Communication, média et multimédia

Ingénieur cogniticien

Études et développement informatique
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Analyste cogniticien(ne)
Cogniticien(n)e
Cogniticien(ne) informatique
Ingénieur(e) en cognitique
Ingénieur(e) d’interfaces
Centres d'intérêt Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Spécialiste du facteur humain, l’ingénieur cogniticien travaille à l’amélioration de l’accessibilité des machines ou des outils numériques.
Activités principales

L’ingénieur cogniticien exerce un métier à la croisée des sciences cognitives (neurosciences, ergonomie, gestion du facteur humain, intelligence artificielle…) et des sciences de l’ingénieur (informatique, mathématiques, automatique, robotique…). Sa mission consiste à adapter les systèmes informatisés aux utilisateurs, afin notamment d’assurer un meilleur confort ou d’accroître la sécurité. Il intervient souvent dans le développement de logiciels ou d’interfaces homme-machine (IHM).

Comment travaille-t-il ?

L’ingénieur cogniticien peut intervenir dès la phase de  conception du produit (ergonomie de conception) ou après son lancement, pour procéder à des améliorations ou des corrections (ergonomie corrective). Il commence par recueillir des données sur les utilisateurs : en réalisant des entretiens et des observations il cerne leurs modes de raisonnement, leurs difficultés, leur environnement, leurs besoins… Il analyse ensuite les données recueillies et travaille avec les équipes techniques ou de production (informaticiens, développeurs…) au développement du produit. Enfin, il vérifie que celui-ci répond bien aux spécificités requises en réalisant des tests utilisateurs et en en analysant les résultats.

Où exerce-t-il ?

Les ingénieurs cogniticiens travaillent pour les secteurs utilisant des technologies de pointes et ayant des enjeux de diminution de l’erreur humaine et/ou d’amélioration du confort de l’utilisateur. Ils peuvent ainsi exercer pour les industries de l’aéronautique, de l’automobile, du ferroviaire, du spatial ou de la santé, pour des entreprises du secteur des télécommunications ou des jeux vidéo, de grands groupes du secteur bancaire, de l’énergie ou de la défense, etc. Ils peuvent également être recrutés par des bureaux d’études ou des sociétés de conseil.

Compétences pour être Ingénieur cogniticien

Qualités requises
Polyvalent :

L’ingénieur cogniticien doit posséder de solides connaissances aussi bien dans le domaine des sciences humaines (psychologie, sociologie, éthologie…) que de la modélisation ou du traitement de l’information.

Curieux :

Il doit posséder une vision globale et une expertise métier du domaine concerné afin de bien cerner ses contraintes et ses enjeux.

Ouvert :

L’ingénieur cogniticien doit savoir s’adapter à des secteurs différents. Il doit aussi travailler avec des interlocuteurs et des clients variés, ce qui nécessite d’avoir de bonnes capacités en communication et de savoir travailler en équipe.

Savoir-faire

  • - Analyser les besoins du client
  • - Établir un cahier des charges
  • - Rédiger une Spécification Technique de Besoin (STB)
  • - Réaliser un prototype de la solution technique pour validation par le donneur d'ordres (configuration type, ...)
  • - Concevoir et développer les programmes et applications informatiques
  • - Déterminer les phases et procédures de tests techniques et fonctionnels de programmes et applications informatiques
  • - Analyser des problèmes techniques
  • - Déterminer des mesures correctives
  • - Réaliser des supports techniques
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Planifier les étapes d'un projet
  • - Définir les moyens humains, matériels et financiers d'un projet
  • - Promouvoir un projet
  • - Former un public à l'utilisation d'un équipement
  • - Superviser et coordonner les réalisations, études ou développements informatiques (collaborateurs, sous-traitants)

Savoir

  • - Algorithmique
  • - Technologies de l'accessibilité numérique
  • - Protocoles et normes télécoms
  • - Langages de programmation informatique
  • - Systèmes d'exploitation informatique
  • - Règles de sécurité Informatique et Télécoms
  • - Gestion de configuration
  • - Modélisation informatique
  • - Architecture d'applications
  • - Architecture des systèmes d'information
  • - Programmation informatique
  • - Programmation logicielle
  • - Gestion de projet

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ingénieur cogniticien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des études et développement informatique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ingénieur cogniticien

Pour accéder au métier d'ingénieur cogniticien, vous devez être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 5 : diplôme d’ingénieur ou master universitaire dans les domaines des sciences cognitives, de l’informatique ou des mathématiques appliquées.

L'École nationale supérieure de cognitique (ENSC) de Bordeaux délivre notamment un diplôme d'ingénieur cogniticien.

L’accès à ces cursus se fait notamment après un bac S, STI2D ou STL, suivi d’une licence ou d’une classe préparatoire (MP, PT, PTSI…) scientifiques.

Ce métier vous est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Différents parcours et perfectionnements sont possibles. L’ENSC propose notamment un diplôme d’établissement ingénierie cognitique et facteur humain.

Pour aller plus loin, consulter la liste nationale des certifications (correspondant au code Rome) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1805

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier