Installation et maintenance

Expert automobile

Mécanique automobile
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Libéral
Salaire moyen

Salaire moyen : 1 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Technicien(ne) en diagnostic et réparation automobile
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

L'expert auto évalue les dégâts causés sur un véhicule à moteur, et est capable de définir le coût des éventuelles réparations. Par son expertise technique, il fixe la valeur de chaque voiture, camion ou moto qu'il expertise.
Activités principales

Chaque fois qu'un véhicule est endommagé, l'assurance du propriétaire peut faire appel à un expert automobile pour évaluer les dégâts, et surtout estimer le coût des réparations à réaliser.

Pour cela, il peut analyser les dégâts depuis des photos ou se déplacer sur le lieu où est entreposé le véhicule. Grâce à ses connaissances pointues en mécanique, carrosserie et électricité, il est en mesure d'analyser les causes d'un sinistre, d'estimer le coût de la remise en état... ou d'indiquer que le véhicule n'est définitivement plus en capacité d'être réparé pour rouler !

Les tribunaux font également appel à des experts automobile lors de litiges sur des accidents de la route.

Comment travaille-t-il ?

Réalisant fréquemment des déplacements pour les évaluations, l'expert auto passe de nombreuses heures à son bureau pour rédiger ses rapports d'expertise et estimer les coûts.

Ses horaires sont irréguliers et dépendent du nombre de véhicules à expertiser... et des lieux d'expertise.

Où exerce-t-il ?

L'expert automobile peut être salarié dans une compagnie d'assurances, une société, un groupement d'experts ou encore une administration. Il peut aussi s'installer à son compte et ouvrir son propre cabinet d'expertise.

Compétences pour être Expert automobile

Qualités requises
Technicien :

Mécanique, carrosserie, électricité automobile... L'expert met à jour ses connaissances des véhicules à moteur en permanence. Dès qu'un nouveau modèle sort, il doit en connaître chaque mécanisme pour réaliser son expertise !

Analyste :

L'évaluation des dégâts et de leurs réparations est au cœur de l'expertise automobile. L'expert doit savoir analyser et être à l'aise en comptabilité !

Médiateur :

L'expert comptable joue souvent un rôle de médiateur. Il doit être capable d'argumenter ses estimations, faire preuve de pédagogie et d'écoute dans ses différents échanges.

Savoir-faire

  • - Identifier une intervention à partir d'un dossier technique
  • - Détecter les dysfonctionnements du véhicule et des équipements
  • - Déterminer une solution technique de remise en état du véhicule et des équipements
  • - Changer ou réparer les moteurs, boîtes de vitesse, embrayages, suspensions, démarreurs
  • - Tester le véhicule et réaliser la mise au point et les réglages
  • - Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • - Entretenir des locaux
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Assurer une maintenance de premier niveau
  • - Planifier une intervention
  • - Évaluer les coûts d'une prestation
  • - Établir un devis d'intervention
  • - Évaluer les délais d'une prestation

Savoir

  • - Procédures d'entretien de véhicules
  • - Intervention de service rapide
  • - Normes environnementales
  • - Logiciel de détection de panne
  • - Règles de sécurité
  • - Technologie des équipements électroniques
  • - Technologie des équipements électriques
  • - Tôlerie
  • - Technologie des systèmes de freinage
  • - Pneumatique
  • - Hydraulique
  • - Principes de fonctionnement d'un moteur
  • - Outils bureautiques
  • - Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • - Appareil de réglage d'optique
  • - Analyseur de gaz d'échappement
  • - Équilibreuse de roue
  • - Utilisation d'analyseur de niveau sonore
  • - Utilisation de matériel de levage
  • - Équipements de contrôle de géométrie (marbre, pont de mesure,...)
  • - Techniques de soudure
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Principes de fonctionnement d'un système de climatisation
  • - Critères de contrôle réglementaire de véhicules
  • - Chiffrage/calcul de coût

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Expert automobile

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la mécanique automobile et entretien de véhicules dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Expert automobile

Pour devenir expert auto, vous devez obligatoirement obtenir le diplôme d'expert en automobile, homologué au niveau bac + 2. Ce dernier comprend 3 unités d'enseignement : A (enseignement général), B (enseignement technologique) et C (formation professionnelle).

Le plus souvent les experts ont débuté leur formation par un des diplômes suivants : BTS maintenance des véhicules ou maintenance des matériels de construction et de manutention ou BTS moteurs à combustion interne ou techniques et services en matériels agricoles, ou BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ou analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques.

Ces diplômes dispensent leurs titulaires de passer les unités A et B.

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations et des perfectionnements comme le titre professionnel contrôleur(se) technique automobile.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=I1604

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier