Art et façonnage d'ouvrages d'art

Maroquinier

Réalisation d'articles en cuir et matériaux souples (hors vêtement)
Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 000 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Gantier(ère)
Sellier(ère)

Description

Le maroquinier imagine et réalise des objets en cuir.

 

Activités principales

Le maroquinier reproduit ou crée des sacs à main, des portemonnaies, des portefeuilles, des bracelets-montres ou encore des ceintures à partir de cuirs, de tissus et de plastiques.

Il travaille sur commande et, dans certains cas, vend lui-même ses articles au public.

Le maroquinier réalise un prototype puis choisit les peaux ou d'autres matières, naturelles ou synthétiques, en fonction de leurs qualités et de leurs teintes.

Il en élimine les défauts et les coupe selon le modèle choisi.

Il manipule autant de machines qu'il y a d'opérations à effectuer : une presse hydraulique pour amincir les cuirs, un emporte-pièce pour obtenir les formes souhaitées et des ciseaux électriques ou à main pour réaliser la découpe. Il termine son travail par l'assemblage des différentes pièces, qu'il glace, perfore, rivette, colle, soude ou pique.

S'il travaille à son compte, il assure également la commercialisation de ses objets en cuir.

Comment travaille-t-il ?

Le maroquinier réalise accessoires et sacs de cuir dans son atelier, avec différentes machines spécialisées. En indépendant, il assure aussi la vente directe de ses créations.

Où exerce-t-il ?

Salarié, le maroquinier exerce dans une entreprise artisanale ou une entreprise de production industrielle.

Installé à son compte, c'est un artisan qui travaille dans son atelier, seul ou avec plusieurs ouvriers.

Compétences pour être Maroquinier

Qualités requises
Précis :

Le maroquinier apporte une attention particulière au choix des matières et aux finitions. L'appréciation des peaux est essentielle dans la fabrication des objets en cuir. Il est important d'avoir le sens du toucher développé.

Rigoureux :

Le cuir coûte cher : la moindre erreur de découpe ou d'assemblage peut être catastrophique. Toutes les étapes de la production doivent être contrôlées, toutes les pièces vérifiées.

Adroit :

Couper, coudre et coller demandent une bonne coordination des gestes.

Savoir-faire

  • - Définir avec le client les caractéristiques de l'article à réaliser selon ses souhaits, ses besoins et l'informer sur les conditions de réalisation
  • - Réaliser manuellement un gabarit, patron
  • - Sélectionner les matériaux, produits et accessoires de l'article
  • - Réaliser les opérations de coupe de matériaux (positionnement de gabarit, ...) manuellement ou à l'aide d'une machine
  • - Assembler (collage, couture) les pièces de l'article (tige, soufflet) manuellement ou à l'aide d'une machine
  • - Réaliser les opérations de finition sur les pièces et articles montés (coupe de fil, teinte de tranche, nourriture du cuir, ...)
  • - Vérifier la conformité des pièces/articles façonnés (aspect de teinte, régularité des coutures, ...) et procéder aux actions correctives
  • - Façonner des sacs
  • - Façonner des bagages
  • - Façonner de la petite maroquinerie (portefeuilles, ceintures, ...) à l'aide de matériaux souples (cuirs, PVC, velours, ...)
  • - Façonner des selles et harnachements
  • - Façonner des sièges et des équipements de locaux publics
  • - Façonner des bâches, tentes, stores à l'aide de matériaux souples (cuirs, PVC, velours, ...)
  • - Fabriquer des articles chaussants
  • - Façonner des articles de bureau
  • - Façonner des gants à l'aide de matériaux souples (cuirs, PVC, velours, ...)
  • - Réaliser la préparation de pièces par parage (biseau, rembord, ...)
  • - Réaliser la préparation de pièces par refente
  • - Réaliser la préparation de pièces par rembordage, rempliage
  • - Restaurer des pièces de maroquinerie
  • - Recouvrir de cuir ou d'autres matériaux souples des objets ou supports rigides
  • - Décorer des pièces ou des articles

Savoir

  • - Techniques de collage
  • - Techniques d'assemblage « sellier »
  • - Techniques d'assemblage « rembordé »
  • - Techniques de piqûre machine
  • - Techniques de prise de mesures (habillement)
  • - Couture manuelle
  • - Caractéristiques des cuirs et peaux
  • - Techniques de clouage, cloutage, rivetage
  • - Chiffrage/calcul de coût
  • - Lecture de dessins, croquis
  • - Caractéristiques des matériaux souples
  • - Techniques de broderie main

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Maroquinier

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la réalisation d'articles en cuir et matériaux souples dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Maroquinier

Pour débuter dans la maroquinerie, vous pouvez préparer un CAP sellerie général, un CAP sellier-harnacheur ou un CAP maroquinerie. Ces diplômes se préparent en 2 ans après la classe de 3e, dans un lycée professionnel ou au CFA (centre de formation d'apprentis).

Le bac pro métiers du cuir, option maroquinerie vous est accessible en 3 ans après la classe de 3e, ou en 2 ans après un CAP dans la maroquinerie.

Après un bac STI2D option ITEC (innovation technologique et écoconception) ou bac professionnel métiers de la mode, vous pouvez poursuivre par le BTS métiers de la mode-chaussure et maroquinerie (bac + 2), qui mène à la fonction du technicien capable de réaliser concrètement les modèles à partir de croquis.

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements comme le titre professionnel préparateur monteur en maroquinerie.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=B1802

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier