Services à la personne et à la collectivité

Gendarme

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Militaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Gendarme adjoint(e)
Garde républicain(e)
Sous-officier(ère) de gendarmerie
Centres d'intérêt Avoir le goût du risque Défendre, secourir, protéger

Description

Le gendarme est un militaire chargé de lutter contre la délinquance et de veiller à la protection du territoire, des personnes et des biens.

 

Activités principales

Le métier de gendarme consiste à assurer la protection du territoire, des personnes et des biens, tels que les bâtiments ou les infrastructures publiques : autoroutes, ponts, centrales électriques, etc. Le gendarme est également chargé de lutter contre la délinquance.

Comment travaille-t-il ?

Le gendarme est un militaire. De ce fait, il porte un uniforme et une arme de service. Ces principales activités sont au nombre de trois : la police judiciaire mène des enquêtes, c'est-à-dire constate les infractions (vol, meurtre, trafic...), rassemble les preuves et en recherche les auteurs. Les missions de la police administrative sont la recherche du renseignement, le secours, la surveillance du réseau routier et la prévention. Ainsi, le gendarme initie les jeunes à la sécurité routière, effectue des contrôles d'alcoolémie, assure une surveillance de son secteur et des frontières. Enfin, les missions de défense du territoire en cas de menace terroriste et des missions à l'étranger peuvent faire partie du métier de gendarme.

Où exerce-t-il ?

La journée du gendarme varie selon les évènements. Il effectue principalement de la surveillance, assure la sécurité d'un lieu, verbalise les contrevenants, mène une enquête. Au bureau, il est chargé d'accueillir le public et de rédiger ces procès-verbaux.

Compétences pour être Gendarme

Qualités requises
Intègre :

Travaillant pour l'intérêt général, le gendarme doit avoir le sens du devoir et savoir prendre des responsabilités.

 

Réactif :

Confronté régulièrement à des situations difficiles et chaque fois inédites, le gendarme doit savoir prendre rapidement la bonne décision.

 

 

Discipliné :

Comme tout corps d'armée, la gendarmerie est hiérarchisée. Le gendarme doit exécuter les ordres et les missions demandées.

Savoir-faire

  • - Renseigner le public (plainte, information) et assister ou secourir les victimes d'accidents, d'agressions, de sinistres
  • - Surveiller les lieux, les agissements, les biens et prévenir les risques de trouble à l'ordre public, les atteintes à la sécurité des personnes et des biens
  • - Réaliser les interventions de lutte contre les troubles à la tranquillité et à l'ordre public (maintien de l'ordre, lutte contre la délinquance, la criminalité, etc.)
  • - Effectuer les opérations de prévention et de sécurisation de lieux, de réseaux routiers (signalisation, balisage, protection, etc.)
  • - Contrôler un individu ou un produit
  • - Verbaliser une infraction ou un délit
  • - Rechercher et interpeller les contrevenants à la loi, les auteurs d'actes délictueux et les suspects
  • - Établir un rapport d'étude
  • - Intervenir dans un milieu aérien et aéroportuaire
  • - Intervenir dans un espace naturel
  • - Intervenir dans le milieu ferroviaire et des transports en commun
  • - Intervenir dans un milieu maritime et portuaire
  • - Intervenir dans un milieu montagnard
  • - Intervenir dans un milieu nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique - NRBC
  • - Intervenir dans un milieu routier et autoroutier
  • - Réaliser des opérations dans des zones d'accès difficile, en milieu souterrain, en très grande hauteur
  • - Réaliser des interventions de recherche de personnes disparues
  • - Rechercher des produits stupéfiants
  • - Réceptionner, identifier des appels téléphoniques, des alarmes, ... et déclencher des interventions de secours et d'assistance
  • - Surveiller des lieux, voiries, circulations par vidéosurveillance
  • - Effectuer des investigations et enquêtes judiciaires

Savoir

  • - Code de procédure pénale
  • - Techniques de sauvetage et secourisme
  • - Procédure pénale
  • - Maniement d'arme
  • - Utilisation d'équipement de secours et de sauvetage
  • - Outils bureautiques
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Méthodes d'investigation

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Gendarme

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Brigadier

1 537 € à 1 945 €

Brigadier-chef principal

1621 € à 2310 €

Chef de police municipal

1 626 € à 2 310 €

 

(Ces salaires sont donnés en net pour l’année 2017 en région francilienne)

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-territoriale-agent-police-municipale-apm-policier-municipal/10/44.htm

Emploi

Les recrutements de gardiens de police municipaux ne faiblissent pas en France. Début 2017, on en recensait un peu plus de 20 000, alors qu’ils n’étaient, vingt ans plus tôt, pas plus de 10 000. Le contexte international et les menaces d’attentats toujours fortes restent des leviers pour les politiques de recrutement de la police nationale.

 

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=k1707&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

Choisir ma formation pour devenir Gendarme

Pour entrer dans le corps de la gendarmerie, et notamment pour devenir sous-officier avant de gravir les échelons de la hiérarchie, vous devez passer le concours de recrutement prévu à cet effet. Pour être admissible, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et 35 ans au plus, être titulaire du bac et de nationalité française.

Plus en détail, les épreuves d’admissibilité à ce concours sont composées d’une rédaction, un questionnaire à choix multiples de logique, des tests psychologiques et une épreuve de langue étrangère. Les épreuves d’admission (oral) comportent deux entretiens et une épreuve physique. 7

Une fois le concours réussi de sous-officier, vous intégrez l’une des quatre écoles de gendarmerie (Montluçon, Allier ; Chaumont, Haute-Marne ; Châteaulin, Finistère ; ou Tulle, Corrèze) afin d’y suivre une formation rémunérée d’un an. L'enseignement est à la fois professionnel, militaire et général. A l'issue de cette formation, vous décrochez le Certificat d'aptitude à la gendarmerie (reconnu de niveau bac) et obtenez le titre d’élève gendarme.

Vous souhaitez plutôt embrasser une carrière de gendarme spécialiste, tel que motard ou plongeur ? Pour ce faire, faire, vous devez posséder un diplôme de niveau CAP à bac + 2 (BTS, DUT) correspondant à la spécialité à laquelle vous postulez. Vous recevez ainsi douze semaines de formation militaire suivie d'un enseignement spécifique.

Enfin, vous devez être titulaire d'un diplôme de niveau bac + 5 pour tenter le concours d'officier de gendarmerie. Les gendarmes reçus au concours suivent une formation de deux ans à l'école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), située à Melun.

Formation continue (officier de gendarmerie)

Tout au long de sa carrière, l'officier de gendarmerie bénéficie de stages diplômants et de préparations aux différents niveaux de commandement qu'il est appelé à exercer. La formation continue des officiers est confiée au Centre d'Enseignement Supérieur de Gendarmerie (CESG).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1706

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier