Parmi les étapes indispensables préalables au lancement de mon entreprise, le business plan doit me permettre d’organiser mon projet et de convaincre mes futurs partenaires (notamment les financeurs).

Je ne rédige pas mon business plan à rédiger un business planla légère

Le business plan ou plan d’affaires est un document écrit présentant tous les aspects de mon projet de création d’entreprise. Sa rédaction mérite une attention particulière, car il me permettra de structurer mes objectifs et d’éviter les écueils dus à une préparation insuffisante.

Mais le business plan est surtout un outil de communication pour mon projet, qui doit me permettre de convaincre de futurs financeurs (banques, institutions…), de lever des fonds ou encore de démarcher des distributeurs.

Je présente les informations essentielles à la compréhension de mon projet

Il n’y a pas de modèle unique de business plan et les informations devant figurer dans ce document dépendront de la nature de mon projet.

Quelques informations indispensables doivent néanmoins y figurer :

  • Qui sont les créateurs ? La personne (ou l’équipe) portant le projet doit être présentée en démontrant qu’elle rassemble les compétences nécessaires à sa réussite.
  • Quel sera mon produit et mon marché ? Il est nécessaire de décrire le produit et/ou le service proposé, mais aussi sa clientèle potentielle et ses concurrents.
  • Quelle sera ma stratégie commerciale ? Cette partie doit me permettre de décrire mon offre commerciale et le mode de distribution envisagé, ainsi que sa communication et sa politique de prix.
  • Quelles sont mes prévisions financières ? Cette partie, essentielle, doit décrire les investissements et les charges envisagés, un compte de résultat prévisionnel, un plan de financement et le calcul du seuil de rentabilité.

Des outils pour rédiger mon business plan :

Je présente mon projet efficacement

présenter son projet

Le business plan doit être lisible et compréhensible rapidement par les personnes qui le consulteront. Aussi, je dois veiller à le rédiger de manière claire et synthétique.

Le document devra de préférence ne pas être trop long et apportera des informations précises. Il peut être complété par un sommaire et par une courte synthèse qui en reprendra les points essentiels.

Enfin, le business plan devra être adapté en fonction de la personne à qui il sera présenté.

On ne s’adressera en effet pas de la même manière à un banquier, qui voudra être rassuré sur la viabilité économique du projet, qu’à un associé ou à un Business Angel, qui chercheront à participer à un projet innovant ou dans lequel ils trouveront du sens.  

Crédits photos

© Région Île-de-France © FatCamera © PhonlamaiPhoto