Services à la personne et à la collectivité

Ecotoxicologue

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Biologiste en environnement
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information Chercher, comprendre, expérimenter

Description

L’écotoxicologue étudie la toxicité de différents produits industriels (médicaments, pesticides…) vis-à-vis des organismes vivants et des milieux naturels.
Activités principales

L’écotoxicologue évalue les risques pour les écosystèmes et pour la santé des populations animales de différents produits et substances (pesticides, médicaments, fumées chimiques, cosmétiques…). Son expertise est sollicitée avant la mise sur le marché d’un nouveau produit, lors de tests environnementaux ou pour la mise au point de normes de référence.

Comment travaille-t-il ?

L’écotoxicologue étudie en laboratoire un nouveau produit destiné à être mis sur le marché ou des échantillons prélevés dans le milieu terrestre ou aquatique. Il repère les substances présentes, mesure leur concentration et évalue leur toxicité en tenant compte de leurs usages ou de leurs interactions avec d’autres produits ou substances. Pour cela, il procède à des tests sur des organismes repères : algues, poissons, larves, micro-organismes, insectes… Il peut également utiliser des logiciels de modélisation afin de prédire la toxicité de certaines molécules. Il interprète les résultats obtenus, rédige des rapports d’expertise et émet des avis et des préconisations.

Où exerce-t-il ?

Les écotoxicologues travaillent pour des organismes de recherche ou des administrations en charge de l’environnement (Ineris, Irstea, Agence française pour la biodiversité, Agences de l’eau, CNRS, Dreal…), pour des entreprises industrielles (chimie, pharmacie, phytosanitaires…) ou pour des laboratoires ou des bureaux d’études prestataires de conseil en environnement.

Compétences pour être Ecotoxicologue

Qualités requises
Ouvert :

L’écotoxicologue travaille en équipe ou en réseau dans le cadre de groupes de travail avec d’autres experts. Il doit avoir une très bonne maîtrise de l’anglais scientifique.

 

Pédagogue :

Le métier exige d’avoir de bonne capacité de communication et de savoir être pédagogue et convaincant pour expliquer les risques liés à l’usage de certaines substances.

 

Rigoureux :

L’écotoxicologue doit mener ses test et ses essais avec rigueur et avoir de très bonnes capacités de synthèse et d’analyse afin d’en restituer les résultats.

 

Savoir-faire

  • - Déterminer et développer les méthodes de recherche, de recueil et d'analyse de données
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Superviser et contrôler le déroulement et l'avancement des expériences et des observations scientifiques
  • - Réaliser des mesures
  • - Réaliser des calculs
  • - Réaliser des expériences
  • - Contrôler des résultats d'expériences
  • - Étudier et analyser les données et les résultats des recherches
  • - Rédiger les rapports, publications, mémoires des travaux de recherche
  • - Présenter et expliciter les avancées scientifiques et les travaux de recherche
  • - Conseiller des chercheurs, institutions, entreprises sur des questions scientifiques
  • - Apporter un appui scientifique à des chercheurs, institutions, entreprises
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Élaborer des règles de prévention
  • - Évaluer des risques technologiques et naturels

Savoir

  • - Analyse statistique
  • - Méthodologie de recherche
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Outils bureautiques
  • - Métrologie
  • - Biocontamination

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ecotoxicologue

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ecotoxicologue

Le métier d’écotoxicologue est accessible avec un diplôme de niveau bac + 5.

Formation initiale

Après un bac S et une licence en 3 ans dans le domaine des sciences (biologie ou chimie), vous pouvez préparer un master universitaire en 2 ans en toxicologie, en chimie ou en biologie avec une spécialisation en écologie/ environnement.

Il existe notamment le master toxicologie, environnement, santé (AgroParisTech, université Paris Diderot, université paris Descartes, UPEC), ou le master biodiversité, écologie et évolution parcours écophysiologie et écotoxicologie (UPMC).

Vous avez également la possibilité de préparer un diplôme d’ingénieur spécialisé en chimie ou en biologie. Certaines écoles proposent des classes préparatoires intégrées, pour un cursus de 2 années, et recrutent sur dossier et entretien directement après un bac S. L’entrée en cycle ingénieur, d’une durée de 3 ans, se fait autrement sur concours après une classe préparatoire scientifique (notamment TB, BCPST ou PC) ou par admission sur titre (après une licence chimie ou biologie, un DUT génie chimique ou génie biologique, etc.).

Ces études peuvent être poursuivies afin d’obtenir un doctorat (bac + 8), pour vous orienter vers des postes de recherche.

A noter : le diplôme d’État en pharmacie (bac + 6) est également une voie d’accès au métier.
 

Formation continue

Les professionnels en activité peuvent se former afin d’acquérir de nouvelles compétences, de se spécialiser ou d’évoluer dans leur métier. Des formations courtes ou des formations longues sont proposées par des organismes spécialisés, des universités ou des écoles d’ingénieurs.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’écotoxicologue peuvent, sous réserve de justifier des critères de qualification requis, préparer un master universitaire ou un diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en écotoxicologie.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K2402

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier