Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Elagueur-grimpeur

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Indépendant
Fonctionnaire
Salaire moyen

1 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Arboriste grimpeur(euse)
Ehouppeur(euse)
Centres d'intérêt Pratiquer une activité physique, sportive Travailler dehors Travailler en contact avec la nature, avec des animaux

Description

Responsable de l’entretien ou de l’abattage des arbres en milieu urbain, l’élagueur-grimpeur est un alpiniste expert du végétal.
Activités principales

L’élaguer-grimpeur effectue l’entretien des arbres, dans les parcs, les jardins ou le long des voieries. Il réalise des opérations de taille, d’élagage, de soin ou d’abattage en fonction des besoins : éclaircissement du végétal, mise en sécurité, lutte contre les maladies, etc.

Comment travaille-t-il ?

L’élagueur-grimpeur ne travaille jamais seul : il est accompagné d’un « homme de pied » qui l’aide à visualiser depuis le sol les opérations à effectuer, veille à la sécurité du périmètre et réceptionne les branches ou tronçons de bois découpés. Avant chaque chantier, l’élagueur grimpeur commence par analyser le travail qu’il doit réaliser (essence de l’arbre, type d’opération à effectuer, environnement…) et prépare le matériel nécessaire. Il se rend ensuite sur les lieux et commence par sécuriser le périmètre. Il revêt ensuite un baudrier, ou un harnais, et un casque et grimpe sur l’arbre à l’aide de cordes. En utilisant différents outils (scie, tronçonneuse, sécateur…) il réalise ensuite les opérations de taille, d’élagage, de démontage ou d’abattage. Il peut également apporter des soins aux arbres, tels que le nettoyage de plaie, ou effectuer des travaux de consolidation pour éviter les risques de chutes de branches. Avant de partir, il doit éliminer et évacuer les branches coupées (en les broyant par exemple) et nettoyer le sol.

Où exerce-t-il ?

Les élagueurs-grimpeurs sont employés par des sociétés d’élagage ou de paysagisme, ainsi que par des collectivités territoriales comme des mairies. Selon l’union des entreprises du paysage (UNEP), l’activité de l’élagage est en forte progression : le nombre d’entreprises réalisant des travaux d’élagage ou d’abattage des arbres d’ornement en France est passé de 4 500 à 6 736 en 2017 (+ 50 %). Parallèlement le nombre d’élagueurs-grimpeurs a également progressé sur la période (8 700 contre 7 800 dix ans auparavant, dont 88 % sont en CDI).

Compétences pour être Elagueur-grimpeur

Qualités requises
Attentif :

L’élagueur-grimpeur doit veiller en permanence à la sécurité des hommes et des matériels : en tombant, les branches ou les tronçons d’arbre ne doivent blesser personne ni endommager d’autres arbres ou des éléments de mobilier urbain.

 

Solide :

Le métier est physique et demande de ne pas avoir le vertige. Il faut aussi pouvoir rester parfois plusieurs heures en hauteur, dans des conditions climatiques pas toujours clémentes.

 

Cultivé :

L’élagueur-grimpeur doit connaître la physiologie des arbres, leur biologie et leurs pathologies afin de détecter les maladies et les défauts du végétal et pour pouvoir effectuer des opérations de tailles respectueuses.

 

Savoir-faire

  • - Recenser les arbres à couper ou élaguer
  • - Déterminer l'abattage ou l'élagage selon la trajectoire de chute des arbres en prenant en compte l'environnement et les conditions climatiques
  • - Organiser l'abattage d'un arbre ou d'une branche
  • - Réaliser l'abattage des arbres désignés (positionnement des coins, tronçonnage de la base, ...) selon la trajectoire de chute voulue
  • - Élaguer les branches d'un arbre
  • - Débiter un arbre selon son usage
  • - Entretenir des équipements
  • - Assurer une maintenance de premier niveau
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Contrôler le fonctionnement d'un équipement de sécurité
  • - Réaliser une action curative sur un arbre après intervention
  • - Appliquer des produits phytosanitaires

Savoir

  • - Système de rétention d'un arbre
  • - Techniques d'ébranchage
  • - Physiologie végétale
  • - Caractéristiques des écosystèmes
  • - Techniques de taille de végétaux
  • - Techniques de coupe et d'abattage
  • - Techniques de grimper
  • - Techniques d'haubanage
  • - Utilisation d'engins forestiers
  • - Règles de sécurité
  • - Utilisation d'outils de taille
  • - Engins agricoles
  • - Techniques d'affûtage
  • - Techniques de soudage
  • - Gestes et postures de manutention
  • - Techniques de soins aux arbres ou ceps

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Elagueur-grimpeur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du bûcheronnage et élagage dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Elagueur-grimpeur

Pour accéder au métier d’élagueur-grimpeur, il est conseillé de détenir le certificat de spécialisation (CS) diagnostic et taille des arbres. 

Formation initiale

Vous pouvez préparer le certificat de spécialisation (CS) diagnostic et taille des arbres en un an en apprentissage, dans les centres de formation agricoles ou forestiers.

La formation est ouverte aux personnes ayant au moins 18 ans et justifiant d’un diplôme de niveau CAP ou équivalent au minimum dans le domaine du paysage ou des travaux forestiers.

Vous pouvez par exemple préparer, en 2 ans après la classe de 3ème, un CAP jardinier-paysagiste, un CAPA travaux paysagers, ou un CAPA travaux forestiers.

Au niveau bac, en 3 ans après la classe de 3ème ou en 2 ans après un CAP du secteur, vous pouvez également préparer un bac professionnel production horticole, un bac professionnel aménagements paysagers ou un bac professionnel forêt.

Formation continue

Pour les personnes en activité, la formation professionnelle offre des modules courts permettant de se spécialiser et/ou de s’adapter aux évolutions de la profession.

Pour acquérir les bases du métier d’élagueur grimpeur, le certificat de spécialisation (CS) diagnostic et taille des arbres est accessible dans le cadre de la formation continue. Il est nécessaire de justifier d’un diplôme dans le domaine du paysage ou d’une expérience professionnelle dans le domaine. 

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1201

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier