Industrie

Ingénieur brevets

Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Consultant(e) en propriété industrielle
Responsable en propriété industrielle
Responsable portefeuille de brevets
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Possédant des compétences à la fois scientifiques et juridiques, l’ingénieur brevets a pour mission de protéger les innovations de l’entreprise.

Activités principales

L’ingénieur brevets a pour mission de protéger la propriété industrielle de l’entreprise : il est chargé d’évaluer la brevetabilité de ses inventions (nouveau médicament, formule cosmétique, moteur de voiture…) avant de rédiger, déposer et suivre les demandes de brevets. Il a également un rôle de suivi et de conseil auprès de la direction de l’entreprise pour la défense de ses droits de propriété intellectuelle.

Comment travaille-t-il ?

L’ingénieur brevets commence par étudier la brevetabilité de l’innovation à protéger. Pour cela, il se rapproche de l’équipe de recherche et étudie la documentation technique afin d’appréhender les caractéristiques de l’invention. Il doit ensuite vérifier dans différentes sources documentaires que celle-ci respecte bien les critères, de nouveauté notamment, permettant de la breveter, mais aussi qu’elle n’entre pas en concurrence avec des brevets déjà existants. Ces vérifications faites, il élabore une stratégie juridique selon la portée de protection recherchée. Il élabore la demande de brevet, puis la dépose et la défend devant les offices nationaux ou internationaux en charge de la délivrance des brevets. Une fois le brevet obtenu, sa mission ne s’arrête pas : il doit assurer un rôle de suivi et de conseil afin de maintenir les droits de propriété industrielle obtenus, de les défendre en cas de contentieux, ou encore de négocier leur cession, par exemple lors d’un transfert de technologie.

Où exerce-t-il ?

Les ingénieurs brevets travaillent pour des entreprises industrielles ayant des activités de recherche et développement (R&D), notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de la pharmacie ou de la cosmétique. Ils peuvent également exercer au sein de cabinets de conseil spécialisés en propriété industrielle. Quelques opportunités existent également au sein des organismes de délivrance des brevets comme l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle).

Compétences pour être Ingénieur brevets

Qualités requises
Polyvalent :

L’ingénieur brevets doit posséder à la fois de solide compétences scientifiques, pour comprendre les caractéristiques techniques de l’invention à protéger, et juridiques, pour pouvoir la défendre.

Discret :

Son métier l’amène à travailler sur des dossiers très confidentiels. Il doit également sensibiliser les équipes de recherche sur la nécessité de ne rien communiquer avant le dépôt de brevet.

Curieux :

Il est nécessaire de rester en veille permanente sur les nouveautés réglementaires, au niveau national et international, mais aussi sur les innovations techniques qui apparaissent.

Savoir-faire

  • - Définir la faisabilité et la rentabilité d'un projet
  • - Élaborer des propositions techniques
  • - Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en œuvre
  • - Identifier les contraintes d'un projet
  • - Déterminer des axes d'évolution technologiques
  • - Élaborer des solutions techniques et financières
  • - Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé
  • - Actualiser des dossiers techniques de définition du projet
  • - Concevoir un dossier technique de définition du projet
  • - Apporter une assistance technique
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Élaborer un dossier de certification
  • - Réaliser une étude de brevetabilité
  • - Élaborer un dossier d'homologation

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Normes qualité
  • - Outils bureautiques
  • - Progiciels de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • - Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Analyse statistique
  • - Biochimie
  • - Électricité
  • - Mécanique
  • - Techniques de laboratoire
  • - Audit interne
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Analyse des risques
  • - Logiciels de gestion documentaire

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur brevets

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

 

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management et ingénierie études, recherche et développement industriel dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

 

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur brevets

Pour accéder à la fonction d'ingénieur brevets, vous devez obtenir un diplôme scientifique (chimie, mécanique, biochimie…) de niveau bac + 5 , dans la spécialité du secteur visé avec une expérience de 5 à 6 années.

Vous pouvez préparer un master ou un diplôme d’ingénieur (bac + 5). Vous avez la possibilité de poursuivre ces études par un doctorat (bac + 8).

Ces cursus doivent être complétés par une formation en droit de la propriété industrielle, par exemple au CEIPI (Centre d’Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle) de Strasbourg.

Deux diplômes professionnels, l'EQE (examen de qualification européen) et l'EQF (examen de qualification français), peuvent vous permettre ensuite de devenir respectivement : conseil en propriété industrielle et mandataire agréé auprès de l'OEB (Office Européen des Brevets).

Ce métier vous est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Différents parcours et perfectionnements sont possibles selon votre profil.

Pour aller plus loin, consulter la liste nationale des certifications (correspondant au code Rome) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H1206

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

 

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier