Construction, bâtiment et travaux publics

Géologue

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 400 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Géologue de chantier
Géologue en recherche prospective
Géologue minier(ère)
Géologue pétrolier(ière)
Géologue prospecteur(trice)
Géologue-topographe
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information Chercher, comprendre, expérimenter

Description

Scientifique de terrain, le géologue observe, étudie et analyse l’écorce terrestre.

 

Activités principales

Le géologue est un scientifique qui analyse et étudie les constituantes de l'écorce terrestre. Il reconstitue, d'après ses découvertes, les étapes importantes de la création des différentes strates. Il peut alors expliquer l'aspect actuel des terrains et donner d'importantes informations scientifiques pour l'exploitation des sous-sols.

Comment travaille-t-il ?

Le géologue est un spécialiste des différents éléments qui composent la planète Terre. En géologie fondamentale, il se consacre essentiellement à la recherche. Il réalise alors des études en minéralogie ou pétrographie. La géologie appliquée fait appel à des disciplines variées, comme la cartographie, la géophysique, l'océanologie, etc. Avec l'évolution du métier, il utilise de plus en plus des microscopes électroniques, des microsondes et des images satellites, sans oublier l'informatique.

Où exerce-t-il ?

Le géologue exerce dans des domaines très variés. La recherche peut se faire au sein d'organismes publics comme le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ou dans des entreprises pétrolières, le secteur de l'environnement, de la prévention des risques naturels, de la recherche d'énergies nouvelles, etc. Les universitaires peuvent se consacrer à l'enseignement, mais aussi à la recherche appliquée. Des opportunités existent également dans les bureaux d'études et de consultation, travaillant notamment avec le secteur de la construction.

Compétences pour être Géologue

Qualités requises
Endurant :

Les expéditions sur le terrain demandent d'être en bonne condition physique.

 

Habile :

La manipulation des instruments de laboratoire et les prélèvements sont réalisés avec une extrême précaution et une grande concentration.

 

Polyglotte :

La lecture des revues scientifiques et les conférences internationales nécessitent une bonne connaissance de l'anglais, voire d'autres langues étrangères.

 

Savoir-faire

  • - Définir et coordonner la mise en œuvre de méthodes et procédés de recherche, prospections, études de sols, sous-sols
  • - Déterminer et faire évoluer les moyens techniques et outils d'exploration des sols, sous-sols
  • - Contrôler la conformité des opérations de prospection ou d'exploitation des sols ou sous-sols
  • - Réaliser des relevés de sondage, forage, pollution des sols et sous-sols
  • - Déterminer la densité du sous-sol rocheux
  • - Interpréter les relevés géologiques de sols, sous-sols, roches et étudier les caractéristiques (étendues, compositions, géométrie, ...)
  • - Établir des résultats d'analyses et de mesures
  • - Établir un rapport d'étude
  • - Apporter un avis technique à des services
  • - Suivre et mettre à jour l'information technique, économique, réglementaire...
  • - Intervenir dans le domaine pétrolier
  • - Intervenir dans le domaine minier (mines, carrières, matériaux)
  • - Intervenir dans le domaine gazier
  • - Intervenir en éco-industrie
  • - Intervenir en Travaux Publics, Génie Civil
  • - Réaliser des essais géotechniques
  • - Analyser des échantillons de roches, boues et définir des compositions, des modèles géologiques
  • - Étudier des nappes souterraines et des caractéristiques hydrodynamiques (analyses, calculs de débit, risques de pollutions, qualités des eaux, approvisionnement, ...)
  • - Réaliser des études de fondations, de tassement ou de stabilité de terrains (glissement, érosion, résistance)
  • - Étudier des impacts environnementaux de sols, sous-sols (implantation d'ouvrage, réaménagement de site, pollutions, décharges, ...)
  • - Évaluer la vulnérabilité d'un ouvrage
  • - Évaluer un risque naturel
  • - Définir des mesures de prévention des risques
  • - Réaliser des documents d'explorations, d'exploitations de sols, sous-sols (cartes, coupes, sections sismiques, ...)
  • - Concevoir des modèles géologiques théoriques, prédictifs de sols, sous-sols (calcul, simulation, modélisation)
  • - Concevoir et diriger des programmes de reconnaissance de lieux, de prospections, de recherches (objet, moyens, planification, ...)
  • - Identifier des gisements et réservoirs (miniers, pétroliers, ...) et évaluer des potentiels d'exploitation (valeur, rentabilité, ...)

Savoir

  • - Sondage de sol
  • - Analyse statistique
  • - Outils bureautiques
  • - Système d'Information Géographique (SIG)
  • - Géomatique
  • - Métrologie
  • - Diagraphie
  • - Géochimie
  • - Géophysique
  • - Géotechnique
  • - Trajectographie
  • - Cartographie
  • - Pédologie (caractéristiques des sols, évolution, /...)
  • - Géodésie
  • - Mécanique des fluides
  • - Environnement / nature
  • - Sciences de la vie et de la terre
  • - Géothermie
  • - Glaciologie
  • - Hydrologie
  • - Hydrogéologie
  • - Océanologie
  • - Techniques d'exploration de fond marin
  • - Volcanologie
  • - Techniques de carottage
  • - Essais à la plaque
  • - Techniques de forage
  • - Utilisation d'un pénétromètre
  • - Piézométrie
  • - Pressiométrie
  • - Scissométrie
  • - Sédimentologie
  • - Granulométrie
  • - Techniques de construction
  • - Risques naturels
  • - Sismologie
  • - Stratigraphie
  • - Logiciels de modélisation et simulation

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Géologue

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des études géologiques dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Géologue

Le métier de géologue est accessible avec un diplôme de niveau bac + 5.

Formation initiale

Après un bac général scientifique et une licence mention sciences de la vie et de la terre, par exemple, vous pouvez préparer un master dans les domaines des sciences de la Terre et de l'Univers, des géosciences ou de l'environnement avec une spécialisation en géologie ou en géologie appliquée.

Quelques écoles d’ingénieurs proposent également un diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en géologie. On peut citer notamment l'école nationale supérieure de géologie de Nancy ou UniLaSalle à Beauvais. L’école des Mines Paris Tech propose également un cursus d'ingénieur civil avec une option sol et sous-sol. L'IFP School à Rueil-Malmaison offre les spécialités production-gisement et géosciences.

Une fois votre diplôme obtenu, vous avez la possibilité de poursuivre vos études par un doctorat (bac + 8) en vue de vous orienter vers des activités de recherche.

A savoir : il existe également le BTS en géologie appliquée, en deux ans après un bac S ou STI2D, qui mène à des emplois de technicien géologue.

Formation continue

Les professionnels en activité peuvent accéder à des formations courtes ou longues en vue de se spécialiser, d’acquérir de nouvelles compétences ou d’évoluer dans leur métier.

Les personnes souhaitant  se réorienter vers le métier de géologue peuvent préparer un master ou un diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en géologie ou en géologie appliquée.
 


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1105

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier