Services à la personne et à la collectivité

Juriste d’entreprise

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 3 000 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Chef de service juridique
Fiscaliste
Responsable juridique
Centres d'intérêt Défendre, secourir, protéger

Description

Le juriste d’entreprise protège et défend les intérêts de sa société aussi bien sur le plan commercial, fiscal que social dans le cadre de la loi.

 

Activités principales

Le métier de juriste d'entreprise consiste à assurer la sécurité juridique de la société qui l’emploie. Il veille au respect de la conformité des lois par cette dernière : normes environnementales, législation du travail, réglementation sur le commerce, dépôt de brevet, etc.

Comment travaille-t-il ?

Le juriste d'entreprise conseille les différents services de l'entreprise, traite les affaires de contentieux et peut organiser des formations. Il est associé à toutes les stratégies commerciales, financières et techniques. Le juriste d’entreprise participe à la rédaction de contrats complexes ou à l'évaluation des risques des opérations menées. Il élabore aussi les montages juridiques les plus avantageux pour l'entreprise. C'est pourquoi le juriste d’entreprise est de plus en plus souvent associé aux négociations avec les clients ou les partenaires.

Où exerce-t-il ?

Le juriste d'entreprise est salarié et travaille essentiellement pour le compte de grandes entreprises et de groupes internationaux. Il partage son temps entre son bureau et les réunions organisées en interne ou chez les clients.

 

Compétences pour être Juriste d’entreprise

Qualités requises
Rigoureux :

Le juriste d’entreprise est le garant de la validité des transactions réalisées par son entreprise. La plus grande rigueur dans la rédaction des contrats s’avère ainsi indispensable.

 

Négociateur :

Sens du contact et du dialogue sont indispensables pour une profession faite d'accords, de transactions et de longues discussions.

 

 

Polyglotte :

Mondialisation, marché européen : en droit des affaires, l'anglais est incontournable, et une deuxième langue est plus que bienvenue pour le juriste d’entreprise

Savoir-faire

  • - Apporter des conseils sur des procédures de résolution de litiges
  • - Rédiger des actes / procédures juridiques
  • - Accomplir des démarches auprès d'organismes publics ou privés pour le compte de clients
  • - Traiter des dossiers de contentieux (litiges, réclamations, etc.)
  • - Réaliser une veille documentaire (collecte, analyse, etc.)
  • - Tenir informé sa structure des nouvelles techniques et réglementation liées à l'activité
  • - Constituer des dossiers de plaidoirie
  • - Traiter des actes de procédure
  • - Conseiller une entreprise dans un cadre législatif
  • - Veiller à la sécurité juridique d'une entreprise
  • - Défendre les intérêts d’une entreprise lors d'opérations financières et juridiques
  • - Veiller au respect de la loi Informatique et Libertés dans l'entreprise, gérer la liste des traitements de données à caractère personnel, faire l'interface avec la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - CNIL
  • - Arrêter les termes d'un contrat
  • - Animer une formation
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Rédaction d'actes juridiques
  • - Procédures de recouvrement de créances
  • - Droit public
  • - Droit du travail
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Droit fiscal
  • - Droit des sociétés
  • - Droit commercial
  • - Droit du Numérique
  • - Droit des assurances
  • - Droit de l'environnement et du développement durable
  • - Veille juridique
  • - Procédures du contrôle fiscal
  • - Techniques pédagogiques

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Juriste d’entreprise

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la défense et conseil juridique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Juriste d’entreprise

Les études peuvent être variées pour exercer le métier de juriste d’entreprise, mais vous devez, au minimum, être bilingue en anglais et titulaire d’un bac + 5.

A l'université, vous pouvez préparer de nombreux masters en droit privé, avec des spécialisations possibles en droit des affaires (UFR Droit - Département masters droit privé - Ecole de droit de La Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne), droit des assurances (UFR de droit, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne) ou droit social (UFR de droit et science politique, Université Paris-Nanterre). Ils se préparent en 2 ans après une licence mention droit (bac+3).

A l’université toujours, vous pouvez préparer, après un bac + 4 en droit, un diplôme très prisé des employeurs (accessible sur dossier) : le diplôme de juriste conseil d'entreprise (DJCE) (Institut de droit des affaires, Université Panthéon-Assas).

Enfin, après un bac + 5 vous pouvez enchaîner avec un mastère spécialisé dans le secteur juridique (bac + 6), proposé dans les grandes écoles de commerce (Institut des hautes études économiques et commerciales, à Paris).

 

Formation continue

La formation continue offre aux juristes d’entreprise déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements. Exemples : les formations professionnelles diplômantes proposées par le Groupe IGS, à Paris (http://www.esam-ecoles.com/cursus-et-programmes/formation-continue/) ou par la Fédération nationale pour le droit de l’entreprise (http://www.fnde.asso.fr/wp-content/uploads/2016/11/fnde_catalog2017.pdf).

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1903

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier