En tant que travailleur handicapé, je peux bénéficier d’aides pour réaliser un projet de formation ou de reconversion.

J’ai accès à l’ensemble des dispositifs de formation

handicap

Quelle que soit ma situation, j’ai accès à l’ensemble des dispositifs de formation de droit commun. Si nécessaire, les formations seront adaptées compte tenu des contraintes liées à mon handicap (cf : loi du 11 février 2005 et décret 2006-26 du 9 janvier 2006).

Exemple d’adaptations de la formation : aménagement de la durée ou des modalités de validation des connaissances, support de cours ou matériel pédagogique adapté, etc.

Je consulte les différents dispositifs de formation auxquels j’ai droit en tant que demandeur d’emploi. 

Je bénéficie des aides de l’Agefiph

En tant que demandeur d’emploi handicapé, je peux bénéficier de certaines aides de l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) afin de me former en vue d’accéder à l’emploi.

Aide au financement d’une formation individuelle : l’Agefiph peut participer au financement d’une formation individuelle prescrite par un conseiller de Pôle emploi, d’un Cap emploi ou d’une mission locale.

Abondement du CPF : l’Agefiph peut venir compléter le crédit d’heure de mon Compte Personnel de Formation lorsque celui-ci est insuffisant pour financer une formation dans sa totalité.

Important : les aides au financement d’une formation de l’Agefiph ne sont pas automatiques, elles interviennent en cofinancement d’autres aides (Pôle emploi, Conseil Régional, OPCA…), et au regard du potentiel d’insertion durable à l’issue de la formation.

Aides à la compensation du handicap et aide à la mobilité : en tant que stagiaire de la formation professionnelle, je peux bénéficier de certaines aides de l’Agefiph visant à compenser mon handicap (achat de matériel adapté, aménagement du véhicule, etc.). En savoir plus.

Aides à la création d’entreprise : l’Agefiph propose des aides destinées à financer un projet de création ou de reprise d’entreprise. En savoir plus.

Important : afin de bénéficier des aides de l’Agefiph, je dois être titulaire d’une reconnaissance administrative de mon handicap. Je peux notamment solliciter la Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Je prends contact avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) la plus proche.  Pour en savoir plus, je consulte la démarche à suivre.

Je bénéficie de formations spécifiques

La survenue d’un handicap peut entraîner le besoin d’une reconversion professionnelle vers une autre formationactivité ou un autre métier. Dans ce cas, j’ai la possibilité de m’adresser à ma MDPH afin de bénéficier de dispositifs spécifiques de formation en vue de retrouver un emploi.

Les centres de pré-orientation (CPO) : ils me permettent d’effectuer des stages courts pour découvrir différents métiers en vue d’élaborer mon projet professionnel.

Les Centres de Rééducation Professionnelle (CRP) et les Ecoles de Reconversion Professionnelle (ERP) : à la fois centres de formation et établissements médicaux-sociaux, ils m’offrent la possibilité de suivre des formations qualifiantes de longue durée afin d’apprendre un nouveau métier. En savoir plus : site de la Fagerh et site de l’ONACVG.

Je peux également m’adresser à ma caisse d’assurance maladie afin de bénéficier d’un contrat de rééducation professionnelle. Il s’agit d’un CDD (Contrat à Durée Déterminée) de 3 mois à 1 an, obligatoirement accompagné par une formation, destiné aux travailleurs handicapés ayant perdu la possibilité d’exercer leur emploi suite à un accident du travail, une maladie invalidante ou une maladie professionnelle.

 

Crédits photos

© Wavebreakmedia © serts © phototechno