Santé

Infirmier(ère)

Soins infirmiers généralistes
Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié-Fonctionnaire-Indépendant
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 600€ bruts/mensuel

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Infirmier(ère) d'hospitalisation à domicile
Infirmier(ère) de secteur psychiatrique
Infirmier(ère) de service hospitalier
Infirmier(ère) de soins généraux
Infirmier(ère) en gériatrie
Centres d'intérêt Aider, conseiller, accompagner Soigner

Description

En établissement médical ou à domicile, l’infirmier participe aux soins de santé et d’hygiène du malade.

 

Activités principales

Qu'il travaille en milieu hospitalier ou qu'il soit indépendant, l'infirmier est l'auxiliaire indispensable du médecin. Il est le garant de la qualité des soins apportés aux patients. Son rôle est également préventif et informatif lorsqu'il exerce, par exemple, dans un établissement scolaire ou dans une entreprise.

Comment travaille-t-il ?

Le métier d’infirmier peut s’exercer de manière très variées : plutôt « solitaire » à domicile, ou en équipe, dans le secteur hospitalier par exemple où il pourra encadrer le travail des aides-soignants. Quel que soit son cadre de travail, l’infirmier participe au projet de soin du malade et surveille son état de santé. S’il n’est pas autorisé à faire de prescription médicale, il organise et gère en revanche les soins en fonction des consignes du médecin et des besoins du patient : prise de médicaments, perfusions, changement de pansements, mesure de la glycémie, etc. Après chaque intervention, il consigne les soins effectués dans le dossier infirmier. Il a également un rôle de prévention, de conseil et d’accompagnement des personnes malades et de leur entourage.

Où exerce-t-il ?

Les infirmiers peuvent être rattachés à la fonction publique et travailler dans les hôpitaux publics, établissements psychiatriques, les services scolaires ou encore la médecine du travail. Ils peuvent également exercer en tant que salarié dans les cliniques privées, les maisons de retraites, les entreprises ou encore pour des associations humanitaires, en France ou à l'étranger. Enfin les infirmiers peuvent s’installer en libéral et travailler à leur propre compte, à condition de justifier d’un minimum de 24 mois (ou 3200 h) d’expérience professionnelle au cours des 6 dernières années.

Compétences

Qualités requises
Résistant :

L'infirmier passe presque toutes ses journées debout. Ses horaires sont souvent irréguliers. Son emploi du temps est chargé.

Empathique :

Face à la souffrance physique ou psychologique, l'infirmier sait écouter et rassurer avant même de soigner.

Ouvert :

Le métier d’infirmier demande d’avoir de bonnes compétences relationnelles afin de travailler aux côtés des malades, de leur entourage et du reste de l’équipe médicale.

Savoir-faire

  • - Cerner l'état du patient (clinique, psychologique) et consigner les informations recueillies dans le dossier médical
  • - Organiser le plan de soins infirmiers selon les besoins des patients et préparer le chariot de soins ou la trousse médicale
  • - Réaliser les soins infirmiers, communiquer avec le patient (ressenti, douleur, ...) et actualiser le dossier de soins infirmiers (incidents, modifications d'état clinique, ...)
  • - Surveiller l'état clinique du patient (constantes, fonctions d'élimination, comportement, ...) et informer l'équipe soignante/médicale sur l'évolution de l'état clinique
  • - Réaliser ou contrôler les soins d'hygiène, de confort et apporter une aide au patient (lever, marche, soins post opératoires...)
  • - Tenir à jour les dossiers médico-administratifs des patients
  • - Désinfecter et décontaminer un équipement

Savoir

  • - Stérilisation de matériel
  • - Méthodes de décontamination de matériel
  • - Identification des signes et du degré de la douleur
  • - Techniques de gestion du stress
  • - Charte des droits du patient
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Psychologie
  • - Protocoles de soins d'urgence

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Infirmier(ère) en soins généraux (IDE) de Grade 1

1 747,89 € à 2 731,95 €

Infirmier(ère) en soins généraux (IDE) de Grade 2

1 940,01 € à 2 877,22 €


Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles brutes de l'année 2017.

 

En savoir plus sur la rémunération dans la fonction publique.
https://www.fonction-publique.gouv.fr/remunerations

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des soins infirmiers généralistes dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation

Pour accéder au métier, vous devez être titulaire du diplôme d'État d’infirmier qui se prépare en 3 ans au sein d’un IFSI (Institut de formation en soins infirmiers). L'entrée en formation est soumise à un concours accessible aux candidats âgés de 17 ans au moins, titulaires du baccalauréat (de préférence un bac général ou ST2S).

Le concours d'entrée en IFSI se compose d'une épreuve écrite d'admissibilité (culture générale et tests psychotechniques) et d'un oral d'admission.

Les auxiliaires de puériculture et les aides-soignants justifiant de 3 ans d'expérience peuvent se présenter à un examen d'admission spécifique et bénéficier d'une dispense de certaines unités de formation. De même, les titulaires d’un diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, d’ergothérapeute, de pédicure-podologue, de manipulateur en électroradiologie médicale, ainsi que les étudiants en médecine admis en 2ème année du 2ème cycle des études médicales et les étudiants sages-femmes (1ère année validée) bénéficient d’une dispense de la 1ère année d’études d’infirmer sous réserve d’avoir passé avec succès une épreuve écrite.


Après obtention du diplôme d’État d’infirmier, plusieurs spécialisations permettent d’évoluer dans la profession. Il est possible d’obtenir en 2 ans, le diplôme d’État d’infirmier de bloc opératoire (DEIB) ou le diplôme d’État d’infirmier anesthésiste (DEIA), ainsi que, en 1 an, le diplôme d’État de puériculture.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1506

Formations liées

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier