Commerce, vente et grande distribution

Fleuriste

Vente de végétaux
Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

Salaire moyen : 1 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Animateur(rice) commercial(e) de point de vente horticole
Fleuriste-décorateur(rice) floral(e)
Vendeur(euse) conseil en jardinerie
Vendeur(euse) pépiniériste
Centres d'intérêt Travailler en contact avec la nature, avec des animaux Faire du commerce, acheter, vendre

Description

Le fleuriste est un commerçant spécialisé dans la vente de végétaux (d’intérieur et d’extérieur), de produits et d’accessoires de jardinerie.

 

Activités principales

Le métier de fleuriste, qui requiert une bonne dose de créativité, s’articule principalement autour de la vente de fleurs (à l’unité ou en bouquet) et de plantes achetées auprès de fournisseurs (marchés spécialisés et producteurs). Grâce à ses connaissances en botanique (il connaît environ 300 noms de fleurs et de plantes et les soins qu’il convient de prodiguer à chacune), le fleuriste peut conseiller ses clients sur l'entretien et la conservation des végétaux.

Comment travaille-t-il ?

Avec soin, le fleuriste trie, nettoie et coupe les fleurs fraîches. Ses outils de travail sont des sécateurs, des cisailles ou des pique-fleurs. Il change l'eau des seaux, arrose les plantes en pot et prépare des bouquets. Le fleuriste conçoit et livre ses compositions florales pour des événements (mariages, naissances, enterrements, etc.) et réalise une part importante de son activité à des dates clés de l’année : 1er mai, Fête des mères, Toussaint, Noël, etc. S'il vend des fleurs séchées ou artificielles, le fleuriste les entretient et veille à leur bonne conservation. Le fleuriste consacre aussi une partie de son temps à la décoration de sa boutique.

Où exerce-t-il ?

Salarié, le fleuriste travaille dans les points de vente traditionnels de vente de fleurs (deux à trois employés), les espaces jardinerie des grandes surfaces ou les pépinières. Installé à son compte, il dispose de son propre commerce.

Environ 2 000 artisans fleuristes sont installés en Ile-de-France. Le poids des enseignes franchisées (Monceau Fleurs, Le Jardin des Fleurs etc.) progresse régulièrement. En dehors de Paris, plusieurs centaines de jardineries emploient également des fleuristes.

Compétences pour être Fleuriste

Qualités requises
Créatif :


La beauté des compositions florales du fleuriste, souvent exposées en vitrine, demeure parmi ses meilleurs arguments de vente.

Minutieux :


Parce qu’il utilise des outils de coupe au quotidien, le fleuriste doit être à la fois soigneux et vigilant dans ses tâches.

Résistant :


Le fleuriste travaille debout, dans le froid et l'humidité, et reste ouvert tard (souvent après 22 heures), sans compter les week-ends et jours fériés.

Savoir-faire

  • - Accueillir une clientèle
  • - Proposer un service, un produit adapté à la demande du client
  • - Encaisser le montant d'une vente
  • - Proposer un service complémentaire à la vente
  • - Réceptionner un produit
  • - Vérifier la conformité de la livraison
  • - Disposer des produits sur le lieu de vente
  • - Trier des végétaux
  • - Contrôler l'état des végétaux
  • - Effectuer l'entretien des végétaux
  • - Entretenir des locaux et un espace de vente
  • - Réaliser une composition florale
  • - Identifier une maladie ou un parasite sur un végétal
  • - Vendre ou utiliser des produits nécessitant le certificat de distribution et application de produits antiparasitaires (DAPA)
  • - Livrer une commande
  • - Réaliser la décoration florale d'un évènement
  • - Contrôler l'état des stocks
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Réaliser une gestion comptable
  • - Réaliser une gestion administrative
  • - Former du personnel à des procédures et techniques
  • - Réaliser le comptage des fonds de caisses

Savoir

  • - Procédures d'encaissement
  • - Modalités de stockage de végétaux
  • - Types de produits d'entretien des plantes
  • - Principes de la relation client
  • - Argumentation commerciale
  • - Techniques de vente
  • - Gestes et postures de manutention
  • - Horticulture
  • - Floriculture
  • - Botanique
  • - Composition florale
  • - Utilisation d'outillages manuels
  • - Association d'essences florales
  • - Harmonisation des couleurs
  • - Langage des fleurs
  • - Pathologies végétales
  • - Logiciels de gestion de stocks
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements
  • - Logiciels comptables
  • - Gestion administrative
  • - Gestion comptable
  • - Règles de tenue de caisse

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Fleuriste

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la vente de végétaux dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Fleuriste

Le CAP Fleuriste se prépare en deux ans après la classe de 3ème, en CFA (ex : CFA de l'école des fleuristes de Paris) ou en lycée professionnel (ex : lycée horticole UFA Saint-Philippe, Meudon, 94). Les titulaires d’un premier CAP peuvent l'obtenir en 1 an seulement.

Le BP Fleuriste nécessite deux ans d’apprentissage après le CAP Fleuriste. Ce diplôme, de niveau bac, permet de vous installer à votre compte. Ci-après, les établissements en région parisienne qui délivrent ce diplôme : le CFA de la Chambre de métiers et de l'artisanat du Val de Marne, Saint-Maur-des-Fossés (94) ; le CFA des métiers de l'horticulture et du cheval, Saint-Germain-en-Laye (78) ; et le Lycée agricole et horticole, Saint-Germain-en-Laye (78).

Le BTM Fleuriste vous permet de devenir responsable production d’une structure commerciale ou de travailler à votre compte. Ex : CFA de la chambre de métiers et de l'artisanat de la Vienne, Saint-Benoit (86).

Le bac professionnel technicien conseil vente de produits de jardin vous permet d’exercer au sein des espaces « jardinerie » des grandes surfaces ou dans les pépinières (Section d'enseignement professionnel du lycée des métiers de l'horticulture et du paysage, Montreuil, 93). La formation se déroule en deux ans, après un CAP ou directement en trois ans après la 3e.

Enfin, le BM Fleuriste (niveau bac+2), diplôme qui se prépare en deux ans en contrat d’apprentissage, sanctionne à la fois votre maîtrise du métier de fleuriste et votre qualification de chef d’entreprise (CFA de l'école des fleuristes de Paris).

Formation continue :

Le métier de fleuriste est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Plusieurs parcours et perfectionnements sont possibles, via notamment l’École de fleuristes de Paris (http://www.lesfleuristes.com/) et Floriform (http://www.floriform.fr/)

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=D1209

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier