femme scientifique

J'apprécie tellement les sciences qu’elles occupent une bonne partie de mes loisirs. J'ai entrepris la démarche de participer à des concours pour relever des défis, échanger avec d'autres jeunes et apprendre des enseignants et scientifiques qui nous encadrent.

 

Je participe à des concours et des compétitions

Les Olympiades nationales des sciences de l'ingénieur est un concours académique et national. Il a été créé en 2009 à l'initiative de l'UPSTI (Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles). Son objectif ? Développer le goût des sciences de l'ingénieur chez les lycéens.

Les Olympiades de physique sont destinées à aiguiser l'esprit scientifique des lycéens. Encadrée par deux enseignants, chaque équipe va peaufiner sa recherche et son projet durant 2 années scolaires !

Il existe également des Olympiades internationales de chimie et des Olympiades internationales de Géosciences pour assouvir ma soif de développer mes compétences dans ces domaines scientifiques.

De son côté, la Fondation C Génial organise l'opération Ingénieurs et techniciens dans les classes. Elle fait intervenir des ingénieurs ou techniciens dans des classes de collèges et de lycées. L'objectif est de renforcer les liens entre les entreprises et les établissements scolaires, et de transmettre la passion de leurs métiers !

C Génial, c'est aussi le nom d'un concours, mis en place par cette Fondation. Il s'agit de promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques dans les collèges et les lycées, par la sélection de projets d'équipes réunissant les élèves et leurs enseignants. Garçons ou filles ? Tout le monde a sa chance !

 

Je me forme en toute autonomie

se former

En dehors des concours, je peux aussi profiter de tous les cours mis en ligne gratuitement : à moi les Mooc et séances d'e-learning pour apprendre à mon rythme, en fonction de mes envies et de mon temps libre, que je sois une fille ou un garçon.

Pour les trouver, le plus simple est de se rendre sur la plateforme nationale FUN-Mooc. Tous les cours se font intégralement en ligne, sont gratuits et ouverts à tous, sans restriction d’âge. Comprendre les nanosciences, ingénierie écologique, neurosciences, santé des plantes, du système solaire au Big Bang... les sujets sont passionnants, accessibles et infinis !

 

Et pourquoi pas coder ?

Et puisqu'à l'avenir, la numérisation sera au cœur des métiers, autant apprendre à coder le plus tôt possible que vous soyez une fille ou un garçon. Coder apporte de la rigueur, développe ma logique et mon esprit d'analyse... parfait pour le scientifique en herbe que je suis !

Avec Monlycee.net (mon ENT, Espace Numérique de Travail), les lycéens ont accès à un espace numérique de travail qu'ils vont pouvoir faire évoluer ! La Région Île-de-France va lancer l'opération « Codez/Hackez votre lycée ». Le concept est de co-construire en partenariat avec Simplon.co et Open Digital Education de nouvelles briques du réseau social éducatif. Des ressources seront mises à disposition pour apprendre à coder. Les lycéens pourront voter pour la meilleure application proposée au travers de l’ENT et la solution gagnante sera finalisée pour intégrer Monlycée.net à la rentrée 2018 !

 

Grâce au site code.org parrainé par Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, j’apprends gratuitement à coder de manière progressive et ludique : je peux même programmer un droïde et créer mon propre jeu Star Wars ! J’ai aussi accès à une multitude de vidéos très inspirantes.

 

Crédits photos

© YinYang © Abscent84