Services à la personne et à la collectivité

Directeur de maison de retraite

Management de structure de santé, sociale ou pénitentiaire
Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 4 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Directeur(trice) de maison d'accueil spécialisée
Responsable de résidence pour personnes âgées
Responsable service d'info et de coordination gérontologique
Centres d'intérêt Diriger, manager, décider Aider, conseiller, accompagner M’occuper de personnes dépendantes

Description

Le directeur de maison de retraite gère le fonctionnement et pilote la stratégie d’un établissement accueillant des personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie.

Activités principales

Le métier de directeur de maison de retraite (bien connu sous le nom de directeur d’établissement d’hébergement pour personnes âgées - EHPAD) consiste à coordonner et gérer les activités de l'établissement dont il a la charge.

Comment travaille-t-il ?

Chef d'un établissement, le directeur de maison de retraite veille au bien-être des personnes âgées qui vivent au sein de son établissement. Son objectif est de leur assurer un cadre de vie agréable. Ayant la charge financière et administrative de sa structure, le directeur de maison de retraite occupe également une fonction d’encadrement et de management de ses équipes (charges de travail dévolues à chaque membre du personnel et organisation des plannings). Chargé de la conduite générale de l'établissement dans les domaines sanitaire, social et médico-social, il décide ainsi des moyens à mettre en œuvre pour en assurer sa pérennité. Le directeur de maison de retraite doit veiller au développement de la qualité des prestations au bénéfice des usagers (actions pédagogiques, sociales, médico-psycho-éducatives), et communiquer sur les actions de son établissement. Il veille aussi à la bonne marche de l'établissement (notamment travaux d’entretien à réaliser) et en assure sa gestion administrative et financière.

Où exerce-t-il ?

Le directeur de maison de retraite travaille au quotidien au sein de son établissement, mais peut également assurer une direction commune à plusieurs établissements.

Compétences pour être Directeur de maison de retraite

Qualités requises
Gestionnaire :

Prévoir, anticiper, faire face à des imprévus tant au niveau des finances que des équipes, le directeur de maison de retraite doit savoir gérer au mieux le quotidien de sa structure.

Rigoureux :

La diversité et la complexité des missions dont il a la charge demandent que le directeur de maison de retraite soit rigoureux, méthodique et sache coordonner les différentes actions.

Communicant :

Le directeur de maison de retraite doit maîtriser l'art de communiquer aussi bien avec les différentes équipes de sa structure mais aussi vers l'extérieur. On attend donc de lui un sens de la communication développé.

Savoir-faire

  • - Organiser le fonctionnement d'une structure
  • - Gérer des ressources financières
  • - Réaliser la gestion des ressources humaines
  • - Coordonner l'activité d'une équipe
  • - Contrôler l'application d'une procédure
  • - Organiser le déroulement d'une prestation
  • - Réaliser le bilan d'activité d'un service et informer les acteurs concernés
  • - Identifier des axes d'évolution
  • - Contrôler l'entretien du patrimoine d'un structure et organiser les interventions (maintenance, suivi des travaux)
  • - Mettre en place des actions de communication
  • - Superviser un établissement de santé de 40 à 200 lits
  • - Superviser un établissement de santé de 201 à 400 lits
  • - Superviser un établissement de santé de 401 à 1000 lits
  • - Superviser un établissement de santé de + de 1000 lits
  • - Définir un projet gérontologique
  • - Organiser l'activité de production des personnes prises en charge
  • - Réaliser un appel d'offre

Savoir

  • - Techniques commerciales
  • - Gestion de projet
  • - Contrôle de gestion
  • - Gestion des Ressources Humaines
  • - Gestion budgétaire
  • - Techniques de communication
  • - Management
  • - Législation sociale
  • - Comptabilité publique
  • - Règles de sécurité et d'hygiène des établissements de soins
  • - Diagnostic social
  • - Organisation du système sanitaire et social

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Directeur de maison de retraite

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Directeur d'établissement social ou médico-social classe normale

1 743 € à 3 458 €

Directeur d'établissement social ou médico-social hors classe

2 919 € à 4 976 €

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-hospitaliere-directeur-etablissement-sanitaire-social-medico-social-dessms/3/95.htm

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

Emploi

Secteur public

En 2017, 110 places ont été offertes au concours externe de directeur d'établissement sanitaire, social et médico-social. Lors de la première affectation, c'est l'ordre du classement au concours qui détermine l'ordre de choix de poste des candidats.

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=k1403&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management de structure de santé, sociale ou pénitentiaire dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Directeur de maison de retraite

Pour exercer le métier de directeur de maison de retraite, vous devez passer un concours de catégorie A en vue de l’obtention du certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale (CAFDES)

Pour vous présenter à ce concours, vous devez avoir validé, au minimum, un cursus équivalent à trois années dans l'enseignement supérieur. Voici trois exemples :

  • licence économie (faculté libre d'économie de droit et de gestion, faculté libre d'économie, de droit et de gestion, à Paris ; ou UFR d'économie et gestion, Université de Cergy-Pontoise, à Cergy, 91)
  • diplôme de Science Po Paris (section carrières publiques)
  • diplôme d’école d'ingénieurs (diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure des mines de Paris).

A bac + 5, certains masters s’avèrent également bien adaptés, tel le master économie de l'entreprise et des marchés, spécialité management des organisations sanitaires et sociales, diplôme que vous préparez, en région parisienne, uniquement à l’ UFR de santé médecine biologie humaine - Léonard de Vinci, Université Paris 13, à Bobigny (93).

Par ailleurs, l'École des hautes études en santé publique (EHESP), qui dispose d’une antenne à La Plaine Saint-Denis (93), vous propose des préparations au concours de directeur d’établissement sanitaire et social, qui est constitué d'épreuves écrites et orales (Renseignements : https://www.ehesp.fr/formation/formations-fonction-publique/directeur-detablissement-sanitaire-social-et-medico-social/)

Si vous êtes admis au concours, vous êtes nommés stagiaires et suivez un cycle de formation théorique et pratique, d'une durée totale de 24 mois à 30 mois, durant lequel vous êtes rémunérés.

Les élèves directeurs qui ont satisfait aux épreuves de validation de fin de formation sont de pleins droits titulaires du CAFDES (certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale). Vous choisissez une affectation en fonction de votre classement.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1403

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier