1. Accueil >
  2. Focus >
  3. Les métiers des services à la personne

Les métiers des services à la personne

Sur les 36 195 organismes de services à la personne recensés au 1er janvier 2017, 79,5 % étaient des entreprises (dont des auto-entrepreneurs), 16,8 % des associations, et 3,7 % des établissements publics.
Publié le : 28 février 2018
Dernière mise à jour le : 09 octobre 2018

 

nounouDepuis la fin des années 90, le secteur des services à la personne est en plein essor. L'allongement de la durée de la vie, le vieillissement de la population, l'émergence de nouveaux modes de vie (se libérer des contraintes matérielles...) et la création du chèque emploi service universel contribuent au développement de ces activités, qui se professionnalisent et sortent de la sphère du « travail au noir ».

Se mettre au service des autres peut prendre la forme de multiples activités professionnelles à domicile : aide aux devoirs, assistance informatique, travaux ménagers, livraison de courses ou de repas, aide à la vie quotidienne des personnes âgées ou handicapées, garde d’enfants... Certaines comme les gardes d’enfants de moins de 3 ans, par exemple, nécessitent au préalable un agrément ou une autorisation.

Panorama des métiers

27 activités différentes

Les services à la personne recouvrent une vingtaine d'activités différentes, dans 3 principaux domaines : - les services à la famille (garde d'enfants, cours à domicile, etc.) ; - les services de la vie quotidienne (travaux ménagers, préparation de repas à domicile, jardinage, petit bricolage, etc.) ; - les services aux personnes âgées, handicapées, ou dépendantes (soins, accompagnement dans les promenades et actes de la vie courante, téléassistance, etc.).cours particulier

Notons que les femmes sont très présentes dans les métiers des services à la personne, notamment pour les activités d'aide à domicile, de ménage et d'accompagnement des personnes âgées.

 

Le chèque CESU

Le chèque emploi-service universel (CESU) vise à favoriser le développement des services à la personne, en simplifiant le paiement des employés et en offrant des avantages fiscaux aux employeurs. Il est financé en tout ou partie par une entreprise, un comité d'entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale... Il sert à rémunérer un salarié à domicile, une assistante maternelle agréée, un prestataire de service, une crèche, etc.

Selon l’UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles), près de 2 millions de salariés travaillaient en 2016 dans le secteur de l'aide à domicile, dont 16 % en Île-de-France. Par ailleurs, 40 000 emplois ont été créés en 10 ans, 4,5 millions de ménages sont concernés par les services à domicile et 160 000 emplois devraient être créés d’ici à 2022.

 

Pas de diplôme exigé, mais…

De nombreux métiers du secteur restent accessibles sans diplôme, cependant, les employeurs – prestataires en tête – se montrent de plus en plus exigeants en matière de qualification. Ils favorisent notamment les titulaires d'un CAP (petite enfance – attention dernière session en 2018 –, agent de propreté et d’hygiène, etc.), d'un BEP (accompagnement, soins et services à la personne), d'un bac pro (services de proximité et vie locale) ou encore d'un diplôme d'État (d'aide-soignant, etc.).

 

Le salon des services à la personne

Depuis plus de 10 ans le salon des services à la personne et de l’emploi à domicile se tient à Paris Porte de Versailles. Plus de 200 exposants s’y rendent chaque année à la rencontre des particuliers qui y viennent pour trouver les services qui facilitent le quotidien à domicile, ou faire le plein de conseils pour bien vieillir et rester autonome ou encore découvrir les solutions pour une maison simplifiée, sécurisée.

 

Un secteur qui va continuer de recruter

homme de ménageActuellement, plusieurs branches de l'aide à domicile manquent cruellement de main d'œuvre. Si l'ensemble des services affiche un fort potentiel de développement, ce sont les activités d'aide aux personnes âgées ou handicapées qui devraient prendre le plus d'ampleur dans les années à venir. L’enquête de BMO (besoin de main d’œuvre) 2017 par exemple a enregistré en France 59 918 projets de recrutements en 2017 dont 70 % étaient considérés comme difficiles. En Île-de-France, ce sont 8 948 projets de recrutements qui ont été annoncés en 2017 dont près de 59 % étaient jugés difficiles.

Par ailleurs, de nouveaux services devraient émerger, en particulier dans le domaine de la mobilité des personnes (aide aux transports, etc.), de l'encadrement des adolescents ou de la sécurité (télésurveillance des lieux et des personnes).

 

Où exercent-ils ?

En matière de services à la personne, on distingue 2 grandes catégories d'employeurs : les particuliers et les prestataires (associations et organismes privés spécialisés, communes, centres d'action sociale, etc.).

Plus de 85 % des salariés du secteur (assistantes maternelles comprises) sont employés directement par des particuliers, principalement pour des activités d'entretien de la maison, de garde des enfants, de soutien scolaire.assistance

Si les associations et les structures publiques sont surtout tournées vers les activités liées aux personnes âgées et à la famille, les entreprises privées se lancent vers de nouvelles niches d'activités comme le ménage ou l'assistante informatique à domicile.

 

Qui fait quoi ?

Une société mandataire de services met en relation des professionnels et des particuliers. Elle propose différents profils de professionnels en fonction des besoins du particulier. Si ce dernier souhaite faire appel à l'un d'entre eux, il l'embauche directement. La société se charge alors des aspects administratifs (contrat, fiche de paie) et assure un remplacement en cas d'absence. Une société prestataire de services facture des services aux particuliers et salarie elle-même les pros qui interviennent. En général, il s'agit de contrat de moins de 4 h.

Les services à la famille

Les services à la famille concernent essentiellement la prise en charge des enfants (garde, soutien scolaire, accompagnement). De nouveaux besoins sont également en train d'émerger dans le domaine de l'aide administrative ou informatique.

Assistant(e) maternel(le)

Communément surnommée « nounou », l'assistante maternelle accueille de 1 à 3 enfants de moins de 6 ans. Elle travaille généralement à son domicile. On dit alors qu'elle est assistante maternelle non-permanente. Comme n'importe quel salarié, elle bénéficie d'un contrat de travail, d'une couverture sociale et de congés payés. Quand elle dépend d'un service d'aide sociale à l'enfance ou d'un placement familial spécialisé, elle est assistante maternelle permanente : elle s'occupe de l'enfant 365 jours par an, 24 h/24.

nourrice

Ses qualités

L'assistante maternelle doit faire preuve de patience, d'écoute et de pédagogie pour aider les enfants à grandir, à régler les disputes, etc.

 

Sa formation

Aucun diplôme n'est exigé pour devenir assistante maternelle. En revanche, vous devez obtenir un agrément auprès du service de protection maternelle infantile du votre lieu de résidence.

Pour cela, vous devez être âgée de 21 ans minimum et remplir un dossier administratif. Des professionnels viendront contrôler l'état de votre domicile, les normes de sécurité, etc.

Une fois l'agrément obtenu, vous suivrez une formation (120 heures pour les assistantes maternelles, 240 pour les assistants familiaux) à laquelle s'ajouteront 60 heures de stage.

Le renouvellement de votre agrément, accordé pour 5 ans, est ensuite subordonné à la justification du suivi d'une formation de 120 h sur le développement de l'enfant et sa prise en charge.

La formation terminée, c'est à vous de trouver les futurs enfants à garder. Vous pouvez aussi vous adresser à la PMI ou aux différents services sociaux si vous souhaitez devenir assistante permanente.

Voir la fiche détaillée.

 

Garde d'enfants à domicile

Tout comme l'assistante maternelle, la garde d'enfants à domicile partage son quotidien avec un ou plusieurs enfants, au domicile des parents. Si elle garde des enfants de parents différents, elle peut être amenée à alterner les semaines de travail chez l'un et chez l'autre.

Elle prend en charge leurs repas, les temps de jeux et de siestes, les promenades, etc. Dans certains cas, elle assure également des tâches ménagères, si cela est prévu dans son contrat.garde d'enfant

 

Ses qualités

Des qualités d'écoute, de patience sont attendues. Aimer le contact avec les petits, connaître des jeux et activités éducatives sont des atouts. Par exemple, une expérience dans des centres aérés avec l'obtention du BAFA peut être un plus.

 

Sa formation

Aucun diplôme n'est requis. Toutefois, un CAP petite enfance (attention, en 2019 il devient le CAP AEPE, accompagnant éducatif petite enfance) ou un BEP accompagnement, soins et services à la personne prouvera vos compétences et votre investissement dans le secteur.

 

Où exerce-t-il ?

La personne employée pour la garde d'enfant au domicile privé des parents dépend de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur. Comme pour tout emploi, elle signe un contrat de travail avec les différentes familles qui l'emploient et négocie salaires, horaires, prise des congés payés, etc. Lorsqu'elle est nourrie et logée, la garde d'enfant est « employée au pair ». Son employeur doit alors lui assurer une chambre individuelle, de l'argent de poche et prendre en charge sa nourriture.

bon à savoirPour des missions de garde à domicile régulières ou ponctuelles (baby-sitting), vous pouvez demander à être rémunéré par CESU, chèque emploi service universel. Cela vous permet de cotiser pour la retraite, de bénéficier d'une protection sociale (assurance maladie) et d'avoir des fiches de salaire.

Aide scolaire, professeur(e) particulier(ère)

Pour du soutien scolaire ou des cours à domicile, un étudiant ou un enseignant peut offrir ses services à des familles. En fonction de la matière et des compétences scolaires de l'élève, le professeur particulier doit justifier d'un niveau d'études approprié. Ce sont donc souvent des étudiants d'université dans une matière donnée (licence au minimum) et des enseignants diplômés qui interviennent.

aide scolaire

Ses qualités

Outre une parfaite maîtrise de la matière à enseigner, il faut que vous soyez pédagogue, à l'écoute et patient. Vous devrez être capable de transmettre au jeune une méthode de travail qui l'aidera à devenir autonome et à progresser.

 

Où exerce-t-il ?

Il est possible d'être employé par des organismes spécialisés dans le soutien scolaire, ou bien de travailler directement pour les familles, qui rémunèrent alors au moyen du CESU, chèque emploi service universel.

Des fonctions de conseiller pédagogique se développent aussi dans les entreprises de soutien scolaire pour recevoir les parents, évaluer les besoins scolaires et planifier le soutien sur l'ensemble de l'année scolaire.

 

Technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale

Le technicien de l'intervention sociale et familiale, appelé également travailleur familial, apporte une aide matérielle aux familles qui traversent une période délicate à gérer : hospitalisation ou décès d'un des parents, longue maladie, naissance d'un enfant, survenue d'un handicap, etc. Il contribue aussi à maintenir à domicile les personnes âgées ou handicapées, en les épaulant pour les tâches ménagères.

 

Ses qualitésaide à domicile

Pour exercer ce métier, il faut être dynamique et résistant : l'essentiel du temps de travail est consacré aux travaux ménagers. Le technicien de l'intervention sociale et familiale est en contact permanent avec la souffrance et l'isolement. Il doit garder ses distances avec les difficultés d'autrui et rester serein, tout en faisant preuve d'une grande humanité.

 

Sa formation

La formation au métier de technicien de l'intervention sociale et familiale est accessible à tous, sans condition de diplôme. Toutefois, si vous êtes titulaire du bac ou d'un équivalent, vous pouvez être dispensé de l'épreuve écrite d'admissibilité.

Le diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale se prépare en 18 ou 24 mois selon l'organisme de formation choisi.

Dans tous les cas, un examen de sélection est organisé. Il comprend une épreuve écrite de culture générale et un entretien de motivation. Cet examen est accessible aux candidats âgés de 18 ans au moins, sans condition de diplôme, ni de niveau d'études.

La formation comprend des cours théoriques et 8 mois de stage professionnel.

 

bon à savoirLes titulaires du bac pro services de proximité et vie locale, du BEATEP (brevet d'État d'animateur technicien de l'éducation populaire et de la jeunesse),du BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) animation sociale, du diplôme d'État accompagnant éducatif et social (qui rassemble depuis la rentrée 2016 les ex-DE d'auxiliaire de vie sociale et d'aide médico-psychologique) ou encore, du titre professionnel assistant de vie aux familles peuvent avoir des allègements ou dispenses de formation.

 

Où exerce-t-il ?

Le technicien de l'intervention sociale et familiale est recruté par 3 types de structures : les associations d'aide à domicile en milieu urbain ou rural, les collectivités locales, les organismes sociaux comme l'Assurance maladie (sécurité sociale), la CAF (caisse d'allocations familiales) ou les mutuelles.

Il peut également travailler dans des foyers pour l'enfance, des centres d'accueil des handicapés ou des résidences pour personnes âgées.

Voir la fiche détaillée.

 

Assistant(e) administrative à domicile

gestionAppelé aussi secrétaire particulier, l'assistant administratif à domicile épaule un particulier dans la rédaction, le suivi et la bonne compréhension de ses courriers, contrats d'assurance ou règlement des impôts, par exemple. Il peut également aider à trier et archiver les données personnelles de la personne (relevés de compte, etc.). Il peut aussi s'agir d'une mission de relecture/correction d'un mémoire, d'une étude.

Ses qualités

Pour réaliser des missions de ce type, vous devez faire preuve d'une aisance rédactionnelle et d'une bonne connaissance des procédures administratives et textes officiels en vigueur. La discrétion et la confidentialité sont naturellement de mise. Vous pouvez être employé directement par un particulier en vous faisant rémunérer par le biais d'un CESU, chèque emploi service universel, ou être embauché par une entreprise de service à la personne.

 

Garde malade

En dehors des soins qui ne font pas partie de son activité, le garde malade assiste une personne tant pour son confort moral que physique. Il peut être sollicité de jour comme de nuit en fonction des besoins de la personne. Vous pouvez être amené à préparer le petit déjeuner, faire le lit, accompagner la personne pour faire ses courses ou une promenade, etc.garde malade

 

Ses qualités

Être prévenant et à l'écoute sont les principales qualités qu'on attend d'un garde malade.

 

Sa formation

Si aucun diplôme n'est exigé, le DEAES (diplôme d’État accompagnant éducatif et social (qui rassemble depuis la rentrée 2016 les ex-DE d'auxiliaire de vie sociale et d'aide médico-psychologique) vous prépare bien à ce type d'activité.

 

Assistant(e) en informatique et Internet à domicile

Pour installer de nouveaux logiciels sur un ordinateur ou réaliser sereinement l'installation d'un abonnement à Internet, il est possible de faire appel à un assistant en informatique et Internet à domicile. Ce pro peut aussi répondre à des besoins de sauvegarde de données ou de prise en main d'un nouveau matériel, et même effectuer des réparations sur du matériel défaillant.

assistant informatique

Ses qualités

Vous devrez être capable de vous adapter à vos interlocuteurs en vulgarisant vos connaissances pour leur transmettre.

 

Sa formation

Ce sont plutôt des diplômés de bac, BTS et DUT en informatique, électronique ou électrotechnique qui sont recherchés pour de telles missions. Installation, maintenance et dépannage ne devront pas avoir de secret pour vous !

 

Où exerce-t-il ?

L'assistant en informatique est surtout recruté par des entreprises privées pour des missions ponctuelles chez des particuliers.

Les services de la vie quotidienne

Les services de la vie quotidienne concernent tout ces « petits plus » qui simplifient la vie des personnes en les soulageant des tâches domestiques : ménage, repassage, bricolage, jardinage, livraison de courses ou de repas, etc.

Employé d'entretien, homme/femme de ménage, aide-ménager , les appellations sont multiples pour qualifier ce professionnel ! Il propose ses services pour faire le ménage, laver les vitres ou effectuer des tâches de repassage pour le compte d'un ou plusieurs particuliers.

 

Les qualités pour exercer dans ce secteur

Ce professionnel doit être polyvalent et à l'écoute des besoins des personnes qui l'emploient. Auprès des personnes âgées, il est parfois le seul lien avec l'extérieur : il doit alors faire preuve de bienveillance et d'attention.

laver

La formation

Titulaire du CAP agent de propreté et d’hygiène, vous serez plus à l'aise dans l'exécution des différentes tâches demandées, ayant appris l'utilisation de chaque produit, leurs effets, et les bonnes postures de travail.

 

Les lieux d’exercice

L'emploi se situe directement auprès des particuliers ou via des entreprises de services ménagers.

Il faut savoir que, de plus en plus souvent, les entreprises spécialisées embauchent après test : vous devrez, par exemple, être capable de repasser impeccablement une chemise en moins de 7 minutes !

 

Professionnel(le) de l'entretien et/ou des espaces verts

Ce professionnel peut se spécialiser dans des missions de bricolage (électricité, plomberie, menuiserie), de jardinage (élagage, tonte, débroussaillage).

jardinier

Ses qualités

La polyvalence et la patience. Monter un meuble, poser des luminaires, aménager un placard, réparer une fuite d'eau, arroser une pelouse, tailler les arbres, ramasser les feuilles mortes, sont autant d'activités possibles dans l'entretien quotidien d'une habitation et d'un jardin que des particuliers n'ont pas le temps de prendre en charge.

 

Sa formation

Selon la technicité de l'activité, il est recommandé de pouvoir justifier d'un diplôme dans le secteur, par exemple le CAP menuisier installateur, le bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques, le bac pro productions horticoles, etc.

 

Où exerce-t-il ?

Vous pouvez être recruté directement par un particulier (et être payé en CESU pour quelques heures d'intervention) ou être salarié d'une entreprise (ce qui vous permet d'accroître le nombre d'heures de travail).

Être titulaire du permis de conduire et disposer d'un véhicule sont 2 pré-requis indispensables pour vous déplacer d'un site à un autre !

 

Intervenant(e) pour les repas

Ce professionnel assure la préparation et parfois la livraison de repas aux particuliers, de façon occasionnelle ou régulière. Il suit les recommandations données par son client et cuisine selon ses goûts et choix culinaires.

Vous pouvez faire les courses avec votre client (une personne âgée, une personne handicapée...) puis vous rendre avec elle à son domicile pour préparer le repas. Une autre possibilité est de recevoir la commande des courses, confectionner le repas dans la cuisine de votre entreprise et assurer ensuite la livraison. Selon la taille de l'entreprise qui vous embauche, cette seconde activité peut être confiée à un livreur.

 

Sa formation

Un diplôme dans le secteur de la restauration est attendu : un CAP cuisine, un BEP restauration option cuisine, un bac pro cuisine, un bac techno STHR (Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration), un BP arts de la cuisine, une MC cuisinier en desserts de restaurant.cuisiner

 

Où exerce-t-il ?

Les emplois se situent principalement dans les entreprises de service.

 

Cuisinier(ère) à domicile

Toujours dans le domaine de la cuisine, certains professionnels proposent leurs services à domicile : le temps d'un repas, ils viennent cuisiner chez vous ! Le cuisinier élabore le menu avec le client, réalise l'achat des mets indispensables au repas, confectionne les plats, assure le service de table puis le nettoyage des ustensiles après le service. Il peut aussi dispenser des cours de cuisine à domicile.

 

Ses qualités

Être créatif, respecter les règles d'hygiène élémentaires, les préférences culinaires et les habitudes des gens.

 

Sa formation

Il est formé à la restauration : CAP cuisine, BEP restauration option cuisine, bac pro cuisine, bac techno STHR (Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration), BP arts de la cuisine, MC cuisinier en desserts de restaurant...

 

Où exerce-t-il ?

À domicile.

Les services aux personnes âgées ou handicapées

De la toilette à la préparation des repas en passant par les soins médicaux et esthétiques, de très nombreux services à domicile permettent aujourd'hui à des personnes dépendantes de continuer à vivre chez elles.

Assistant(e) de vie pour personnes âgées

 

L'assistant de vie pour personnes âgées, qu'on appelle aussi aide à domicile pour personnes âgées, se rend au domicile des personnes en perte d'autonomie pour les aider à effectuer les tâches de la vie courante. Ce professionnel contribue au maintien à domicile de personnes qui seraient placées en institution sans cette aide extérieure.

 

Ses qualités

Pour exercer la profession d'aide à domicile, vous devez être à l'écoute de l'autre, capable d'appréhender ses besoins et de l'aider de la manière la plus efficace possible. Travailler aide à domicileauprès de personnes âgées demande beaucoup de douceur et de patience. Pour que la personne aidée se sente en confiance, l'aide à domicile doit procéder avec tact. Grâce à sa bonne humeur, il contribue à redonner le sourire à ses « protégés ».

 

Sa formation

Aucun diplôme n'est exigé pour devenir aide à domicile pour personnes âgées, mais un diplôme du type CAP est apprécié. Vous pouvez notamment préparer en 2 ans après la 3e, un CAP assistant technique en milieux familial et collectif. Une année d'études supplémentaire vous sera nécessaire pour obtenir la MC aide à domicile. Les personnes ayant 3 ans d'expérience professionnelle dans ce domaine peuvent également être admises en formation.

Vous pouvez également préparer, en 2 ans après le CAP ou 3 ans après la 3e, le bac pro services de proximité et vie locale ou le bac pro accompagnement, soins et service à la personne (deux options : en structure ; à domicile).

En formation continue, il existe aussi un titre professionnel assistant de vie aux familles (formation de 6 mois).

 

Où exerce-t-il ?

Avec l'allongement de la vie et le vieillissement de la population, les besoins en professionnels intervenant auprès de personnes âgées sont énormes. La plupart du temps salarié, l'assistant de vie pour personnes âgées est employé par des associations, des collectivités territoriales ou encore par les particuliers.

Voir la fiche détaillée.

 

Accompagnant(e) éducatif(ve) et social(e)

L'accompagnant travaille auprès de personnes handicapées ou âgées, très dépendantes. Il leur prodigue les soins quotidiens et met en place des activités d'éveil pour les inciter à communiquer.

 

Ses qualitéséveil

Les personnes dont l'aide médico-psychologique s'occupe demandent souvent beaucoup d'attention. La patience est de mise pour vivre à leur rythme. L'aide médico-psychologique doit leur accorder une écoute constante et savoir mettre de côté ses problèmes personnels.

Pour exercer ce métier, force et robustesse sont indispensables : que ce soit pour le lever, le coucher, les déplacements ou la toilette, l'aide médico-psychologique est amené à soutenir ou à porter ses patients, enfants comme adultes.

 

Sa formation

La formation qui vous conduira au diplôme d'État d'aide médico-psychologique (DEAMP) est accessible en voie directe ou en cours d'emploi en alternance, sur une amplitude de 12 à 24 mois. Aucun niveau d'études préalable n'est exigé. Chaque centre de formation organise des épreuves d’admission comprenant un questionnaire d’actualité (écrit) et un entretien oral.

 

Où exerce-t-il ?

Le secteur associatif, les communes et les hôpitaux sont les principaux employeurs d'aides médico-psychologiques. Les établissements accueillant des personnes handicapées - IME (instituts médico-éducatifs), IMPRO (instituts médico-professionnels), CAT (centres d'aide par le travail) - ont des besoins importants.

Conséquence du vieillissement de la population, les perspectives d'emploi se développent très rapidement dans les structures destinées au 3e âge : maisons de retraite et résidences pour personnes âgées.

Voir la fiche détaillée.

 

Auxiliaire de vie sociale

L'auxiliaire de vie sociale intervient au domicile des personnes en difficulté sociale, physique ou morale. Il peut s'agir d'enfants, de familles, de personnes âgées, malades ou handicapées. Il les accompagne dans les tâches quotidiennes qu'ils n'arrivent plus à assumer seuls. Il contribue ainsi au maintien de leur autonomie et à la lutte contre l'exclusion sociale.

 

Ses qualités

L'auxiliaire de vie sociale fréquente au quotidien des personnes en grande difficulté sociale ou psychologique. Par sa bonne humeur, il contribue à leur redonner le sourire.

Souple et ouvert, ce professionnel établit un contact non seulement avec la personne aidée, mais aussi avec son entourage. Plein de tact, il sait respecter au quotidien l'espace dans lequel il entre et l'intimité des personnes.

Enfin,auxiliaire de vie ce métier requiert une bonne organisation, compte tenu de la diversité des tâches à accomplir, ainsi qu'une importante force physique car certaines personnes handicapées sont très limitées dans leurs mouvements.

 

Sa formation

Deux diplômes vous permettent de devenir auxiliaire de vie sociale : le DEAES, diplôme d'État accompagnant éducatif et social (qui rassemble depuis la rentrée 2016 les ex-DE d'auxiliaire de vie sociale et d'aide médico-psychologique) et la MC (mention complémentaire) aide à domicile.

Aucun diplôme n'est exigé pour préparer le DEAES. Il suffit d'être âgé de 18 ans à la date de l'examen d'entrée, qui comporte un questionnaire d'actualité orienté sur les problèmes sociaux et un entretien avec un jury.

En revanche, l'accès à la MC aide à domicile se fait à partir de certains titres ou diplômes : BEPA services spécialité services aux personnes, BEP accompagnement, soins et services à la personne, CAP assistant technique en milieux familial et collectif, CAP petite enfance (attention, en 2019 il devient le CAP AEPE, accompagnant éducatif petite enfance), diplôme d'État d'aide médico-psychologique, diplôme d'État d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture.

 

Où exerce-t-il ?

Les associations d'aide à domicile constituent le débouché le plus important pour les auxiliaires de vie sociale. Elles jouent le rôle d'intermédiaire entre les particuliers en difficulté et les auxiliaires. Les collectivités locales font, elles aussi, appel à des auxiliaires de vie sociale. Ainsi, les centres communaux d'action sociale, qui dépendent des mairies, gèrent l'aide sociale. Quelques particuliers embauchent directement des auxiliaires.

Voir la fiche détaillée.

 

Esthéticien(ne) et coiffeur à domicile

Pour offrir un moment de détente et permettre à chacun selon son âge ou sa dépendante de bénéficier de soins esthétiques et de beauté, l'esthéticienne et la coiffeuse peuvent offrir de tels services directement chez les particuliers.

 

Ses qualités

Politesse, amabilité, diplomatie, discrétion, tact et psychologie, sens du commerce, curiosité et capacité à prendre des initiatives sont indispensables.

Sa formation

Épilation, soin du corps, manucure peuvent être proposées par une esthéticienne diplômée.coiffeur Le CAP esthétique-cosmétique-parfumerie se prépare dès la fin de la classe de 3e, en 2 ans, en lycée professionnel ou en CFA.

Après le CAP, vous pouvez préparer un BP esthétique-cosmétique-parfumerie en un an et en apprentissage. Il vous forme aux différents soins du corps. Il existe également un bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie.

Après un bac scientifique ou éventuellement STL biochimie et génie biologique ou ST2S (anciennement SMS), le BTS métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie vous permet d'accéder aux fonctions de démonstratrice ou de gérante de salon. Il se prépare en 2 ans.

Par ailleurs, coupe de cheveux et coloration peuvent être pris en charge par une coiffeuse diplômée.

Le CAP coiffure est le minimum requis pour exercer le métier. Il se prépare en 2 ans, après la 3e, en lycée professionnel, en CFA, dans les écoles de la FNCF (Fédération nationale de la coiffure française) ou dans des écoles privées.

Si vous souhaitez poursuivre vos études après le CAP, vous avez le choix entre 2 mentions complémentaires : MC coloriste-permanentiste ou MC styliste-visagiste. Chacune de ces MC se déroule en un an et se prépare par la voie scolaire (lycée professionnel ou établissement privé) ou en apprentissage (CFA).

Le BP coiffure (diplôme de niveau bac) est obligatoire pour ouvrir son salon de coiffure. Il se prépare en 2 ans en alternance. Pour vous y présenter, vous devez justifier du CAP coiffure. Le BM coiffeur, qui est de même niveau, n'est pas proposé en Île-de-France.

 

Où exerce-t-il ?

Esthéticiennes et coiffeuses à domicile, installées à leur compte ou salariées d'une entreprise de services à la personne, sont encore minoritaires, mais néanmoins de plus en plus nombreuses.

 

Intervenant(e) pour les soins à domicile

Pour permettre aux personnes âgées ou dépendantes de rester à leur domicile ou d'abréger une hospitalisation, il est possible de faire appel à un intervenant extérieur pour assurer les soins dont elles ont besoin. Il peut s'agir de soins d'hygiène corporelle (aide à la toilette, etc.), de soins paramédicaux (pédicure, par exemple), de soins infirmiers.

 

Ses qualités

Tous les professionnels intervenant à domicile pour des soins participent à la surveillance de l'état général de la personne visitée. Ils doivent faire preuve d'attention et d'écoute.

Sa formationaide hygiène

Les soins d'hygiène peuvent être accomplis par une aide ménagère, une aide médico-psychologique, une auxiliaire de vie sociale, un aide-soignant, un technicien de l'intervention sociale et familiale. Pour chacun de ces métiers, un parcours de formation particulier est indispensable (cf. fiches ci-dessus).

Ainsi, l'aide-soignant à domicile doit impérativement justifier du DPAS, diplôme d'État d'aide-soignant, qui se prépare en un an après la réussite du concours d'entrée.

Les soins paramédicaux doivent être effectués par des spécialistes : un pédicure pour les soins des ongles des pieds, un masseur-kinésithérapeute pour un massage, etc. Chacun de ces métiers exige un parcours de formation spécifique.

Par exemple, pour exercer le métier de pédicure-podologue, vous devez être titulaire du diplôme d'État de la profession, qui se prépare en 3 ans après le bac en école spécialisée.

Il existe 2 modalités d'accès au DE (diplôme d'État) de masseur-kinésithérapeute, avec ou sans concours (2 756, c'est le nombre d'étudiants qui pourront être admis en première année de préparation du DE masseur-kinésithérapeute en 2017-2018 au niveau national, dont 655 en Île-de-France). La formation dure.

Concernant les soins infirmiers (changement de pansement, pose d'une perfusion, etc.), seul un infirmier diplômé d'État est habilité à les réaliser. Le diplôme d'État d'infirmier se prépare en 3 ans après le bac. Le nombre d'étudiants accueillis en 1re année d'études préparatoires au diplôme d'État d'infirmier pour l'année scolaire 2017-2018 était fixé à 30 947, dont 6 540 en Île-de-France.

Les interventions à domicile pouvant être réparties sur une large zone géographique, il est préférable que vous ayez le permis B ainsi qu'un véhicule.

 

Où exerce-t-il ?

Les débouchés se situent dans les associations d'aide au maintien à domicile notamment.

Mes ressource utiles

Ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics

https://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/secteur-et-activites

 

Métiers et secteurs

 

Les métiers de l'aide à domicile

Sur le site du réseau Adessa des associations d'aide à domicile, vous trouverez une liste exhaustive ou presque des métiers de cette branche ainsi qu'une fiche descriptive pour chacun d'entre eux.

http://adessadomicile.org/

 

ADMR, Association du service à domicile

L'association présente ses missions, mais aussi rapidement les métiers concernés : aides à domicile, aides-soignantes, infirmières ou encore éducateurs. Des offres d'emploi sont aussi proposées.

http://www.admr.org

 

Fédération des particuliers employeurs de France

Présentation de la FEPEM mais aussi des démarches pour devenir particulier employeur.

http://www.fepem.fr

 

UNA, Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles

Une présentation détaillée des missions, des employeurs, des métiers et des formations du secteur social. Les textes de référence et les aides possibles sont également rappelés. Sans oublier les actualités, les communiqués de presse, et les offres d'emploi du secteur. En prime : un annuaire des associations du domaine.

http://www.una.fr

 

Les métiers de l'aide à domicile

Sur le site du réseau Adessa des associations d'aide à domicile, vous trouverez une liste exhaustive ou presque des métiers de cette branche ainsi qu'une fiche descriptive pour chacun d'entre eux.

http://adessadomicile.org/

 

Choix de formations - orientation

 

Annuaire Sanitaire et Social

Un annuaire des établissements sanitaires et sociaux, mais aussi des lieux de formation (rubrique formation). La recherche se fait par région ou par nom d'organisme. Cet annuaire permet la localisation des structures d'hospitalisation, des établissements de soins, des associations d'aide au maintien à domicile des personnes âgées, etc.

http://www.sanitaire-social.com

 

ACPPAV

Association des cours professionnels de pharmacie, santé, sanitaire, social et environnement. Elle propose, par exemple, le CAP accompagnant éducatif petite enfance et le diplôme d'État accompagnant éducatif et social.

http://www.acppav.org/

 

Particulier-emploi

La Fédération nationale des particuliers employeurs (FEPEM) et l'IRCEM Prévoyance propose ce portail visant à regrouper les offres et demandes de service à la personne.

http://www.particulier-emploi.fr/

 

 

Actualités spécialisées

Union nationale des centres communaux et intercommunaux d'action sociale

Actions, actualités et annuaire de cet organisme.

http://www.unccas.org

 

Salon annuel des services à la personne

Ce salon a lieu en novembre (première édition en 2007).

http://www.salon-services-personne.com/

 

Études et statistiques

 

Pôle emploi: les métiers du service à la personne

Panorama du secteur réalisé par Pôle emploi en 2015.

http://www.pole-emploi.fr/actualites/les-services-a-la-personne-un-secteur-qui-recrute-@/article.jspz?id=60664

 

Enquête IFOP novembre 2015

Enquête IFOP sur les services à la personne.

http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=3262

 

CCI paris Île-de-France

Étude menée par la CCIP Île-de-France sur les services à la personne en février 2015.

http://www.cci-paris-idf.fr/etudes/organisation/crocis/economie-sectorielle/services/services-la-personne-secteur-dynamique-stabilite-reglementaire-crocis

 

Autres

 

Trophée des services à la personne

Ce concours, a caractère national, est destiné à tout salarié d’un particulier employeur, d’une association ou d’une entreprise, ainsi qu’aux entreprises ou associations agréées.

http://www.una.fr/3895-11961-DA/1ere-edition-des-trophees-des-services-a-la-personne-c-est-parti.html

Crédits photos

© Martin Prescott © Lordn © WeekendImages Inc © Antonio_Diaz © Jean-Philippe Wallet © liderina © RoBeDeRo © Steve Debenport © Fred Froese © Cameravit © SolStock © golero © monkeybusinessimages © Milan_Jovic © DGLimages © KatarzynaBialasiewicz © petekarici