Eric La Bonnardière, cofondateur d'Evaneos

En 2009, deux amis passionnés de voyages ont décidé de développer la première plateforme en ligne qui met en relation les clients avec des agences de voyages locales. L’objectif ? Créer des voyages uniques et sur-mesure en respectant les budgets et les envies de chacun.

 

Un succès grandissant

evaneos

Pour l’année 2016, les agences de voyages « classiques » qui travaillent avec les Tours Opérateurs ont enregistré une baisse conséquente de leur volume d’affaire de plus de 3%.

Bien au contraire, la start-up francilienne Evaneos profite d’une croissance très rapide : « Notre concept innovant […] se démarque fortement des offres plus standardisées disponibles sur le marché » confie Eric La Bonnardière qui est l’un des cofondateurs.

Tout réside dans l’écoute faite aux clients. Au programme, plusieurs formules sont proposées : des vacances de charme, un séjour plus sportif, des voyages « hors des sentiers battus » ou des versions plus classiques.

Une fois la formule de base choisie, le client peut personnaliser son séjour de A à Z avec un panel d’activités ou de visites proposées par des spécialistes. Comme le dit le co-créateur : « La recherche de la qualité permanente est le meilleur moteur de la croissance ».

La start-up sélectionne ses partenaires locaux pour que l’expérience soit inoubliable pour les touristes. Evaneos a réussi à se créer une clientèle française mais aussi européenne de 200 000 utilisateurs.

Sans intermédiaire, les voyageurs économisent sur les commissions et organisent eux-mêmes leur séjour. L’économie locale profite de meilleures retombées et les voyages sont beaucoup plus respectueux de l’environnement que les voyages de groupes. Une solution qui semble satisfaire tout le monde puisque 96% des utilisateurs d’Evaneos le recommande : « Nous avons la chance d’avoir des voyageurs fidèles, satisfaits de notre service, qui nous recommandent autour d’eux. »

 

Un développement outre-Atlantique ?

« Après huit marchés européens lancés, nous nous attaquons cette année aux Etats-Unis et probablement à d’autres par la suite » annonce Eric La Bonnardière. evaneosBien que très présente dans les pays européens comme en Angleterre, Espagne ou aux Pays-Bas, Evaneos veut voir plus grand.

Grâce à une levée de fonds de 18 millions d’euros, la start-up veut s’établir aux États-Unis, au Canada et au Brésil très prochainement. C’est un pari osé car plusieurs concurrents importants n’ont pas réussi à concrétiser ce même projet.

Cet apport financier permettra de mieux construire ce passage à l’international mais aussi à développer de nouvelles solutions digitales pour : «faire d’Evaneos une marque globale de référence dans le domaine du Voyage ».

L’objectif de la start-up est de réaliser 80% de leur chiffre d’affaire à l’international d’ici à 2020 (contre « seulement » 40% actuellement).

Etant donné qu’un client sur trois vient de l’étranger, ce projet ambitieux reste néanmoins jouable comme l’explique le cofondateur : « il est donc important d’avoir un socle solide sur lequel s’appuyer à tout moment: une capacité à pivoter rapidement, des valeurs fortes et une ambition ».