Panorama du secteur

La France reste le pays le plus visité au monde avec 82 millions de touristes en 2016. Et plus encore en 2017, selon Jean-Yves Le Drian, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères également en charge du tourisme, qui annonçait en juillet une hausse probable de 5 à 6% avec 2016.

Le tourisme est un secteur professionnel créateur de nombreux emplois.

Chaque année, il génère plus d’un million d’emplois, selon les données officielles.

Des emplois que l’on retrouve notamment dans : la restauration traditionnelle (près de 363 000 salariés), les transports non urbains (avions, trains, autocars..., près de 270 000 salariés), la restauration rapide (plus de 187 000 salariés), l'hôtellerie (plus de 172 000 salariés) et enfin les parcs d'attractions et autres services récréatifs (plus de 56 000 tourismesalariés).

La France attire majoritairement une clientèle européenne : 57% de ses touristes étrangers en 2016. Les Anglais (14,5%) suivis des Allemands (13,8%) arrivent en tête. Viennent ensuite les Belges (13%), les Italiens (8,2%) et les Suisses (7,3%). A noter que les visiteurs allemands et espagnols étaient en 2016 plus nombreux qu’à l’ordinaire, +3% pour chacun de ces deux pays.

Mais c’est surtout le retour des Japonais, des Russes, et des Brésiliens qui est spectaculaire : près de 30% en plus en 2016. Une hausse constatée également pour les visiteurs venus d’Inde (+20%) et des Etats-Unis (+16%), selon le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. L’impact des attentats sur le sol français, notamment ceux de janvier 2015, est évident.

Concernant la fréquentation des hôtels, plus de 200 000 nuitées ont été constatées en 2016, selon une étude de Xerfi-Precepta sortie en juin 2017.

Par ailleurs, la tendance à l'émiettement de la durée des vacances contribue à développer un tourisme de proximité et de courte durée. Toutefois, la hausse du coût de la vie réduit le budget loisirs des foyers. Les modes d'hébergement économique (camping et échange de logement notamment) sont de plus en plus prisés.

 

Deux salons du tourisme à découvrir

Chaque année, deux grands salons dédiés au tourisme se tiennent à Paris Porte de Versailles : IFTM Top Résa est le rendez-vous annuel des professionnels du tourisme : http://www.iftm-map.com/

Quant au Salon mondial du tourisme, plus accès grand public, on le retrouve à Paris mais aussi à Lille, Lyon et Toulouse : https://www.salons-du-tourisme.com/

 

Le tourisme en France est un secteur professionnel créateur de nombreux emplois.

Paris

Dans chaque région française, et particulièrement en Ile-de-France, le tourisme emploie de nombreuses personnes à temps plein, et des saisonniers durant les pics de fréquentation.

L'activité touristique générait près de 8 % du PIB national en 2017, selon les données officielles.

Congrès, foires, salons, séminaires, voyages d'affaires individuels, etc. Le tourisme d'affaires représente environ 20 % du chiffre d'affaires total de l'économie touristique française.

Paris est la première destination de congrès pour une demande nationale, et aussi la première mondiale pour l’organisation de congrès internationaux, selon le classement 2016 de l’ICCA (International Congress and Convention Association).

Avec 196 congrès internationaux organisés en 2016, Paris devance Vienne, Barcelone, Berlin et Londres.

Face à la concurrence internationale très forte, le secteur du tourisme poursuit sa mutation technologique.

Les Français sont en effet de plus en plus nombreux à réserver leurs vacances sur Internet. L'informatique devient aussi un outil essentiel pour la gestion des disponibilités et des tarifications (on parle alors de "yield management").

Par ailleurs, le secteur du tourisme doit répondre à une demande croissante en matière d'écologie et de développement durable.

Le tourisme équitable ainsi que l'écotourisme devraient connaître un essor dans les années à venir.

Pour Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères également en charge du tourisme, l’objectif pour 2020 est de créer 300 000 emplois supplémentaires, et d’atteindre 50 milliards d’euros de recettes touristiques internationales.tourisme vert

Avec 15,6 millions de visiteurs en 2016, le parc d'attractions Disneyland Paris est le site payant le plus visité en France. Derrière, on retrouve le musée du Louvre (environ 7,4 millions d'entrées) et la tour Eiffel (environ 7 millions d'entrées).

 

Zoom sur les emplois

Selon l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), plus de 53 000 nouveaux postes ont été créés entre 2009 et 2014. Soit 47,7% des 112.978 nouveaux postes créés parmi tous ceux ayant un rapport avec le secteur concurrentiel français.

Ces emplois bénéficient principalement aux villes (dont Paris) et au littoral (c'est-à-dire les côtes françaises). Le milieu rural arrive en 3e position, suivi de la montagne (stations et hors stations).

La saisonnalité de l'emploi est, bien sûr, très marquée dans le domaine du tourisme : les emplois salariés sont 2 fois plus nombreux en août qu'en janvier !

65 % des emplois se situent dans la restauration et 25 % dans l'hôtellerie. Les tours opérateurs et les agences de voyages représentent moins de 10 % des opportunités.

Le secteur compte peu de cadres et beaucoup d'employés.

Contrairement à une idée reçue, les métiers du tourisme qui permettent de voyager sont rares. Il s'agit principalement d'emplois dans l'animation et les loisirs : animateur de vacances, guide-interprète, etc.

A l'inverse, les profils commerciaux sont les plus recherchés, que ce soit pour des postes en agence ou en centres d'appels.

 

Infographie/ Les effectifs de salariés entre 2008 et 2014 dans les 6 grandes familles du tourisme

Effectifs en 2008/ Effectifs en 2014/Part en 2014

- Restauration : 543 097/ 612 443 / Part : 47,9%

- Services de transport non urbains : 284 181/ 276 672/ Part : 21,6%

- Hébergements touristiques collectifs : 220 774/ 216 853/ Part : 17,0%

- Services récréatifs et activités culturelles : 93 336/ 99 890/ Part : 7,8%

- Distribution (agences de voyages, services de réservation) : 51 438/ 46 405/ Part : 3,6%

- Autres (téléphériques, location de matériel) : 27 088/ 26 406/ Part : 2,1%

- Ensemble 1 219 914/ 1 278 669/ Part : 100%

Source : étude "L’emploi salarié dans le tourisme", Alliance 46.2 et UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), 2015.

Voir en page 4 : http://www.umih.fr/export/sites/default/.content/media/pdf/Etudes-CHRD-tourisme/BREVES_46_2_n3-Emploi.pdf

 

Le tourisme à l’heure du numérique

Avec le développement des agences de voyages sur le web, les emplois dans le tourisme évoluent. Les voyagistes traditionnels ont subi de plein fouet la concurrence des sites e-tourismede réservation en ligne. Ils ont dû réduire la voilure et fermer de nombreuses agences. Les postes liés à l'organisation et à la vente de voyages se sont donc raréfiés.

Si le numérique a détruit certains postes, il en a également généré d'autres : les acteurs du tourisme recrutent désormais des responsables de webmarketing, des community managers, des chargés de projet en e-tourisme. En la matière, des compétences en marketing digital ou sur un poste équivalent exercé dans un autre secteur peuvent permettre d'entrer dans le tourisme...

Le "Revenue Manager" est également très recherché par les grandes entreprises de tourisme (groupes hôteliers, compagnies aériennes, clubs de vacances). Maître des prix, son rôle étant de vendre au bon moment, au bon client et au meilleur prix. Ce poste exige une formation marketing spécifique de niveau bac+3 à bac+5 et peut conduire à des postes de direction...

 

Une formation indispensable

apprendre le numérique

Les formations dans le domaine du tourisme sont nombreuses. Elles mettent souvent l'accent sur la culture générale, les langues étrangères, la relation client, la géographie et, de plus en plus, les nouvelles technologies.

Les métiers de la réception, de la réservation, de la billetterie et de l'accueil-information, longtemps accessibles directement aux bacheliers, demandent désormais une formation complémentaire spécifique, notamment pour se perfectionner en anglais et en informatique : l'hôtellerie, comme la distribution touristique, a recours à des systèmes de réservation informatiques de plus en plus complexes et perfectionnés (une parfaite maîtrise du logiciel Amadeus : aérien, rail, hôtel et auto est notamment requise).

Si le BTS reste le diplôme phare du secteur, de nombreux masters ont été créés pour répondre aux besoins des structures touristiques (voyagistes, comités régionaux du tourisme, groupes hôteliers, etc.), notamment en matière de management et de marketing.

 

Les métiers de la conception de produits touristiques

Les spécialistes de la conception de produits touristiques proposent des formules de voyage, d'excursion ou de visite répondant aux envies du public. Ces métiers existent surtout chez les voyagistes (tour-opérateurs et agences), ainsi qu'au sein des collectivités locales (comités régionaux du tourisme, etc.).

Chef(fe) de produit touristique

Occupant un poste clé chez les voyagistes, ce spécialiste imagine les circuits et sélectionne des séjours chez un tour-opérateur ou dans une agence. Il est le plus souvent agence de voyageresponsable d'une ou plusieurs zones géographiques ou de lignes de produits thématiques. Il se déplace dans les pays concernés pour repérer et tester les produits. Il participe à l'élaboration des prix et des brochures.

Des compétences en marketing et en gestion, ainsi qu'un sens aigu des affaires sont désormais nécessaires pour exercer ce métier. C'est une profession qui exige une certaine polyvalence et beaucoup de disponibilité. Vous devrez aussi vous montrer créatif pour être à la recherche de produits attractifs, capter les nouvelles tendances et lancer des destinations.

Ce métier exige une bonne culture générale et la pratique des langues.

Compte tenu de l'évolution actuelle du métier de chef de produit touristique, vous devez suivre des études dans une grande école de commerce (bac + 5). Vous pouvez aussi envisager de préparer un master professionnel en tourisme ou une formation au management de la production et de la commercialisation des produits touristiques proposée par l'ESCAET, Ecole supérieure de commerce et d'administration des entreprises de tourisme. ESCAET est située à Aix-en-Provence (13).

Les jeunes diplômés débutent en tant qu'assistants chefs de produits chez les voyagistes.

Voir la fiche détaillée

Forfaitistebillet avion

Le forfaitiste conçoit des formules de voyages, depuis la définition du circuit jusqu'aux arguments de promotion. Il négocie avec les différents prestataires, hôtels, restaurants et compagnies de transport, afin d'obtenir les meilleurs tarifs. Il travaille à partir des choix faits par le chef de produit.

Pour gérer efficacement son temps et bien planifier son travail, le forfaitiste doit être organisé et rigoureux. Fin négociateur, il ne doit jamais perdre de vue l'objectif de rentabilité : obtenir les meilleurs prix pour chaque prestation constitue un élément essentiel du métier. Enfin, parler couramment une langue étrangère, si possible l'anglais, est indispensable dans les négociations à l'étranger.

Voir la fiche-métier.

 

Les métiers de la commercialisation et de la distribution des produits touristiques

Chargés de vendre les prestations touristiques créées en amont, mais aussi d'informer et de conseiller la clientèle, les commerciaux du secteur sont presque exclusivement des salariés d'entreprises privées. Beaucoup travaillent par téléphone.

Billettiste

Le billettiste est chargé d'éditer des titres de transport, qu'il s'agisse de billets de train ou d'avion. Il tient également un rôle de conseil en renseignant les clients sur les horaires et les tarifs.

Voir la fiche-métier.

 

Agent(e) de comptoir

L'agent de comptoir peut également être appelé agent de voyage ou conseiller voyage. Ce professionnel reçoit, renseigne et conseille les clients dans une agence de voyage. Il vérifie les disponibilités des hôtels, des locations de voitures ou des vols, effectue les réservations puis édite les billets.

agent de comptoirPour donner les conseils les plus judicieux, l'agent de comptoir doit être à l'écoute des exigences des clients (destination, type d'hébergement, activités souhaitées, etc.). Réactif, il est capable de leur apporter des réponses rapides et pertinentes. Enfin, il doit être rigoureux pour ne pas se tromper dans une réservation ou oublier de fournir un billet d'avion !

Le BTS Tourisme, tourné vers les aspects commerciaux du secteur, constitue un moyen plus sûr d'accéder à ce métier, puis d'évoluer.

Le BTS management des unités commerciales (MUC) est apprécié également des agences de voyages.

Après un BTS ou une L2, la licence professionnelle spécialité commercialisation de produits touristiques ou de distribution touristique vous offre une poursuite d'études en 1 an appréciée des employeurs.

Des écoles privées spécialisées en tourisme (IEFT, EPT...) vous proposent des formations de conseiller en tourisme après le bac.

Seules les agences de voyages recrutent les agents de comptoir.

Voir la fiche détaillée

 

Directeur(trice) d'agence de voyages télé-opératrice

A la tête d'une agence de voyage, véritable entreprise de commerce et de services, le directeur, qu'il soit propriétaire ou gérant, est responsable du chiffre d'affaires de la société et manage une équipe d'agents de voyage, composée le plus souvent de moins de 10 collaborateurs. Il décide des produits à vendre, traite avec les fournisseurs, gère le budget de l'agence, assure le suivi comptable, juridique et documentaire des dossiers, organise et supervise le travail du personnel.

Ce poste nécessite toutes les qualités d'un gestionnaire et d'un manager, ainsi qu'un sens commercial aigu. La connaissance de langues étrangères est également indispensable.

Pour prendre la direction d'une agence, vous devez avoir acquis au moins 5 années d'expérience dans le secteur touristique dont 3 ans en tant que cadre dans une agence de voyage, une association de tourisme agréée, un service de tourisme d'une entreprise de transport.

D'autres conditions sont requises pour obtenir le droit d'ouvrir une agence : agent de voyage est une profession réglementée, nécessitant l'obtention d'une licence délivrée par la préfecture de région après vérification de critères tels que l'expérience, le niveau de formation (BTS au minimum), la garantie financière en cas de faillite et l'assurance responsabilité civile professionnelle.

Le BTS ventes et productions touristiques, une licence dans le domaine touristique, juridique, économique ou commercial ou un diplôme d'école spécialisée peuvent aussi vous faciliter l'accès à cette fonction très polyvalente.

 

Les métiers de l'accueil, de la promotion et de l'animation

Au contact direct de la clientèle, dans les offices de tourisme et les syndicats d'initiative, les villages de vacances, les parcs de loisirs ou encore les aéroports, les professionnels de l'accueil et de l'animation mettent en valeur une palette de prestations proposées aux vacanciers.

Agent(e) d'accueil touristique

L'agent chargé d'accueil touristique est la 1re personne qu'un visiteur rencontre en entrant dans un office de tourisme, un parc de loisirs, un village de vacances, un camping, un hôtel club, etc. Il accueille, renseigne et oriente les touristes, parfois dans plusieurs langues, afin de faciliter leur séjour. Il peut également avoir des missions d'animation et d'accompagnement de groupes (visites, excursions...), de petit secrétariat et de office de tourismecommercialisation de prestations. Enfin, il participe parfois à la préparation et la réalisation de manifestations festives et culturelles à destination des touristes. Cet emploi est souvent saisonnier.

Voir la fiche-métier.

 

Directeur(trice) d'office du tourisme

Le directeur d'office de tourisme est chargé de coordonner la politique de promotion touristique d'une ville ou d'une région. En relation constante avec les élus, il gère au quotidien le budget, l'organisation et les ressources humaines de l'office de tourisme dont il est responsable.

C'est un métier très complet, qui comporte à la fois des tâches de management, de gestion et de définition d'une stratégie de promotion et de communication. Du point de vue des qualités personnelles, il est indispensable d'être organisé, curieux et d'avoir un bon sens relationnel.

Voir la fiche-métier.

 

Hôtesse de l'air / Steward

Regroupés sous le terme général de personnel navigant commercial (PNC), les hôtesses de l'air et les stewards assurent le confort des passagers pendant un vol. Ils travaillent auprès d'une clientèle très diversifiée et sont chargés d'assurer la sécurité à bord et les prestations pour fidéliser la clientèle : services des collations et plateaux repas, écoute, renseignements... Le port de l'uniforme est de rigueur.

Voir la fiche-métier.steward et hôtesse

 

 

Agent(e) d'escale

L'agent d'escale prend en charge l'enregistrement des bagages et des passagers, puis l'embarquement et le débarquement des différents vols en veillant au respect des procédures et des horaires. En poste derrière un comptoir d'enregistrement, il demande à chaque passager son billet et sa pièce d'identité, le nombre de bagages, puis procède à l'enregistrement sur le vol concerné. Au moment d'embarquer, il vérifie également la carte d'embarquement et l'identité du voyageur.

Voir la fiche-métier.

 

Accompagnateur(trice) de voyages

L'accompagnateur de voyages prend en charge des groupes de touristes lors de circuits touristiques et de voyages de groupe. Il veille au bon déroulement du voyage, renseigne et guide les membres du groupe. Il se charge aussi des relations avec les différents prestataires, hôtels et restaurants notamment.

Voir la fiche-métier.

 

Guide-interprète

Le guide-interprète accompagne des groupes de touristes français ou étrangers lors de la visite de monuments, de musées ou de sites historiques. Il anime les visites en les commentant.

Voir la fiche-métier.

 

Animateur(trice) de vacances

Qu'il soit animateur fantaisiste ou animateur pour enfants, l'animateur de vacances accueille les vacanciers dans des clubs ou des centres de vacances. Il propose aux adultes et aux enfants des activités de loisirs, culturelles, manuelles ou sportives. Les activités comme les publics peuvent être donc très diverses.cavaliers

Voir la fiche-métier.

 

Accompagnateur(trice) de tourisme équestre

L'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) organise et encadre des randonnées à cheval pour des groupes d'adultes ou d'enfants. Il est responsable de la préparation des chevaux, du repérage du parcours et de la sécurité des cavaliers. Il assure aussi le soin des chevaux, leur préparation et l'entretien du matériel.

Voir la fiche-métier.

 

Les métiers de l'hébergement

Polyvalents dans les petits établissements indépendants, très spécialisés dans les grands hôtels, les professionnels de l'hôtellerie se mettent en quatre pour satisfaire la clientèle, qu'ils assurent l'accueil, l'entretien des chambres ou la gestion des réservations.

Concierge

concierge

Dans un grand hôtel, le concierge a pour mission de faciliter le séjour des clients et de répondre à toutes leurs demandes, même les plus originales. Il joue le rôle d'intermédiaire entre les clients et les différents services de l'hôtel, ainsi qu'avec les prestataires extérieurs.

Voir la fiche-métier.

 

Directeur(trice) d'hôtel

Le directeur d'hôtel a d'abord un rôle de gestionnaire. Il élabore le budget de l'établissement et fixe les objectifs financiers. Mais c'est aussi un manager. Il organise le travail des différents services et se charge de la gestion des ressources humaines. Enfin, il joue le rôle d'ambassadeur de son établissement.

Voir la fiche-métier.

 

Réceptionnisteréception hôtel

Dans un hôtel, le réceptionniste accueille les clients et leur expose les différentes prestations offertes par l'établissement. Il règle les questions administratives liées à leur séjour et répond à leurs requêtes en matière de loisirs et de sorties. Il peut effectuer lui-même certaines réservations pour ses hôtes.

Voir la fiche-métier.

 

Yield manager

Ce professionnel doit assurer le meilleur taux de remplissage des chambres d'un hôtel en vue d'optimiser le chiffre d'affaires de son établissement. Il peut, par exemple, décider une période de réduction de prix pour susciter les réservations en "période creuse" et propose d'adapter les services de l'hôtel en fonction de sa clientèle. Il participe à l'élaboration de la grille des tarifs.

Voir la fiche-métier.

Zoom en Île-de-France

Désirable, désirée… La ville lumière est aussi la ville du tourisme.

1er secteur économique en Ile-de-France, le tourisme rassemble plus de 400 000 emplois (426 000 en 2015, selon Acoss) dans les secteurs d’activités du tourisme, soit environ 9 % de l’emploi salarié de la région. Pour environ 70 000 entreprises ayant une activité liée au tourisme.

Disney

Sur les 30 sites touristiques (et payants) les plus visités en France, 20 sont en région parisienne, selon le Mémento du Tourisme 2016. Parmi les lieux les plus courtisés par les touristes de passage à Paris, le parc de Disneyland Paris caracole en tête avec 15,6 millions d’entrées en 2016, suivi du musée du Louvre, de la Tour Eiffel, du château de Versailles

Concernant les sites gratuits, la cathédrale Notre-Dame accueille chaque année environ 13 millions de visiteurs.

Un attrait pour la capitale qui se poursuit, malgré l’impact des attentats sur l’activité touristique en 2015 et 2016 : 1,5 million de touristes en moins en 2016, soit une baisse de 11% de la fréquentation touristique entre janvier et octobre 2016, une baisse qui s’est traduite par le manque très important de visiteurs venus de Chine et du Japon, selon le comité régional du Tourisme.

Mais le retour des touristes étrangers s’est surtout manifesté en 2017. Selon Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et également en charge du tourisme, « les réservations aériennes pour les neuf premiers mois de l'année 2017 sont en hausse de 6,5%. A Paris, cette augmentation atteint plus de 8%. »

Même optimisme pour Jean-François Martins, adjoint au tourisme de la maire de Paris Anne Hidalgo : « Le tourisme à Paris reste une industrie très forte. On finira l'année avec 23 ou 24 millions de visiteurs ».

Toutefois, pour des raisons économiques et stratégiques, et parce que la concurrence internationale est de plus en plus forte, plusieurs mesures ont été prises par la Région Ile-de-France et la mairie de Paris pour développer (encore plus) le tourisme. Ainsi, un plan de 59 actions se dessine. Son intitulé : le schéma de développement de Paris 2017-2022. Son auteur : la mairie de Paris. L’un de ses objectifs : augmenter de 2% par an le nombre de visiteurs, notamment grâce àParis plusieurs initiatives : préparatifs des JO de 2024, aménagement d’un grand espace d’accueil à la Tour Eiffel, création d’une "Villa Médicis" de la gastronomie... Plus d’informations sur : https://presse.paris.fr/wp-content/uploads/2016/11/Sch%C3%A9ma-de-D%C3%A9veloppement-touristique-de-Paris-2017-2022.pdf

La Région Ile-de-France n’est pas en reste, et met en place de nouvelles actions : des campagnes de promotion, le recrutement de stagiaires « volontaires du tourisme », le CityPass (annoncé pour septembre 2018)… plusieurs mesures qui font partie du « grand plan régional de redressement du secteur » touristique en Ile-de-France, présenté fin 2016 par Valérie Pécresse. Plus d’informations sur : https://www.iledefrance.fr/fil-presidence/six-mesures-fortes-valerie-pecresse-relancer-tourisme-ile-france

Paris est aussi la première destination de congrès pour une demande nationale, et aussi la première mondiale pour l’organisation de congrès internationaux, selon le classement 2016 de l’ICCA (International Congress and Convention Association). Avec 196 congrès internationaux organisés en 2016, Paris devance Vienne, Barcelone, Berlin et Londres. Paris avait déjà été numéro 1 en 2014, et second en 2015.

 

Infographie/ Le nombre d’emplois salariés selon les régions

Page 3 de : https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/stats-tourisme/chiffres-cles/2016-Chiffres-cles-tourisme-FR.pdf

Source : Acoss.

 

 

Mes ressources utiles

Métiers et secteurs

 

La marque qualité tourisme

La qualité est devenue la priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme fédérés par l'Etat. Il s'agit d'améliorer l'image de la France, de développer les emplois, etc.

http://www.qualite-tourisme.gouv.fr

 

AFEST, Association française des experts et scientifiques du tourisme

Visitez le site du premier réseau français d'experts professionnels et de scientifiques du tourisme.

http://www.afest.org/

 

Association française d'écotourisme

Cette association contribue à la protection de l'environnement et au bien être des populations locales. Ce site présente et promeut l'écotourisme, le voyage responsable dans les espaces naturels.

http://www.ecotourisme.info

 

ATS, Association pour le tourisme équitable et solidaire

L'ATES regroupe les acteurs engagés dans le tourisme équitable.

http://www.tourismesolidaire.org

 

FFTST, Fédération française des techniciens et scientifiques du tourisme

Un site qui s'adresse d'abord aux professionnels du tourisme déjà en activité mais qu'il est utile de visiter, notamment pour ses fiches métiers.

http://www.fftst.org

 

FNGI, Fédération nationale des guides-interprètes

Ce site informe sur la profession de guide-interprète régional et national.

http://www.fngi.fr

 

OMT, Organisation mondiale du tourisme

L'Organisation mondiale du tourisme est un organisme des Nations-Unies destiné à promouvoir et développer le tourisme. Découvrez ce site au service du tourisme mondial.

http://www.unwto.org

 

SNAP, Syndicat national des prestataires de services d'accueil, d'animation et de promotion

Le SNAP représente les intérêts des prestataires spécialisés en services d'accueil et d'animation.Avec une liste d'adresses et de contacts, ainsi que des offres d'emploi.

http://www.snpa.fr

 

UNAT, Union nationale des associations de tourisme et de plein air

Cette union représente le secteur du tourisme associatif auprès des pouvoirs publics et des partenaires sociaux et milite pour une politique sociale des vacances et du tourisme.

http://www.unat.asso.fr

 

Atout France

Découvrez le site de l'Agence de développement touristique de la France.

http://www.atout-france.fr/

 

Référentiels des activités du tourisme et de l'hôtellerie

Tenant compte des profondes mutations du secteur (évolutions technologiques, place incontournable du numérique..;), ce site des référentiels des emplois-types/métiers vous permet de mieux identifier les activités exercées dans les secteurs du tourisme et de l'hôtellerie (hors restauration).

http://referentiel.atout-france.fr/

 

Schéma de développement touristique de Paris 2017-2022, par la mairie de Paris

https://presse.paris.fr/wp-content/uploads/2016/11/Sch%C3%A9ma-de-D%C3%A9veloppement-touristique-de-Paris-2017-2022.pdf

 

"Grand plan régional de redressement du secteur" touristique en Ile-de-France

https://www.iledefrance.fr/fil-presidence/six-mesures-fortes-valerie-pecresse-relancer-tourisme-ile-france

 

L’Alliance 46.2. Autrement dit : l’alliance de 21 grandes entreprises liées au secteur du tourisme.

http://www.alliance46-2.fr/

 

 

Ecoles - organismes de formation

 

CFA de la CCI de Seine-et- Marne

Ce CFA propose 13 formations et mentions complémentaires dans le domaine de l'hôtellerie-tourisme, du CAP au BTS.

http://www.cci77.cci.fr

 

CFA francilien des métiers du tourisme

Ce CFA qui regroupe plusieurs centres de formation (dont l'INFA¿) est un acteur incontournable de la formation aux métiers du tourisme en Ile-de-France.

http://www.cfa-tourisme.org/

 

CFA Médéric

Le CFA (centre de formation d'apprentis) Médéric propose différents cursus dans le domaine de l'hôtellerie-restauration, à découvrir sur son site.

http://www.cfamederic.com

 

CFA Stephenson

Ce CFA propose des formations dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie, la banque, la vente et le commerce.

http://www.cfa-stephenson.fr/

 

ESCAET, Ecole supérieure de commerce et d'administration des entreprises de tourisme

Présentation de l'école et de ses formations spécialisées.

http://www.escaet.tm.fr

 

AFTRAL

L'AFTRAL (Apprendre et se former en transport et logistique, ex-AFT-Iftim) est l'organisme de formation du secteur des transports et de la logistique et du tourisme. Son site vous offre notamment la possibilité de découvrir les métiers du transport et de la logistique, ainsi que les formations du secteur, du CAP à bac + 6.

http://www.aftral.com/

 

IREST, Institut de recherche et d'études supérieures du tourisme

Présentation des formations de cet institut rattaché à l'université Paris I.

http://www.univ-paris1.fr/index.php?id=110464

 

IEFT, Institut européen de formation au tourisme

Présentation de cet institut de formations supérieures aux métiers opérationnels et fonctionnels de l'industrie touristique.

http://www.ieftourisme.com

 

 

Emploi et recrutement

 

Club Med Jobs

Site de recrutement de la célèbre agence de voyages : présentation des métiers, de l'évolution possible, des postes à pourvoir... Tout pour devenir G.O !

http://www.clubmedjobs.com/index.php

 

Comment créer une agence de voyages (rubrique SNAV, syndicat national des agences de voyages)

Présentation des démarches et pré-requis nécessaires à la création d'une agence de voyages.

http://www.snav.org/Snav/public?controller=fr.amadeuspro.fo.StandardContent&sectionID=HomePublic%23outils%23outils1

 

 

Clicandtour

Le site Clicandtour propose des offres d'emplois dans l'ensemble des métiers du tourisme et des loisirs.

http://www.clicandtour.fr/

 

Actualités spécialisées

ECTAA, Groupement des associations nationales d'agences de voyages et de tour opérateurs dans l'Union européenne

Ce groupement coopère étroitement avec les institutions de l'Union européenne et les organisations internationales afin que leurs intérêts et leurs besoins spécifiques soient pris en considération.

http://www.ectaa.org

 

FNOTSI, Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d'initiative

Un portail grand public à visiter pour mesurer l'ampleur de l'activité touristique en France.

http://www.tourisme.fr

 

SNAV, syndicat national des agences de voyages

Ce site propose notamment un annuaire des agences de voyages consultables en fonction de différents critères : nom, lieu, etc.

http://www.snav.org/Snav/public?controller=fr.amadeuspro.fo.HomeContent

 

ODIT, Observation, développement et ingénierie touristique

L'ODIT France propose les actualités du secteur, le calendrier des manifestations et rencontres, ainsi que des liens utiles.

http://www.oditfrance.fr

 

La fréquentation touristique en Ile-de-France (Etude, CCI Paris- Ile-de-France)

Chiffres clés réunis par la Chambre régionale de commerce et d'industrie de Paris- Ile-de-France.

http://www.cci-paris-idf.fr/etudes/grand-paris/tourisme-congres-salons-etudes

 

Le Nouveau Par!s Ile-de-France

Suivez l'actualité touristique de la destination Paris Ile-de-France sur le site officiel.

http://www.visitparisregion.com/

 

Le magazine L'écho touristique

L'actualité pour les professionnels du tourisme.

http://www.lechotouristique.com

 

Le quotidien du tourisme

Version web de cette publication spécialisée.

http://www.quotidiendutourisme.com/site/accueil.html

 

Tour Mag

Portail des pros du tourisme proposant actualités, dossiers, offres d'emploi, etc.

http://www.tourmag.com

 

 

Etudes et statistiques

 

Mémento du tourisme en 2016, par la DGE

Cette publication annuelle rassemble l'essentiel des statistiques sur le tourisme. Elle permet à la fois de situer la France dans le tourisme mondial, d'apprécier son poids dans l'économie française, de décrire l'offre disponible ainsi que la demande, qu'elle émane des résidents sur notre territoire ou de visiteurs venant de l'étranger.

https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/stats-tourisme/chiffres-cles/2016-Chiffres-cles-tourisme-FR.pdf

 

Portrait régional 2016 - édition Ile-de-France par la FAFIH

https://www.fafih.com/sites/default/files/fichiers/new/etudes_statistiques/fafih-portrait-regional-2016-idf.pdf

 

La place du tourisme dans la balance courante de la France : notes de synthèse de l’Alliance 46.2, parues en juin 2017

http://www.alliance46-2.fr/images/Breves46.2/BREVES-46-2-n5-Balance_des_paiements.pdf

 

Statistiques de l’emploi salarié dans le tourisme : notes de synthèse parues en juillet 2015

http://www.umih.fr/export/sites/default/.content/media/pdf/Etudes-CHRD-tourisme/BREVES_46_2_n3-Emploi.pdf

 

L’innovation dans le tourisme : diagnostic et perspectives

https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/Analyses/2016-06-Innovation-tourisme.pdf

 

Le tourisme, par la DGE et le ministère délégué au tourisme

Des dossiers thématiques, des études et des rapports en ligne, ainsi que la web TV du tourisme : tous les chiffres clés du tourisme français sont sur ce site qui propose aussi des liens avec les organismes du secteur.

https://www.entreprises.gouv.fr/tourisme

 

Chiffres-clés du tourisme en 2016, selon le ministère de l’Economie et des Finances

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/tourisme-chiffres-cles-secteur

 

Veille info tourisme

Base de connaissances et d'informations sur le tourisme en France administrée par le ministère du Tourisme.

http://www.veilleinfotourisme.fr

 

Ile-de-France, destination touristique mondiale

Ile-de-France, destination touristique mondiale. Atouts et chiffres clés du territoire francilien en matière de tourisme.

https://www.iledefrance.fr/culture-sport-tourisme#1005

 

Le palmarès des sites touristiques

Découvrez le palmarès des sites touristiques, culturels et non culturels, les plus visités en France.

http://www.tourisme.equipement.gouv.fr/fr/z2/stat/memento/att00019908/sites.pdf

 

La newsletter du e.tourisme

Tendances, chiffres clés et prospectives du tourisme en ligne.

http://www.etourismenewsletter.com/index.html

 

Les "vrais" salaires du tourisme

Téléchargez cette enquête réalisée par ACD Consulting pour L'Echo touristique (septembre 2007).

http://media.usinenouvelle.com/GlobalVisuels//echo/Carrieres/Enquete_salaires.pdf

 

Les certifications du tourisme : panorama et tendances (CEREQ)

Les documents du Cereq recensent et répertorient les emplois-métiers du tourisme, puis décrivent et analysent l’offre de formation et de certification du secteur.

http://www.cereq.fr/index.php/articles/PSB-articles/PSB-du-tertiaire

 

Crédits photos

© Zefart © gunaonedesign © Pascale Gueret © cenkerdem © AntonioGuillem © everything possible © SeventyFour © supirloko89 © Photojope © dima_sidelnikov © jsmith © xavierarnau © vm © andresr © kyrien © Terriana