pneu

 

L’automobile en France

 

Secteur vital pour l'économie française, le secteur automobile emploie plus de 440 000 salariés (à temps plein) en France. Près de la moitié d’entre eux exerce chez les constructeurs ou motoristes (plus de 125 000 salariés), les équipementiers (66 000 salariés) et les carrossiers ou aménageurs (près de 19 000 salariés). Quant aux sous-traitants, ils sont estimés à 230 000 sur tout le territoire.

Au cours des dernières années, le secteur, qui représente près de 4000 entreprises, a connu de profondes mutations technologiques : généralisation des systèmes électroniques et informatiques sur les véhicules, complexification de la phase de diagnostic nécessitant l'usage d'outils informatiques, législation plus exigeante induisant un recentrage des activités sur l'entretien (sécurité, environnement), réorganisation des processus de production, etc.

 

Les deux moteurs : PSA et Renault

1

La construction automobile rassemble la construction de véhicules automobiles et la fabrication d'équipements pour automobiles. Elle s'articule autour de 2 grands constructeurs, PSA (Peugeot Citroën) et Renault qui couvrent plus de la moitié du marché national, près de 230 équipementiers, et d'un réseau très important de sous-traitants.

PSA occupe la deuxième place du marché européen des constructeurs, avec 10,8 % de parts de marché, derrière l'Allemand Volkswagen. Renault est quant à lui troisième (9,7 %). (Sources : DGE, Insee, Organisation mondiale des constructeurs).

 

Le Mondial de l’Auto

Organisé tous les 2 ans à Paris (Porte de Versailles), le Mondial de l'Automobile est un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés d'automobile et de technologies. Plus de 460 marques issues de 25 pays viennent y exposer leurs dernières innovations en matière de design, de sécurité, de respect de l'environnement, etc. 

L’emploi en question

Malgré une baisse significative de la production ces dix dernières années, l'industrie automobile française continue à investir pour l'avenir. Qui est toujours le premier secteur en termes de R&D et de dépôts de brevets en France (18 % de l'ensemble de la R&D).

La production en passe de redémarrer ?

Et l’espoir est à nouveau de mise chez les constructeurs, si l’on se fit à la hausse, depuis 2014, des ventes de véhicules en Europe et d’un surcroît d’activités dans les usines européennes.

A l’usine Renault de Flins (78), par exemple, où sont réunis 4000 employés, on espère une production annuelle de 130 000 modèles de la Nissan Micra. Elle est destinée au marché européen.

Au total, plus de deux millions de véhicules ont été assemblés en France en 2016 (+15% d’évolution entre 2013 et 2016), que ce soit par Renault et PSA, ou Toyota à Valenciennes (Hauts-de-France), Smart à Hambach (Grand Est), etc.

Mais les incertitudes demeurent, à commencer chez les salariés. Elles sont notamment liées à l’optimisation des coûts décidée par plusieurs constructeurs et équipementiers, au plus fort de la crise. Avec des conséquences directes sur les emplois : rallongement du temps de travail, allègement de la masse salariale, restructurations, délocalisations, licenciements.

 

Les métiers de services ne calent pas

La branche des services de l'automobile semble moins souffrir du mauvais contexte économique que le commerce automobile.

Actuellement, ce sont les activités proches des clients finaux qui se développent le plus rapidement. En particulier les secteurs de la réparation et de l’enseignement de la conduite. Ce fut aussi le cas en 2016 pour le commerce de détail d’équipements automobiles.

Selon le baromètre de l'emploi 2017 pour la branche des services de l'automobile (Anfa), les secteurs en croissance d'emploi entre 2015 et 2016 (plus de 0,5 % d’évolution) étaient :

• La réparation de véhicules industriels et d’utilitaires (+ 360 salariés entre 2015 et 2016, + 4,0 %) machine

• L’enseignement de la conduite (+ 700 salariés entre 2015 et 2016, + 2,6 %)

• La réparation de voitures (+ 2 386 salariés entre 2015 et 2016, + 2,3 %)

• Le commerce de détail d’équipements automobiles (+ 663 salariés entre 2015 et 2016, + 2,3 %)

• Le commerce et la réparation de motocycles (+ 192 salariés entre 2015 et 2016, + 1,8 %)

• Le contrôle technique automobile (+ 79 salariés entre 2015 et 2016, + 0,7 %)

 

Les secteurs stables entre 2015 et 2016 (évolution entre - 0,5 % et + 0,5 %) :

• La location de longue durée de voitures (+ 44 salariés entre 2015 et 2016, + 0,4 %, mais qui fait suite à une forte hausse de 7,6%, soit + 275 salariés en 2014)

• Le commerce de voitures (- 576 salariés entre 2015 et 2016, - 0,4 %)

 

Les secteurs en décroissance d’emploi entre 2015 et 2016 (évolution de -0,5% et moins) :

• Le commerce de véhicules industriels et d’utilitaires (- 259 salariés entre 2015 et 2016, - 1,8 %)

• Le commerce de détail de carburants en magasin spécialisé (- 406 salariés entre 2015 et 2016, - 2,3 %)

• La location de longue durée de voitures (- 137 salariés entre 2015 et 2016, - 3,5 %)

 

Quant aux perspectives d’évolution professionnelle, les départs massifs à la retraite attendus dans les prochaines années devraient libérer des postes aussi bien de cadres, de chefs d'entreprises que d'ouvriers qualifiés.

Les métiers de la construction

Des plans initiaux à la naissance d'un nouveau modèle sur les chaînes d'un constructeur automobile, les professionnels sont nombreux à intervenir... Mais les postes les plus prisés sont souvent les plus rares.

Selon le syndicat des constructeurs d'automobiles, l'évolution de la construction automobile française est le moteur du secteur des équipementiers et des autres fournisseurs tels que la plasturgie, le caoutchouc industriel, la fonderie, les services industriels des métaux, etc.

rouages

Les équipementiers y interviennent dans la plupart des fonctions essentielles du véhicule: allumage, injection, freinage, éclairage, climatisation, confort de l'habitacle et sécurité.

Afin de maintenir leur compétitivité et de s'adapter à l'évolution du niveau d'activité de leurs clients nationaux, les équipementiers ont procédé à des ajustements progressifs de leur appareil de production. Ainsi les effectifs ont diminué de 35 % entre 2007 et 2014.

Designer industriel

Maquettiste automobile

Technicien(ne) d’essai

Les métiers des services

Vendeurs, carrossiers, peintres, mécaniciens… Les services de l'automobile regroupent l'ensemble des activités liées à la vie d'un véhicule, de sa sortie d'usine à sa déconstruction et son recyclage. Au-delà de l'automobile, elle concerne également les véhicules industriels, le cycle et le motocycle. Parmi les carrières possibles : conseiller commercial, expert, vendeur de pièces détachées ou encore moniteur d'auto-école.

Citons aussi ceux qui remettent en état et en conformité un véhicule abîmé : les professionnels de la carrosserie-peinture. Une grande dextérité et des connaissances précises sur le fonctionnement des véhicules et de leurs accessoires sont alors nécessaires. Leur représentant référent, la Fédération française de la carrosserie (FFC) compte 400 carrossiers constructeurs, 1 000 carrossiers réparateurs et 60 équipementiers. L’ensemble représente plus de 80 000 salariés. 41,8 % de ces ouvriers sont qualifiés.

bon à savoirDans la branche des services de l’automobile, Ils sont 8 000 à faire de la réparation, et parmi eux, seuls 3 000 sont spécialisés dans la carrosserie réparation.

 

Plus de détails dans les fiches-métiers :

Carrossier(ère)-réparateur(trice)

C'est à lui que l'on confie son véhicule après un accident de la route ! Il remet en état les carrosseries endommagées, démonte et change les pièces abîmées. Il procède à la mise en conformité du châssis grâce aux systèmes de mesure.

Voir la fiche détaillée.

 

Peintre en carrosserie

Après l'intervention du carrossier, le peintre en carrosserie redonne sa couleur d'origine aux pièces changées ou réparées. Pour cela, il prépare le véhicule en améliorant la qualité de la surface (couche anticorrosion, par exemple). Puis il prépare la peinture, l'applique et effectue les retouches et finitions nécessaires. Un équipement de sécurité (masque, gants...) est obligatoire pour travailler.

équipe qui répare une voiture

Une excellente vision des couleurs est indispensable à l'exercice de ce métier. Vous devez aussi être très méticuleux, patient et avoir un certain "coup de patte" pour faire les retouches les plus fines !

 

Le CAP carrossier peintre en poche, vous pouvez compléter votre formation initiale par un CQP (certificat de qualification professionnelle) peintre confirmé. Dans les petits ateliers, la polyvalence est de mise : avoir une formation complémentaire en carrosserie est judicieuse.

 

Avec le temps, vous pourrez devenir chef d'équipe ou chef d'atelier.

 

Voir la vidéo : http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_194858/carrossier-peintre

 

Des formations sur mesure

Futurs apprentis ou lycéens d’Ile-de-France sont nombreux à se tourner vers les métiers de service dans l’automobile. Parmi les établissements ouverts à ces profils, on peut citer : l’AFORPA, le Centre des Formations Industrielles (CFI), le CFA de la FFC (Fédération Française de Carrosserie), l’Institut National du Cycle et du Motocycle (INCM), le GARAC (École Nationale des Professions de l'Automobile), etc.

Dans les métiers de la carrosserie-peinture, la part des apprentis, stagiaires et contrats aidés est très importante. Elle représente 5,5 % des salariés contre 2,8 % pour l’ensemble du commerce.

 

Voir les fiches-métiers :

Attaché commercial automobile
Conseiller technique cycle

Responsable d’agence automobile

Moniteur d’auto-école

Se former dans l’automobile

Du CAP au diplôme d’ingénieur, l’automobile propose des métiers requérant des compétences multiples : design industriel, production, recherche et développement, technologies de l’information et de la communication, commerce, logistique, achats, gestion et administration.

Conséquence de ces évolutions, le niveau minimum de qualification requis par les employeurs progresse, selon l’observatoire de l’ANFA. Aujourd’hui, plus d’1/3 des jeunes en formation dans le domaine des services de l'automobile prépare un diplôme équivalent ou supérieur au bac, contre seulement 1/4 il y a 15 ans. C'est la maintenance et la réparation qui attire le plus de candidats.

mécanicienneSur le long terme, les métiers de l'automobile sont amenés à être de plus en plus qualifiés. Industrie automobile et services (mécanique, réparation, recyclage) devront en effet s'adapter à la voiture du futur comportant de plus en plus d'informatique et d'électronique embarquée, et respectueuse de normes environnementales et de sécurité de plus en plus contraignantes.

La voie de l’apprentissage est aussi de plus en plus encouragée, plusieurs dispositifs ont d’ailleurs été mis en place, comme le Label apprentissage.

On dénombre plus de 40 formations spécifiques aux services de l'automobile, du CAP à la licence pro en passant par les certificats de qualification professionnelle.

 

Exemples de formations proposées en Île-de-France :

 

  • CAP Maintenance des véhicules
  • CAP Vendeur-magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles
  • CAP Réparation des carrosseries
  • CAP Peinture en carrosserie
  • MC Maintenance des systèmes embarqués de l'automobile
  • Bac pro Maintenance des véhicules option A voitures particulièresmécanicien
  • CQP Technicien expert après-vente automobile
  • CQP Contrôleur technique
  • BTS Après-vente automobile
  • Licence pro Organisation et management des services auto
  • Master Management des réseaux automobiles
  • Mastère spécialisé Moteur à combustion interne

 

bon à savoirUne expérience de mobilité au cours de sa formation est un plus dans un secteur automobile évoluant à l'international.

 

Zoom sur les métiers de l’automobile en Île-de-France

L'Île-de-France, 1ère région de l'industrie automobile en France, compte 2 grandes usines automobiles (Flins et Poissy, la 3e à Aulnay-sous-Bois ayant fermée en 2014) et une myriade de PME sous-traitantes. Elle totalise 23 % des effectifs de l'industrie automobile française (près de 50 000 salariés). Suivent les régions Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes.

Malgré l’action de plusieurs associations, telles que Elles bougent, les femmes sont encore très peu nombreuses dans les métiers de l'industrie automobile :

part des femmes salariées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Régioscope 2016, Anfa (chiffres 2013).

 

88 % des emplois de l’industrie automobile francilienne sont concentrés dans la construction de véhicules automobile.

Les salariés franciliens travaillent dans les sièges sociaux des constructeurs, les centres de recherche et développement, les plates-formes logistiques, les sites de production et d'assemblage, les centres de formation, etc.

Les fonctions recherche et développement (R&D) sont au coeur des activités des constructeurs et équipementiers franciliens. Avec le développement de nouveaux types de moteurs, la présence accrue d’objets numériques à l’intérieur des véhicules, la recherche représente en effet un enjeu incontournable pour les constructeurs. La région Ile-de-France compte ainsi 2 sites R & D majeurs de Renault et PSA.

Les services automobiles occupent plus de 55 500 salariés en 2016, principalement employés dans le secteur du commerce et de la réparation automobile (41 936 salariés), selon l'observatoire de l'Anfa (Association nationale pour la formation automobile).

Les départements des Yvelines (78), des Hauts-de-Seine (92) et de la Seine-et-Marne (77) regroupent près de la moitié des emplois des services de l'automobile en Ile-de-France. Néanmoins, en Île-de-France, l'emploi dans le secteur des services résiste mieux qu'en province, et certains métiers affichent des recrutements en tension. C'est le cas de ceux de la mécanique et de la réparation. À cela s'ajoutent des départs à la retraite attendus dans les années à venir, dans les fonctions de cadre et d'ouvrier qualifié.

voiture de course

L'Ile-de-France est également la région où les effectifs des équipementiers sont les plus importants, avec 11 424 salariés employés par 50 entreprises en 2016, selon la Fiev (Fédération des industries des équipements pour véhicules).

Les pôles de compétitivité apportent aussi leur dynamisme, comme le pôle Mov'eo, à vocation mondiale, et qui s'étend sur les régions Ile-de-France, et Normandie. Il a pour objet de fédérer les projets portant sur l'optimisation de la mobilité. Les thématiques abordées sont la consommation, l'environnement, la sécurité routière, la mobilité et les services, et la filière mécatronique. Le pôle a labellisé 405 projets de R&D depuis sa création en 2006.

 

Le RAVI, accélérateur de performance en Île-de-France

Le RAVI, réseau automobilité et véhicules en en Ile-de-France (Association régionale des industries de l’automobile, ARIA) a pour objectif de favoriser la création, le développement et la pérennité des entreprises de la filière automobile francilienne, en collaboration avec les partenaires régionaux du développement économique. Représentant de la Plateforme de la filière automobile – PFA – en Ile-de-France, le RAVI fédère plus de 130 membres : constructeurs, équipementiers et sous-traitants dans les domaines industriels, sociétés d’ingénierie, moyens d’essai, etc.

Le PFA vise à améliorer la cohésion et le développement de la filière automobile française et son image, notamment auprès des jeunes.

Mes ressources utiles

Métiers et secteurs

 

Fabriquer une automobile (PSA)

Le site du constructeur PSA propose une visite virtuelle des différents postes de travail permettant de fabriquer une voiture à Rennes.

http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/psa_groupe/visite_virtuelle_b4.php

 

Les métiers de l'auto, du véhicule industriel et du deux roues

Réalisé par l'ANFA, Association nationale pour la formation automobile, ce site propose des informations précises sur les métiers de l'automobile : maintenance et réparation, carrosserie-peinture, commerce-services. Les présentations des métiers sont effectuées à l'aide de fiches métiers, de vidéos et de liste des formations.

http://www.metiersdelauto.com

 

Les métiers du camion

Présentation des métiers du camion à travers une sélection de fiches, de vidéos et une liste des formations.

http://www.metiersducamion.fr

 

Choix de formations – orientation

 

Formations aux services de l'automobile

Un site incontournable pour trouver une formation dans le secteur des services de l'automobile.

http://www.metiersdelauto.com/comment-se-former/les-formations/presentation

 

EducAuto

Centre national de ressources pour la formation automobile.

http://www.educauto.org/

 

Écoles – organismes de formation

ESTACA

Découvrez en ligne les conditions d'admission, les formations, l'association des anciens élèves, etc. L'estaca forme dans les secteurs de l'aéronautique, l'aérospatial, l'automobile, les transports urbains et ferroviaires.

http://www.estaca.fr

 

GARAC

Cette école spécialisée dans l'automobile, la moto et le véhicule industriel présente ses filières de formation.

http://www.garac.com

 

ISAT, Institut supérieur de l'automobile et des transports

La formation d'ingénieur de l'ISAT permet d'occuper différentes fonctions d'ingénieur, allant de la conception à la production.

http://www.isat.fr

 

Lycée professionnel Camille Jenatzy

Le lycée de l'automobile et de la logistique de la Ville de Paris vous offre la possibilité de préparer 3 CAP (CAP entreposage, CAP vendeur magasinier en pièces de rechange automobiles, CAP mécanique automobile) et 2 bacs pro (bac pro maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers, bac pro logistique), ainsi que des formations complémentaires.

http://www.lyceeautomobileetlogistiquedeparis.com/

 

CFI, Centre des formations industrielles

Cette école de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) propose une trentaine de formations (CAP, bac pro, BTS, CQP, BP, etc.) dans les filières énergie, maintenance des véhicules, maintenance des ascenseurs, menuiserie agencement des bâtiments. Elle est installée sur 3 sites en Ile-de-France, à Paris, Gennevilliers (92) et Orly (94).

http://www.cfi.ccip.fr

 

Actualités spécialisées

 

L'Usine Auto

Actualité du secteur de l'automobile : constructeurs, équipements, services en France et dans le monde.

http://www.usinenouvelle.com/l-usine-auto/

 

Planète Automobile - Chiffres clés

La filière automobile en chiffres.

http://www.planeteautomobile.com/filiere-automobile/chiffres/

 

Journal de l'automobile

Le portail du journal de l'automobile propose des actualités sur les équipementiers, les constructeurs, la distribution, etc. Il propose également une rubrique dédiée à l'emploi.

http://www.journalauto.com/

 

Études et statistiques

 

Conseil national des professions de l'automobile

Retrouvez ici quelques chiffres clés sur le secteur et des informations réglementaires par métier.

http://www.cnpa.fr

 

Les statistiques de l'automobile - édition 2014

Publié par le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles, ce rapport passe en revue et analyse tous les aspects de la production automobile française : nombre de véhicules, pays de productions, ventes, effectifs, etc.

http://www.ccfa.fr/IMG/pdf/ccfa_ra_2014_fr__md-complet.pdf

 

Baromètre des services de l'automobile

Rapport du 1er trimestre 2015 sur l'emploi dans la branche des services de l'automobile.

http://www.services-automobile.fr/Barometres/2015/1er%20trimestre.pdf

 

Chiffres clés des équipementiers - FIEV

Édition de 2015 offrant un panorama du dynamisme de la branche des équipementiers dans l'automobile.

http://www.fiev.fr/article-actualite.php?id=3683&thid=1

 

Le marché automobile français

Publication du CCFA de mai 2015.

http://www.ccfa.fr/IMG/pdf/dpmai2015-2.pdf

 

Tableau de bord automobile N°42 - 1er trimestre 2015

Panorama trimestriel de l'industrie automobile en France.

http://www.ccfa.fr/Tableau-de-bord-No42-1er-trimestre-147993

 

Monographie de la filière automobile francilienne - Crocis octobre 2013

Cette étude qui dresse un panorama complet de la filière automobile francilienne a été réalisée par la CCI Paris Ile-de-France dans le cadre du Plan Industries, piloté par la Région Ile-de-France et l‘Etat (Direccte), mis en oeuvre en partenariat avec le Comité mécanique Ile-de-France, le Réseau Automobilité et Véhicules enIle-de-France (RAVI) et les pôles de compétitivité ASTech Paris Region, Finance Innovation et Mov'eo.

http://www.cci-paris-idf.fr/sites/default/files/crocis/pdf/documents/monographie_automobile_2013_0.pdf

 

Automobile en Ile-de-France : des emplois de plus en plus tournés vers l’innovation - Crocis, Enjeux Ile-de-France, N° 126 mars 2014

Entre déclin industriel et recherche d'innovation, l'Observatoire de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) dresse un état des lieux du secteur automobile francilien.

http://www.cci-paris-idf.fr/sites/default/files/crocis/pdf/documents/automobile_en_idf_enjeux162.pdf

Crédits photos

© Canva © JackF © RainerPlendl © Gerenme © AndreyPopov © monkeybusinessimages © krystiannawrocki