La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un véritable parcours, qui au bout de ses 4 différentes étapes me donne la possibilité de décrocher un diplôme.

Étape 1 : je me renseigne sur la VAE

La VAE est une démarche qui demande du temps (en moyenne entre 9 et 12 mois) et une implication personnelle importante. Avant de me lancer, il est donc important de bien me renseigner sur toute la procédure de VAE (temps à consacrer, financement…) et de vérifier qu’elle est bien adaptée à mon projet (Quelle certification viser en fonction de mon expérience ? Pour quel objectif ?…).s'informer

Cette étape doit également me permettre de prendre connaissance des différentes certifications existantes afin de choisir la plus pertinente au regard de mon expérience professionnelle. Je peux bénéficier de conseils gratuits en Île-de-France.

Étape 2 : Je dépose ma demande de recevabilité

Une fois la certification choisie, il est nécessaire de me rapprocher de l’organisme certificateur (ministère, université, école, organisme privé, branche professionnelle…) en charge de la procédure de VAE.

L’organisme me fournira un dossier de recevabilité de ma demande de VAE, afin de vérifier que ma candidature répond bien aux conditions d’éligibilité du dispositif : avoir au moins un an d’expérience en rapport avec la certification visée.

Ce dossier doit notamment se composer d’une description courte de mes expériences professionnelles, de leur durée, et des justificatifs permettant d’en attester la réalité (bulletins de salaire, contrats de volontariat associatif, attestations sur l’honneur…).

Étape 3 : Je prépare ma validation

validation

Une fois ma candidature déclarée recevable, je devrai rédiger un dossier de validation. Ce dossier doit décrire en détail mes différentes activités professionnelles et personnelles exercées, en rapport avec la certification visée, avec des justificatifs en apportant la preuve.

Les activités décrites et les connaissances, aptitudes et compétences développées doivent correspondre au référentiel de la certification visée. Ce référentiel peut être obtenu auprès de l’organisme certificateur en charge de la VAE.

Pour certaines certifications professionnelles (titres du ministère de l’Emploi, par exemple), je devrai également préparer une mise en situation professionnelle.

Picto%20fond%20gris.jpgSe faire accompagner
Toute personne dont la candidature de VAE a été déclarée recevable peut bénéficier d’un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury. Cet accompagnement à la VAE, même s’il n’est pas obligatoire, est fortement conseillé.

Étape 4 : L’évaluation finale de ma demande de VAE

Mon dossier de validation sera examiné par un jury qui prendra la décision d’accorder ou non la certification. Pour compléter l’examen de mon dossier, le jury peut me convoquer à un entretien et, pour certaines certifications, me proposer une mise en situation professionnelle.

A l’issue de cet examen, le jury se prononcera pour :

  • accorder une validation totale, j’obtiens l’intégralité de la certification ;
  • accorder une validation partielle, je n’obtiens qu’une partie de certification permettant le cas échéant de bénéficier de dispenses d’épreuves ou d’équivalences totales ou partielles ;
  • refuser la validation, s’il juge que mes acquis ne correspondent pas au niveau de connaissances ou de compétences exigé par la certification.

En cas de validation partielle, je peux bénéficier d’un accompagnement spécifique post-jury pour mettre en place des parcours complémentaires  de formation ou d’expérience.

Picto%20fond%20gris.jpgUn site à connaître Le portail de la validation de l’expérience décrit en détail les différentes étapes de la VAE et offre de nombreuses ressources pour m’informer et me préparer tout au long de la démarche. Je consulte le portail vae.gouv.fr.
VAE

 

Crédits photos

© Lightcome © drogatnev © rawpixel