Agriculture et pêche, espaces naturels et espaces verts, soins aux animaux

Garde-chasse

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

2 300€ bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Agent(e) technique de l’environnement
Garde national(e) de la chasse et de la faune sauvage

Description

Professionnel de terrain, le garde-chasse surveille des zones de chasse mais veille aussi au développement harmonieux de la faune et de la flore dans les espaces naturels.

 

Activités principales

La mission première du garde-chasse est de lutter contre les infractions, comme le braconnage, en dressant des procès-verbaux. Son travail consiste aussi à veiller à l'équilibre naturel : recensement des espèces, entretien du domaine, surveillance, etc.

Comment travaille-t-il ?

En parallèle à sa mission de surveillance d'un territoire donné, le garde-chasse veille à ce que le gibier se reproduise durant les périodes où la chasse n'est pas autorisée. Il compte, capture, marque ou bague les animaux sauvages comme les cerfs, les chevreuils, les sangliers ou les canards. Ces informations sont d'ailleurs très utiles aux agents fonctionnaires de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) avec lesquels il travaille. Il introduit de nouvelles espèces sur son territoire et surveille de près leur évolution dans l'environnement. Quand il rencontre des promeneurs, il peut les informer ou les sensibiliser aux questions sur l'environnement.

Où exerce-t-il ?

En tant qu’agents de la fonction publique, les gardes-chasse exercent pour l'État, les collectivités, ou l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Les gardes-chasse particuliers sont employés par les fédérations de chasseurs ou par les propriétaires de domaines de chasse. Selon les chiffres de la fédération nationale, l’activité de la chasse génère plus de 2 500 emplois (équivalent temps plein) en Île-de-France.

Compétences pour être Garde-chasse

Qualités requises
Observateur :

Le garde-chasse connaît le moindre recoin de son territoire et les espèces qui s'y trouvent.

 

Cultivé :

Flore et faune ont peu de secrets pour lui ! Il tient à jour ses connaissances et cherche à en savoir toujours plus sur le monde animal et végétal dans lequel il évolue.

 

Résistant :

Le garde-chasse marche toute la journée, principalement dans la forêt, un environnement semé d'embûches !

 

Savoir-faire

  • - Étudier les évolutions de la faune et de la flore dans les milieux naturels
  • - Surveiller un espace naturel pour la prévention des risques d'accidents, de pollution, d'incendie
  • - Diagnostiquer l'état d'un site et définir les priorités d'action au sein des milieux inventoriés
  • - Déployer les directives du ministère et des collectivités pour la protection et la valorisation des milieux naturels par réintroduction d'espèces, restauration de plages ...
  • - Établir un rapport d'intervention
  • - Établir un rapport d'étude
  • - Sensibiliser tous les publics à la protection et la sauvegarde du patrimoine naturel
  • - Apporter une assistance technique
  • - Recenser les espèces d'un espace naturel
  • - Analyser les données d'une étude
  • - Attribuer des lots de chasses
  • - Contrôler la présence d'animaux indésirables et effectuer la régulation
  • - Sécuriser le public et alerter les services compétents de gendarmerie, pompiers, ... lors d'incidents ou verbaliser les contrevenants
  • - Planifier des opérations de suivi du patrimoine naturel
  • - Encadrer ou guider des groupes de scientifiques et de visiteurs, sur des parcs naturels, forêts, ...

Savoir

  • - Caractéristiques des écosystèmes
  • - Techniques pédagogiques
  • - Normes environnementales
  • - Normes de sécurité des espaces et des établissements recevant du public
  • - Réglementation des espaces et espèces protégés
  • - Botanique
  • - Droit forestier
  • - Droit rural
  • - Réglementation de la chasse
  • - Classification des espèces animales
  • - Outils bureautiques
  • - Utilisation de matériel de capture (seringue hypodermique, ...)
  • - Réglementation de la pêche
  • - Écologie
  • - Techniques de baguage
  • - Techniques d'approche et de manipulation des animaux
  • - Techniques d'inventaire
  • - Techniques de comptage
  • - Techniques de préservation de la biodiversité

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Garde-chasse

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Agent technique de l’environnement de 1ère classe

1 527 € 

 

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes en début de carrière, hors primes et indemnités, pour l'année 2019.

Consulter la grille indiciaire agent technique de l’environnement :
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-agent-technique-environnement/0/5831.htm

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

Les agents techniques de l’environnement de l'ONCFS sont recrutés par à l’issue d’un concours externe commun. Ils peuvent ensuite choisir la spécialité « milieux et faune sauvage ».

Même si la chasse est pratiquée en Île-de-France, le nombre de postes offerts est très réduit. Il faut attendre plusieurs années avant qu'une place se libère à l'ONCFS.

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la protection du patrimoine naturel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Garde-chasse

L’accès au métier de garde-chasse est possible avec un niveau brevet.

Formation initiale

Pour s'inscrire au concours d’agent technique de l’environnement (catégorie C), pour exercer le métier de garde-chasse en tant que fonctionnaire, il vous faut être majeur et titulaire d’un diplôme de brevet ou d’une qualification reconnue d’un niveau équivalent.

Il faut également disposer du permis de conduire posséder le permis B, le permis de chasse et s'engager à servir l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) pendant 5 ans.

Les gardes-chasse recrutés par les propriétaires de forêts privées ne sont généralement pas diplômés. Il est néanmoins obligatoire d’avoir suivi une formation agréée de 2 jours auprès d’une association ou d’une fédération de chasseurs.

Vous pouvez par ailleurs préparer un bac professionnel gestion des milieux naturels et de la faune, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après un CAP du même domaine.

Formation continue

Une fois titularisés, les gardes-chasse fonctionnaires peuvent bénéficier de formations délivrées par l’IFORE (Institut de formation de l'environnement). Celles-ci visent à accroître leurs compétences dans leur domaine de spécialisation (droit et police de l’environnement, biodiversité…).

Les gardes-chasse particuliers peuvent suivre des formations de remise à niveau ou de spécialisation auprès des fédérations ou associations départementales encadrant leur activité.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=A1204

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier