chercher où s'installer

Selon les activités, il n’est pas toujours nécessaire de disposer d’un local. Mais donner une adresse postale à mon entreprise (la domicilier) est obligatoire.

Je peux m’installer chez moi

Dans le cas d’une activité tertiaire notamment, débuter dans un premier temps mon activité à son domicile s’avère une solution simple et peu onéreuse. Cela est tout à fait envisageable, à condition qu’aucune disposition contractuelle (clause du bail ou règlement de propriété) ne s’y oppose et que l’activité n’entraine pas de nuisances ou de troubles pour le voisinage.

bon à savoirDes restrictions supplémentaires s’appliquent en région parisienne et dans les villes de plus de 200 000 habitants : logement devant être la résidence principale du créateur, absence de salariés, limitations pour les activités entrainant la réception de clientèle ou de marchandises… Les règles à connaître pour installer son entreprise chez soi.  

Je peux utiliser un service d’hébergement d’entreprise

fab lab

Les jeunes créateurs d’entreprise peuvent également utiliser les services d’un centre d’affaires et de domiciliation, qui permet de domicilier son entreprise et de bénéficier d’équipements et de services connexes : bureaux, secrétariat, matériel informatique… De la même manière, les espaces de coworking offrent un lieu de travail flexible et facilitent les rencontres entre entrepreneurs.

Les pépinières d’entreprises et les hôtels d’entreprises sont une autre solution. Lieux dédiés à l’hébergement des jeunes entreprises, ils peuvent être spécialisés (activités spécifiques ou innovantes) et offrent aux créateurs la possibilité de bénéficier de services ou d’équipements mutualisés et de prestations d’accompagnement et de conseil.

Trouver une structure d’hébergement d’entreprise en Île-de-France :

Je peux louer ou acheter un local professionnel ou commercial

Les créateurs d’entreprise ont également la possibilité d’acquérir ou de louer un local à usage professionnel ou commercial. Cette solution, souvent la plus onéreuse, s’avèrera notamment appropriée dans le cas d’une activité commerciale, industrielle ou supposant l’accueil de clientèle ou la réception de marchandises.

En cas de location, il sera nécessaire de conclure un bail commercial (ou éventuellement un bail professionnel dans le cas d’une activité libérale). Le bail commercial se caractérise par sa longue durée, mais il est possible d’y déroger en concluant un bail précaire ou de courte durée.

 Attention : en tant qu’ Établissements Recevant du Public (ERP), les locaux commerciaux et professionnels sont soumis à des obligations de sécurité et d’accessibilité. Il convient de se renseigner auprès de sa mairie (ou de la préfecture de Police à Paris) pour prendre connaissance des contraintes s’appliquant à son activité et à son lieu d’installation.

 

Crédits photos

© SvetaZi © phototechno © LightFieldStudios