Vous souhaitez vous exprimer sur les grands sujets touchant à la vie lycéenne ou étudiante ? Alors rendez-vous sur le portail Acousup.fr pour participer à une étude en ligne organisée du 18 décembre au 15 janvier.

Questionnaire en ligne

« Nous voulons obtenir de vraies données sur Parcoursup, le nouveau bac et la précarité étudiante, en donnant la parole aux premiers concernés, pour obtenir enfin une cartographie nationale sur ces questions », explique Guillaume Ouattara, à l’origine de cette initiative avec le jeune cabinet Odace Media.

Pour y participer, il vous suffit de répondre au questionnaire en ligne d’Acoupsup. Celui-ci a été adapté en fonction de chaque profil : lycéen de seconde, de première, de terminale ou étudiant. 

Selon votre situation, vous serez invité à donner votre avis ou des informations sur la réforme du bac, vos choix de spécialités en première, Parcoursup ou encore les moyens dont vous disposez pour financer vos études supérieures.

Des propositions le 20 janvier

Quel que soit votre profil, le questionnaire vous invitera également à transmettre un message au gouvernement et à ses ministres concernés par les études et la jeunesse. 

Les organisateurs d’Acoupsup comptent en effet remettre le rapport issu de leur étude en ligne le 20 janvier à Jean-Michel Blanquer, Gabriel Attal, et Frédérique Vidal. 

« Nous espérons également organiser des rencontres entre les jeunes et les ministres », indique Guillaume Ouattara.

Mieux choisir ses spécialités du bac

L’étude d’Acousup ne s’adresse pas seulement aux lycéens et aux étudiants. Elle comprend un second volet, destiné aux établissements d’enseignement supérieur. « Nous souhaitons évaluer auprès d’eux quel sera l’impact de la réforme du bac sur les modalités d’admission », décrit Guillaume Ouattara.

Concrètement, ces établissements seront sondés afin de savoir quelles spécialités du bac choisir pour pouvoir postuler à leurs diplômes. « Nous centraliserons ensuite ces informations pour pouvoir indiquer aux lycéens quelles spécialités choisir en fonction du type de formation visé », explique Guillaume Ouattara.

Les résultats de cette enquête pourront être consultés gratuitement sur le portail Acousup à partir de janvier ou février 2020.