Banque, assurances et immobilier

Expert d'assurances

Indemnisations en assurances
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 7 500 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Chargé(e) d'indemnisations en assurances
Expert(e) dommages
Responsable d'inspection en assurances
Inspecteur(rice) enquêteur(rice) d'assurances
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Aider, conseiller, accompagner

Description

L’expert d’assurances enquête et évalue les dommages causés par un sinistre et propose une indemnisation.

 

Activités principales

Le métier d'expert d'assurances consiste à intervenir à la demande d'un client (assureur, entreprise, particulier ou administration) après un accident, une catastrophe naturelle ou un incendie. L’expert d’assurances doit évaluer le montant des dommages matériels et éventuellement, celui du préjudice moral subi par la personne ou l'entreprise.

Comment travaille-t-il ?

Après un accident de la circulation par exemple, l'expert en automobile doit inspecter le véhicule endommagé. Il apprécie l'état général de la voiture et tente d'évaluer son prix avant le sinistre. Il recherche très précisément les causes de l'incident, en interrogeant le conducteur et le garagiste. Il doit être attentif aux malfaçons ou aux anomalies et se doit de déterminer le responsable. Il termine son travail par la rédaction d'un rapport qu'il remet à l'assureur qui décidera ou non de prendre en charge les travaux de réparation.

Où exerce-t-il ?

L'expert d'assurances se déplace sur les sinistres ou chez les garagistes pour inspecter par exemple les véhicules accidentés. Il remplit les tâches administratives à son bureau : courrier, rapports, etc.

L’expert d’assurances peut soit travailler dans un cabinet d’expertises, dirigé par des experts d'assurances expérimentés, qui embauchent eux-mêmes des experts débutants, soit dans une société d’assurances, même si celles-ci font le plus souvent appel à des cabinets extérieurs pour garantir leur intégrité.

Compétences pour être Expert d'assurances

Qualités requises
Observateur :

Le remboursement par les assurances dépend de son œil expert. L’expert d’assurances doit parfois passer beaucoup de temps sur un sinistre pour bien comprendre les causes et pouvoir désigner un responsable.

Intègre :

Les particuliers ou les entreprises peuvent parfois essayer de soudoyer l'expert pour arriver à leurs fins. L’expert d’assurances doit impérativement rester honnête.

Impartial :

L'expert d'assurances doit faire preuve d'objectivité et de tact face à des situations parfois dramatiques, par exemple lors de l'incendie d'un appartement.

Savoir-faire

  • - Vérifier les garanties souscrites dans le cas d'un sinistre
  • - Constater les dommages, dégâts, pertes sur les lieux du sinistre et auprès des assurés
  • - Recueillir les preuves, témoignages et rapports de police auprès des parties impliquées dans le sinistre (victimes, témoins, services de secours, etc.)
  • - Analyser l'origine, la cause et les circonstances d'un sinistre
  • - Définir les responsabilités respectives des parties dans le cadre d'un sinistre
  • - Évaluer le montant des préjudices (corporels, moraux, économiques, etc.)
  • - Établir un rapport de suivi de sinistre
  • - Déployer les procédures d'indemnisation des assurés, victimes
  • - Expertiser des dommages corporels, matériels et moraux
  • - Suivre des procédures de contentieux
  • - Initier des procédures de recouvrement et de contentieux
  • - Mandater des experts pour l'évaluation des dommages et pertes
  • - Proposer des actualisations de contrat
  • - Conseiller les assurés en matière de prévention, de sécurité et de facteurs de risque
  • - Réajuster les montants provisionnés d'un sinistre
  • - Assister les collaborateurs au niveau commercial et technique
  • - Former un nouveau collaborateur aux méthodes et techniques de l'entreprise
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Techniques de l'expertise à distance en assurances
  • - Argumentation commerciale
  • - Réglementation des produits d'assurances
  • - Produits d'assurance dommages
  • - Droit des assurances
  • - Accidentologie
  • - Analyse des risques
  • - Méthodes d'enquête
  • - Gestion des risques (Risk Management)
  • - Gestion du risque vol
  • - Risques atomiques et chimiques
  • - Risques d'accidents corporels
  • - Produits d'assurance Incendie, Accidents, Risques Divers (IARD)
  • - Risques d'accidents de la circulation
  • - Couverture de risques de catastrophes naturelles
  • - Procédures de sécurité sur chantier
  • - Gestion des risques incendie
  • - Procédures de dépollution
  • - Droit de la sécurité sociale
  • - Normes environnementales
  • - Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • - Réglementation des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement
  • - Gestion juridique des contentieux
  • - Réglementation sécurité incendie
  • - Techniques de protection et de prévention des pollutions
  • - Techniques anti-intrusion
  • - Réglementation de la réassurance
  • - Techniques pédagogiques

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Expert d'assurances

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'indemnisation en assurances dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Expert d'assurances

Pour exercer le métier d’expert en assurance, une spécialisation vous est nécessaire. Au rang des principaux domaines d’expertise, citons la médecine, pour une expertise d'accident corporel ; l’architecture, pour un sinistre immobilier ; et l’ingénierie, pour les risques industriels. Une expérience de plusieurs années dans l’une de ces spécialités vous est indispensable.

En plus de vos compétences de terrain, vous devez maîtriser les règles juridiques et d'indemnisation. Vous devez donc au minimum être titulaire d'un bac + 2, comme le BTS assurance (une quinzaine d’établissements en région francilienne délivrent ce diplôme).

Une poursuite d'études vers une licence professionnelle (bac + 3) dans le domaine de la banque et de l'assurance est envisageable.

A bac + 5, on peut citer les masters professionnels dans le domaine de l'assurance, par exemple, le master professionnel monnaie, banque, finance, assurance spécialité banque, finance, gestion des risques, délivré par l’UFR des sciences économiques et de gestion, Université Paris 13, à Villetaneuse (93).

Formation continue :

Le métier d’expert d'assurances est également accessible par la voie de la formation continue des adultes pour les salariés des secteurs de la banque et de l’assurance. Plusieurs parcours et perfectionnements sont possibles. L’IFPASS (Paris - La Défense) prépare notamment à la formation manager digital métiers de l’assurance, un cursus proposé soit en formation continue, soit en alternance. Autre titre délivré : celui de technique d’expertise d’assurance, délivré par la CEA (Compagnie des experts), à Paris.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=26311

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier