Formation initiale

Adjoint à la production d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles

Niveau de sortie Bac + 3 à bac + 4
Pour en savoir plus Voir le site web
Ecole supérieure libre d'études cinématographiques (ESEC)
Objectif de la formation

L'adjoint à la production et distribution d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles gère toute l'organisation administrative, financière, budgétaire et juridique du tournage d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle. Il analyse le scénario ou le projet afin d'en établir les coûts, réalise le devis, prépare le planning et le budget de production et assiste le producteur dans la recherche de financements. Il valide la logistique du tournage et négocie les différents contrats (assurances, prestations), pilote le budget et la trésorerie et négocie les droits de distribution d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle tout en préparant sa promotion, sa diffusion et sa livraison. De plus, il assure la gestion commerciale de la distribution et établit la répartition des droits.

Bloc 1 : Dépouillement d'un projet cinématographique ou audiovisuel et préparation de sa production (budgets, plannings, négociation des contrats)

  • C1.1 : Analyser le scénario d'un projet cinématographique de fiction et non fiction en prenant en compte la dimension artistique et technique en vue de préparer le dépouillement
  • C1.2 : Procéder au dépouillement en prenant en considération les éléments artistiques et techniques du scénario, la dramaturgie afin de les traduire en données chiffrées (temporelles et financières) et en estimant les coûts probables des scènes et séquences
  • C1.3 : Élaborer un budget détaillé et complet en prenant en compte le genre et les modes de diffusion du film et les coûts de fabrication/production des différents postes d'un devis.
  • C1.4 : Réaliser des devis normalisés CNC en utilisant une matrice professionnelle (avec ou sans interfaçage avec le plan de travail)
  • C1.5 :Élaborer des plannings comportant un nombre important de données écrites et de contraintes (humaines, matérielles et financières) en s'appuyant sur le plan de travail réalisé par l'adjoint à la réalisation afin d'organiser l'activité de l'équipe de tournage et la logistique.
  • C.1.6 : Évaluer les risques du tournage afin de préparer les contrats d'assurance
  • C1.7 : Adapter sa communication avec les chefs de postes (Chef Opérateur, Chef Décorateur, Chef Costumier ) en fonction des enjeux et mobiliser sa capacité de négociation afin d'obtenir les meilleures conditions (financières et techniques)
  • C1.8 : Négocier les conditions des contrats et les délais de paiement avec les différents fournisseurs et interlocuteurs du film en appliquant les règles juridiques régissant les contrats (les clauses des contrats et les délais de paiements...) afin protéger et sécuriser le projet
  • C1.9  : Négocier le montant des cachets et les conditions d'embauche avec les agents artistiques après le choix du réalisateur et des acteurs principaux par le producteur / les auteurs et/ou le réalisateur en prenant en compte les contraintes juridiques et légales (AEM, droits d'auteur, conventions)
  • C1.10 : Négocier les contrats avec les agents représentants des auteurs
  • C1.11 : Établir des contrats d'auteurs (ou des contrats supplémentaires en cas de chaîne de droits) en respectant la législation en termes de droits d'auteur et en prenant en compte les incidences des règles de la "remontée de la recette" d'un film afin d'adapter les termes de la rédaction des contrats d'auteur.
  • C1.12 : Mettre en place les règles administratives en matière d'autorisation de tournage afin de pouvoir rédiger les demandes ou déclarations et obtenir les autorisations nécessaires dans les délais.
  • C1.13 : Communiquer par différents canaux (écrit, oral, réunion) avec les producteurs, réalisateurs en adaptant son discours et en sélectionnant les informations pertinentes à diffuser selon les différents destinataires

 

Bloc de compétences 2 : Stratégie de financement d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle

  • C2.1 : Élaborer un plan de financement réaliste en fonction du potentiel et des qualités spécifiques de l'oeuvre
  • C2.2 : Proposer au producteur et au réalisateur d'adapter la conception du projet en fonction des nouveaux modes de diffusion (webséries, publicité...) et ainsi assurer la rentabilité du projet en anticipant les différents modes de diffusion possibles
  • C 2.3 : Analyser les conséquences de la structure du plan de financement sur le besoin en trésorerie et l'exploitation en vue d'optimiser la trésorerie
  • C2.4 : Analyser la structure du financement d'un film afin d'identifier les risques pris par le producteur pour en assurer la maitrise (par des actions préventives), afin de sécuriser le projet/garantir la viabilité du projet
  • C2.5 : Identifier et caractériser les différentes sources de financement d'un film en France, les règles des coproductions internationales et les contraintes des tournages soutenus par les régions françaises pour opérer des choix pertinents et sélectionner les financeurs à solliciter
  • C 2.6 : Élaborer une stratégie de hiérarchisation des financements en vue d'optimiser les chances de production en lien avec les financeurs
  • C 2.7 : Négocier le préfinancement de la production avec les partenaires financiers en prenant en compte l'économie de la production d'un film en fonction des genres et des formes de réalisations (cinéma, TV, documentaire, film publicitaire, etc.)

 

Bloc de compétences 3 : Gestion du budget et du déroulement d'une production pendant et après le tournage d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle

  • C3.1 : Établir un échéancier de paiement semaine par semaine en surveillant le respect des prévisions de dépenses journalière du film
  • C3.2 : Réaliser le reporting de la gestion budgétaire sur tableur pendant la durée du tournage à partir du plan de trésorerie, en apportant des mesures correctives afin d'éviter les dépassements et les cessations de paiements
  • C3.1 : Établir un échéancier de paiement semaine par semaine en surveillant le respect des prévisions de dépenses journalière du film
  • C3.2 : Réaliser le reporting de la gestion budgétaire sur tableur pendant la durée du tournage à partir du plan de trésorerie, en apportant des mesures correctives afin d'éviter les dépassements et les cessations de paiements
  • C3.3 : Mettre à jour les devis en fonction de l'évolution des dépenses, afin d'avoir en permanence une vision globale de la production
  • C3.4 : Anticiper les besoins financiers sur les finitions du film en établissant un devis détaillé de la Post-Production qui a pu évoluer durant le tournage
  • C3.5 : Vérifier l'ensemble des dépenses afin d'établir un bilan financier
  • C3.6 : Superviser la gestion de la paye avec l'administrateur de production en appliquant la législation du travail et les conventions collectives du secteur de la production cinéma et négocier avec l'équipe du film les éventuels besoins en heures supplémentaires
  • C3.7 : Gérer des imprévus pendant le tournage en mettant en oeuvre des procédures adaptées et en faisant preuve de créativité (adaptabilité et réactivité) afin d'éviter tout dysfonctionnement pendant le tournage
  • C3.8 : Faire des propositions au producteur, réalisateur en adaptant sa communication en vue de trouver des compromis permettant de concilier les impératifs financiers et l'ambition artistique.
  • C3.9 : Assurer et contrôler l'application conforme des consignes, procédures et règles d'hygiène et de sécurité pour garantir la sécurité des personnes et des biens
  • C3.10 : Organiser et diriger une équipe de régisseurs qui est le relais logistique de la production sur le terrain
  • C3.11 : Prévoir et organiser l'activité de post-production et le planning de post-production en tenant compte de différentes variables de fabrication, des technologies en vue de respecter les échéances et le budget

 

Bloc de compétences 4 : Gestion de la distribution d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle

  • C4.1 : Négocier les conditions d'un contrat d'acquisition multicanal afin de protéger l'oeuvre cinématographique ou audiovisuelle
  • C4.2 : Identifier et caractériser le fonctionnement de la distribution de film en mobilisant sa culture technologique et cinématographique
  • C4.3 : Identifier les acteurs/interlocuteurs de la diffusion et distribution en vue d'établir des relations avec ces interlocuteurs
  • C4.4 : Préparation des éléments techniques (affiches, visuels, bandes des annonces ) en vue de l'exploitation en prenant en compte les obligations publicitaires
  • C4.5 :Élaborer les éléments de communication nécessaires à la promotion, la diffusion et la livraison de l'oeuvre en prenant en compte les moyens financiers et les partenariats à disposition
  • C4.6 : Définir les cibles et supports de communication d'une production audiovisuelle en vue de mettre en place des actions marketing pertinentes pour assurer la promotion de l'oeuvre
  • C4.7 : Choisir les canaux promotionnels et publicitaires adaptés en tenant compte de la réglementation de la publicité et des spécificités des cibles choisies en vue d'optimiser l'impact de la campagne de communication
  • C4.8 : Choisir les fournisseurs, commander et superviser la fabrication des matériels promotionnels en veillant aux coûts et délais
  • C4.9 : Assurer les relations presse en adaptant sa communication aux enjeux médiatiques
  • C4.10 : Identifier et mettre en oeuvre les éléments techniques nécessaires à la livraison finale de l'oeuvre cinématographique ou audio-visuelle
  • C4.11: Gérer les remontées de recettes en procédant à l'analyse des ventes en vue de calculer les distributions de royalties. Redistribuer les royalties en fonction des contrats
Cartographie des établissements

Je clique sur les lieux qui m'intéressent pour voir apparaître les coordonnées de l'établissement

Chargement des données en cours
1
Ajouter une autre formation
2
Ajouter une autre formation
3
Ajouter une autre formation