Support à l'entreprise

Expert-comptable

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Libéral
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Analyste budgétaire
Auditeur(rice) comptable
Commissaire aux comptes
Contrôleur(se) comptable et financier(ère)
Inspecteur(rice) comptable et financier(ère)
Centres d'intérêt Manier les chiffres, les données

Description

L’expert-comptable livre, après audit, un bilan de la santé d’une entreprise, puis garantit la fiabilité de ses comptes et la maîtrise des risques financiers.

 

Activités principales

Le métier d’expert-comptable consiste à intervenir, de façon contractuelle, au cœur de la comptabilité d'une entreprise ou d'un service public. L’expert-comptable contrôle les comptes en période de bilan, établit des rapports périodiques et des comptes prévisionnels.

Comment travaille-t-il ?

L'expert-comptable doit être inscrit au tableau de l'ordre des experts-comptables pour pouvoir exercer à titre libéral. Il contrôle tous les comptes établis en cours d'année par les différents services comptables. L’expert-comptable synthétise les livres et les tableaux de bord des comptabilités clients ou fournisseurs, puis reprend les feuilles de paye des salariés. Il étudie tous les documents justificatifs. Lorsqu'il a plusieurs clients, l’expert-comptable se déplace fréquemment d'une entreprise à l'autre et collabore avec les différents chefs d'entreprises. De plus en plus souvent, il est associé aux choix de gestion d'une entreprise. Les dirigeants lui demandent alors des conseils juridiques, fiscaux, sociaux, financiers pour améliorer les performances de leur société.

Où exerce-t-il ?

''Expert-comptable'' est un titre professionnel délivré après inscription au tableau de l'ordre des experts comptables : il permet de travailler en libéral, seul ou associé avec des confrères, ou encore pour un cabinet de consultants. Le diplôme d'expertise comptable permet aussi d'exercer dans des entreprises en tant que salarié.

Les moyennes et grandes entreprises recrutent des diplômés d'expertise comptable. Les postes proposés concernent les services de contrôle de gestion, la direction financière ou comptable, l'audit interne ou la fiscalité.

Après un premier passage en entreprise ou dès l'obtention de son diplôme, le jeune professionnel peut s'installer en libéral, seul ou en rejoignant un cabinet déjà constitué. Il doit être inscrit au tableau de l'Ordre des experts-comptables. C'est alors qu'il peut porter le titre d'expert-comptable.

L’Ile-de-France comptait, en 2016, 6 038 experts-comptables (4 524 hommes et 1 514 femmes), soit près d’un tiers des effectifs au niveau national

Compétences pour être Expert-comptable

Qualités requises
Rigoureux :

La comptabilité ne tolère aucune inexactitude. Chiffres, calculs, procédures et législations ne doivent avoir aucun secret pour l'expert-comptable, qui contrôle le travail des comptables. Il doit aussi rester à la pointe de l'information et parfaire régulièrement ses connaissances.

Communicant :

Orale ou écrite, la communication joue un rôle essentiel dans le quotidien de l'expert-comptable : il anime ses équipes, rédige des rapports et développe un bon relationnel avec ses clients.

Autonome :

Il passe d'une entreprise à l'autre, intervient dans des environnements très variés et doit trouver rapidement ses repères afin de mener à bien sa mission.

Savoir-faire

  • - Définir des procédures de contrôle comptable
  • - Proposer des améliorations des méthodes et procédures de contrôle comptable
  • - Contrôler l'application des méthodes et procédures de contrôle comptable
  • - Concevoir un programme de mission d'audit
  • - Préparer les éléments nécessaires à un audit
  • - Transmettre des éléments nécessaires à un audit
  • - Suivre les états d'alertes financières d'une structure
  • - Contrôler la régularité des états financiers
  • - Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • - Suivre des risques financiers
  • - Améliorer un système d'information
  • - Développer un système d'information
  • - Réaliser la simplification de processus de traitement internes
  • - Concevoir un tableau de bord
  • - Valider des cotations
  • - Suivre des entreprises en difficulté
  • - Élaborer des recommandations
  • - Réaliser le suivi logistique de la structure, du projet
  • - Mettre en œuvre un protocole de redressement ou de restructuration
  • - Réaliser un audit
  • - Suivre l'évolution des résultats financiers d'une structure
  • - Analyser des écarts budgétaires
  • - Créer une structure d'audit interne
  • - Animer une réunion de travail
  • - Coordonner l'activité d'une équipe
  • - Diriger un service, une structure

Savoir

  • - Méthode de plan d'audit annuel
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative
  • - Droit des sociétés
  • - Fiscalité
  • - Droit pénal
  • - Droit du travail
  • - Contrôle interne
  • - Règlementation des professionnels de l'expertise comptable
  • - Comptabilité publique
  • - Écriture comptable
  • - Outils bureautiques
  • - Révision légale des comptes
  • - Code des marchés publics
  • - Veille réglementaire
  • - Indicateurs de couverture de risques
  • - Analyse d'indicateurs financiers
  • - Audit financier
  • - Analyse financière
  • - Techniques de conduite d'entretien
  • - Méthodes d'enquête
  • - Gestion budgétaire
  • - Audit comptable
  • - Normes rédactionnelles
  • - Management
  • - Techniques de planification
  • - Organisation et planification des activités

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Expert-comptable

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'audit et contrôle comptables et financiers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Expert-comptable

Pour exercer le métier d'expert-comptable, vous devez être titulaire d'un diplôme spécifique qui demande huit années d'études : le diplôme d’expertise comptable (DEC)

Pour atteindre ce niveau, vous devez suivre un cursus divisé en trois parties :

- Le diplôme de comptabilité et gestion (DCG), qui vous offre un niveau bac+3. En trois ans, il se prépare, en Ile-de-France, dans près de cinquante établissements, soit :

  • En CFA (exemples : CFA de l'institut supérieur des techniques avancées d'administration et de management, à Paris ; CFA Faculté des métiers de l'Essonne - site de Massy, à Massy, 91)
  • En lycée professionnel (exemples : Lycée Georges Braque, à Argenteuil, 95 ; et Lycée Camille Claudel, à Pontault-Combault, 77)
  • Au sein d’une école de commerce (exemples : Ecole supérieure de commerce et de gestion, à Paris ; Ecole supérieure Business, Finance et IT, à Guyancourt, 78)

 

- Le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), qui vous offre niveau bac + 5. En deux ans, il se prépare, en Ile-de-France, dans plus d’une vingtaine d’établissements, soit

  • EN CFA (exemples : CFA de l'institut supérieur des techniques avancées d'administration et de management, à Paris ; CFA Faculté des métiers de l'Essonne - site de Massy, à Massy, 91)
  • En lycée professionnel (exemples : Lycée Jean-Baptiste Poquelin, à Saint-Germain-en-Laye, 78 ; Lycée Jean-Pierre Vernant, à Sèvres, 92)
  • Au sein d’une école de commerce (exemples : Ecole supérieure de gestion et expertise comptable, à Paris ; ENOES - Ecole de l'expertise comptable et de l'audit, à Paris)

 

- Le diplôme d'expertise comptable (DEC), équivalent à un bac + 8, délivré après un stage professionnel rémunéré de trois ans et un examen final. A noter : tout aspirant stagiaire doit s’inscrire auprès du conseil régional de l’Ordre dont il dépend, en l’occurrence pour les stagiaires franciliens : auprès de l’Ordre des experts-comptables Région Ile-de-France (http://www.oec-paris.fr/)

 

Formation continue

Le métier d’expert-comptable est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Plusieurs parcours et perfectionnements sont possibles. Par exemple, il est possible de préparer le DCG ou le DSCG via l’alternance en suivant le programme de l’Institut national des techniques économiques et comptables du CNAM (Centre national des arts et métiers), à Paris.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1202

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier