Santé

Auxiliaire de puériculture

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

1 600 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Auxiliaire petite enfance
Aide puériculteur(trice)
Centres d'intérêt Aider, conseiller, accompagner Travailler auprès d’enfants

Description

L’auxiliaire de puériculture prend soin des bébés et des jeunes enfants, qu'ils soient malades ou bien portants.

 

Activités principales

Sous la responsabilité d'un puériculteur, d'un sage-femme ou d'un pédiatre, l’auxiliaire de puériculture prend soin des bébés et des jeunes enfants, qu'ils soient malades ou bien portants.

Comment travaille-t-il ?

Dans une maternité, l’auxiliaire de puériculture assure les soins les plus courants: toilette, biberon, mesure, prise de température et pesée. Il accompagne et conseille les parents de l’enfant et veille également à l’hygiène de la chambre et du matériel utilisé. En crèche, il participe aux repas, aux jeux éducatifs, aux activités d'apprentissage de l'hygiène et de la marche. Il assure également la propreté et l'entretien du matériel et des locaux. Dans un centre PMI (protection maternelle et infantile), l’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil et à l’accompagnement des futurs ou jeunes parents (conseils en matière d’hygiène, de diététique, etc.).

Où exerce-t-il ?

Les auxiliaires de puériculture peuvent travailler dans de multiples lieux de soins ou d’accueil des bébés et des jeunes enfants : non seulement les maternités, les services de néonatologie ou de pédiatrie des hôpitaux, mais également les centres de PMI (protection maternelle et infantile), les crèches, les haltes-garderies et les pouponnières. Ils peuvent également exercer au sein de structures accueillant de jeunes enfants en situation de handicap (Instituts médico-éducatifs, Instituts médico- pédagogiques…), ainsi qu’auprès des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE).

Compétences pour être Auxiliaire de puériculture

Qualités requises
Patient :

Prodiguer des soins aux tout-petits demande patience, attention et compréhension. Pas toujours simple face à un bébé souffrant et en pleurs !

 

Responsable :

La prise en charge de très jeunes enfants requiert le plus grand sérieux, d'autant que les parents attendent souvent des conseils de l'auxiliaire de puériculture.

 

Attentif :

Vivacité, réactivité et vigilance s'imposent. Avec les enfants, un accident est vite arrivé !

 

Savoir-faire

  • - Accueillir l'enfant et le guider à son arrivée dans la structure
  • - Préparer et donner le repas, la prescription médicale à l'enfant
  • - Réaliser les soins et signaler les modifications de l'état de santé de l'enfant aux puéricultrices, aux parents, ...
  • - Accompagner l'enfant dans l'apprentissage des gestes de la vie quotidienne et des règles de vie en collectivité
  • - Collaborer avec l'ensemble des intervenants à la réalisation d'un objectif commun
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Entretenir des locaux
  • - Aménager le lieu de vie, d'accueil des enfants et vérifier la sécurité des équipements

Savoir

  • - Pathologies de l'enfant
  • - Psychologie de l'enfant
  • - Soins de nursing
  • - Psychomotricité
  • - Identification des signes et du degré de la douleur
  • - Techniques d'éveil de l'enfant
  • - Système Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP)
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Diététique

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Auxiliaire de puériculture

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Auxiliaire de puériculture territorial

1 537 €


 

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes, hors primes et indemnités, en début de carrière, pour l’année 2019.

Consulter la grille indiciaire auxiliaire de puériculture territorial
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-territoriale-auxiliaire-puericulture-territorial-ap/14/41.htm

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

Les titulaires du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture (DEAP) peuvent se présenter aux concours de la fonction publique hospitalière ou territoriale (catégorie C). 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'aide en puériculture dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Auxiliaire de puériculture

L’accès au métier est réservé aux titulaires du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture (DEAP, niveau CAP). 

Formation initiale

Vous pouvez préparer le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture (DEAP) en 10 mois, ou 18 mois en apprentissage, au sein d’écoles spécialisées. L’accès à la formation se fait sur concours d’entrée (épreuves écrites et orales), ouvert aux personnes âgées au moins de 17 ans sans conditions de diplôme.

Les titulaires d'un bac pro accompagnement, soins, services à la personne (ASSP) ou d’un bac pro services aux personnes et aux territoires (SAPAT) sont sélectionnés sur dossier et entretien. Ils bénéficient également de dispenses de certains modules de formation. 

Des passerelles existent également pour les titulaires du diplôme d’aide-soignant, du diplôme d’auxiliaire de vie sociale, de la mention complémentaire aide à domicile ou du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique.

Formation continue

Les professionnels en activité peuvent évoluer vers d’autres métiers du secteur sanitaire et social (aide-soignant, infirmier…) grâce à une formation complémentaire. Des passerelles entre diplômes permettent d’être dispensé de certains modules de formation.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’auxiliaire de puériculture peuvent préparer le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP). Des financements régionaux existent pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA. 

L’obtention du DEAP est également possible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1304

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier