rapides.

 

 

Cultivé :

Avoir une grande curiosité pour les sujets économiques, politiques et culturels est un impératif pour comprendre le pays. Changeant régulièrement de d’affectation, le diplomate doit avoir une soif d’apprendre et de découvrir insatiable.

Savoir-faire

  • - Expliciter une politique gouvernementale auprès des autorités et du public
  • - Animer les actions et coordonner les moyens de services déconcentrés de l'État ou de services à l'étranger
  • - Établir des accords, des conventions, des relations contractuelles au nom de l'État avec des collectivités locales, des associations et des partenaires locaux
  • - Représenter le Gouvernement lors de cérémonies officielles et d'interventions publiques (inaugurations, vœux, accueil de personnalités, etc.)
  • - Représenter le Gouvernement sur un territoire étranger (ambassade)
  • - Veiller à l'assistance et à la protection des français expatriés à l'étranger
  • - Promouvoir une relation commerciale, économique ou culturelle avec un partenaire local
  • - Coordonner un ou plusieurs services

 

Savoir

  • - Gestion financière
  • - Règles du protocole
  • - Gestion budgétaire
  • - Sciences politiques
  • - Macroéconomie
  • - Techniques de communication
  • - Droit constitutionnel
  • - Droit administratif
  • - Finances publiques
  • - Contexte politique international

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Diplomate

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Conseiller négociateur
2 000€ à 5 000 €

Consul
2 600 € à 6 400 €

Ambassadeur
4 400 € à 8 600 €

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

Emploi

Avec cent soixante ambassades, dix-sept représentations permanentes auprès d’organisations internationales, quatre bureaux d’ambassade et cinq antennes diplomatiques à travers le monde, le réseau diplomatique français est tout petit. Les places, peu nombreuses, sont réservées aux fonctionnaires les plus brillants et les plus motivés.

Le ministère français des Affaires Etrangères s’appuie également à l’étranger sur un réseau consulaire (consulats, sections consulaires d’ambassades, agences consulaires) et un réseau culturel (centres et instituts culturels, alliances françaises, etc.). Ces structures offrent également des opportunités à ceux qui veulent représenter et servir l’Etat français tout en étant en poste à l’étranger.

Choisir ma formation pour devenir Diplomate

Pour exercer le métier de diplomate, et plus précisément celui de conseiller ou de secrétaire des affaires étrangères, vous devez passer un concours qui s’avère très sélectif (moins d’une dizaine de reçus chaque année sur plus de 300 candidats pour le concours de conseiller des affaires étrangères et guère plus d’admis pour le concours de secrétaire des affaires étrangères - cadre général et cadre d’Orient - sur près de 1 500 candidatures).

Pour vous présenter au concours externe de secrétaires des affaires étrangères (du cadre général et du cadre d'Orient) et de de conseiller des affaires étrangères du cadre d'Orient, vous devez au moins être titulaire d'une licence (exemple licence de sciences politiques délivré par sept établissements en région Île-de-France, dont la Faculté de droit et de science politique, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, à Guyancourt, 78 ; et l’UFR Droit - Département licence - École de droit de La Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne), d'un diplôme national sanctionnant un second cycle d'études supérieures, d’un diplôme d'un institut d'études politiques (IEP de Paris) ou d'un diplôme de même niveau.

Pour devenir conseiller des affaires étrangères du cadre général, vous devez avoir été reçu au concours de l'ENA (École nationale d’administration, à Strasbourg) et avoir obtenu un rang de sortie permettant de postuler (premier tiers généralement).

Sachez enfin que pour les concours de cadre d'Orient, la maîtrise de l'anglais est obligatoire comme celle d'une seconde langue dite « orientale » : chinois, turc, russe, allemand, japonais, swahili, malgache, etc.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1405

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier