Banque, assurances et immobilier

Inspecteur(trice) commercial assurances

Expertise risques en assurances
Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Salaire moyen Salaire moyen : 2 200 € bruts mensuels
Tendance emploi ●○○
Synonymes
Expert(e) risques en assurances
Contrôleur(euse) sécurité services prévention Sécurité Sociale
Inspecteur(trice) technique d'assurances
Centres d'intérêt Diriger, manager, décider Manier les chiffres, les données

Description

L’inspecteur commercial assurance gère une équipe de conseillers en assurance ou d’agents généraux d’assurance qui analyse et évalue les risques dans le cadre de la souscription, par ses clients, de contrats d’assurances.

 

Activités principales

Le métier d’inspecteur commercial assurances consiste à animer et gérer un réseau de conseillers en assurance ou d’agents généraux d’assurances dont la mission repose sur la gestion et le développement d’un portefeuille de clients et de prospects dans le secteur de l’assurance. Par son action, l’inspecteur commercial assurances contribue ainsi au développement économique de sa structure et de ses revenus.

Comment travaille-t-il ?

Aussi bien personne de terrain que meneur de troupes, l’inspecteur commercial assurances, tout en assurant un soutien technique et commercial auprès de ses équipes, fixe les objectifs, ainsi que les moyens mis en place et le budget nécessaire pour les atteindre. Son quotidien s’inscrit également dans la conception et la mise en place d’une stratégie commerciale à suivre pour l’ensemble de ses équipes (définition et développement d’un plan d’actions). Véritable gestionnaire d’un centre de profit, l’inspecteur commercial assurances est amené à recruter et à former ses futurs collaborateurs.

Enfin, son quotidien consiste également à élaborer et à tenir à jour des tableaux de suivi de l’activité et des résultats de ses forces de ventes.

Où exerce-t-il ?

L’inspecteur commercial assurances exerce son métier tout d’abord au bureau, au sein de sa compagnie d’assurances ou bien de son cabinet d’expertise. Cette profession implique également des déplacements sur sites afin d’évaluer les risques encourues pas ses assurés.

 

Compétences

Qualités requises
Multi-casquettes :

Les compétences requises pour exercer le métier d’inspecteur commercial assurances vont bien au-delà du stricte cadre commercial : personnalité de terrain, ce professionnel doit aussi savoir manager et former ses équipes.


 

Organisé :

Ses tâches sont variées et ses interlocuteurs multiples. A l'inspecteur du cadre de bien définir ses priorités pour optimiser son emploi du temps et améliorer ses résultats.

 

 

Rigoureux :

Le prix des contrats qu’il négocie avec sa clientèle ne souffre l’ambiguïté. Le chiffre d’affaires de son centre de profits en dépend.

Savoir-faire

  • - Prospecter des entreprises, des institutionnels ou des collectivités territoriales
  • - Définir les besoins en assurance d'un client
  • - Répertorier des biens physiques, des installations
  • - Recenser les moyens de protection/prévention des risques sur site
  • - Estimer le montant des pertes en cas de sinistre sur un site
  • - Diagnostiquer la nature des risques sur un site
  • - Apporter une assistance à la maîtrise d'œuvre
  • - Assister la mise en place d'actions de prévention des risques
  • - Élaborer un scénario de sinistre (Sinistre maximum possible)
  • - Intervenir dans le domaine des risques en assurances
  • - Sensibiliser et former les personnels aux consignes de sécurité et de prévention
  • - Émettre des injonctions auprès de clients
  • - Procéder à des sanctions administratives
  • - Rechercher les causes/origines d'accidents ou de sinistres par des enquêtes sur le terrain, auprès des parties concernées
  • - Analyser l'évolution des accidents (de la route, du travail)
  • - Déterminer l'impact de recommandations et d'actions de prévention
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Principes de la relation client
  • - Accidentologie
  • - Typologie des risques environnementaux et sanitaires
  • - Gestion de sinistre
  • - Analyse des risques
  • - Audit interne
  • - Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • - Logiciels de statistiques
  • - Logiciels financiers
  • - Logiciel de gestion clients
  • - Risques d'accidents corporels
  • - Risques d'accidents de la circulation
  • - Risques atomiques et chimiques
  • - Risques naturels
  • - Risques chantiers et constructions
  • - Risques incendies
  • - Produit d'assurances dommages/sinistres
  • - Réglementation des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement
  • - Droit de la sécurité sociale
  • - Législation sociale
  • - Règles de sécurité routière
  • - Réglementation du transport de matières et produits dangereux
  • - Méthodes d'enquête
  • - Techniques de l'expertise à distance en assurances

 

(Source : ROME)

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'expertise risques en assurances dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation

Pour exercer le métier d’inspecteur commercial assurances, vous devez, au minimum, être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 3, soit dans le secteur du commerce, soit dans le domaine juridique. Sachez également qu’avant de décrocher un poste, vous devrez nécessairement avoir acquis quelques années d’expérience eu égard aux fonctions d’encadrements qui le caractérise.

Parmi les diplômes de niveau bac + 3 proposés par l’université, vous pouvez opter pour la licence professionnelle métiers de l’e-assurance et des services associés, qui se prépare, en Île-de-France, au sein de l’UFR de Sciences économiques, gestion, mathématiques, informatiques de Nanterre, 92 ; et à l’Institut de formation de la profession de l’assurance, à Paris.

Autre voie possible à ce même niveau d’études bac + 3 : vous inscrire à la licence professionnelle conseiller, souscripteur, gestionnaire en assurance, que vous pouvez décrocher, en région francilienne, au sein de l’Institut de formation de la profession de l’assurance, à Puteaux (92).

Cela étant, pour être recruté plus facilement et pour monter plus facilement en hiérarchie, un diplôme de niveau bac + 5 vous sera grandement utile. Un exemple : décrocher un master dans le domaine de l’immobilier, à l’instar du master droit de l’immobilier (UFR de droit, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Créteil, 94), que vous complétez par une expérience professionnelle dans le domaine de l’assurance dans les métiers juridiques et/ou techniques.

Autre voie possible (toujours à bac + 5) pour exercer le métier d’inspecteur commercial en assurances : décrocher le diplôme de l’École nationale d’assurance (M1 et M2), qui se prépare, dans notre région, à l’Institut de formation de la profession de l’assurance, à Puteaux (92). Ou bien décrocher le diplôme d’HEC Paris ou de l’Essec Business School, à Cergy.

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=C1106

Formations liées

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier