éducateurLes métiers du sanitaire et du social peuvent s’exercer après obtention d’un diplôme d’Etat, du niveau CAP à bac + 5 ! Selon mon projet et mon niveau de qualification, je découvre les professions qui me sont ouvertes.

Je n’ai aucun diplôme

Trois formations aux métiers paramédicaux sont accessibles sans condition de diplôme : ambulancier, aide-soignant (Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant : DEAS) et auxiliaire de puériculture (DEAP). C’est également le cas pour certains métiers du travail social : moniteur-éducateur (DEME), accompagnant éducatif et social (DEAES), assistant familial et technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF). L’admission en formation est néanmoins soumise à des épreuves de sélection : une bonne préparation est indispensable !

bon à savoirJe peux également envisager en 1 an la préparation du CAP accompagnant éducatif petite enfance qui forme les professionnels de l'accueil et de la garde des enfants de moins de 6 ans. Avec ce CAP, je peux devenir : sur concours Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelle (ATSEM), auxiliaire petite enfance dans les crèches, agent d'animation dans les centres de vacances, ou assistant maternel à domicile.

J’ai le bac

Avec le baccalauréat, je peux postuler à plusieurs formations menant à des métiers du paramédical : pédicure-podologue, ergothérapeute, manipulateur en électroradiologie médicale, psychomotricien ou infirmier. De solides bases scientifiques sont requises pour être admis dans les trois premières formations. Les métiers de psychomotricien et d’infirmier offrent quant à eux des recrutements plus ouverts.ergothérapeuthe

Du côté du travail social, quatre formations sont accessibles avec le bac : éducateur technique spécialisé (DEETS), éducateur spécialisé (DEES), éducateur de jeunes enfants (DEJE) et assistant de service social (DEASS). A noter : le diplôme d’éducateur technique spécialisé est également accessible avec un diplôme de niveau CAP et une expérience professionnelle.

J’ai effectué une première année à l’université

Certaines formations des métiers du secteur sanitaire ne sont accessibles qu’après une année universitaire. C’est le cas pour le cursus menant au diplôme de sage-femme, qui débute obligatoirement par une 1ère année de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé). L’accès à la formation débouchant sur le métier de masseur-kinésithérapeute exige également d’avoir effectué une 1ère année de PACES, une 1ère année de Licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) ou une 1ère année de licence de sciences.

bon à savoirLa 1ère année de PACES constitue également une voie d’accès à certaines formations paramédicales : ergothérapeute, psychomotricien

J’ai un diplôme de niveau Licence

Avec un diplôme de niveau bac + 3, je peux postuler à plusieurs formations du domaine du travail social : médiateur familial (après un cursus en droit, psychologie ou sociologie), responsable d’unité d’intervention sociale (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Encadrement et de Responsable d'Unité d'Intervention Sociale-CAFERUIS), directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Directeur d'Établissement ou de Service d'intervention sociale- CAFDES).

Enfin, un diplôme de niveau bac + 5 (master) me permet d’accéder à la formation menant au Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale (DEIS).

bon à savoirCes formations sont également accessibles avec des niveaux de diplômes inférieurs, sous condition d’expérience professionnelle et/ou de spécialité.

 

Crédits photos

© Sladic © andresr © oaltindag