Industrie

Conducteur de ligne de production agroalimentaire

Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 1 900 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Agent(e) de fabrication de production alimentaire
Conducteur(trice) de ligne de production alimentaire
Pilote d’installation automatisée en industrie alimentaire
Technicien(ne) de fabrication en industrie alimentaire

Description

Toujours en alerte, le conducteur de ligne de production veille au bon déroulement de la fabrication des produits agroalimentaires.

 

Activités principales

Le conducteur de ligne de production agroalimentaire surveille et régule le fonctionnement des différentes étapes de fabrication de produits alimentaires, comme les laitages, les boissons ou les biscuits. Il réalise aussi des tests pour s'assurer de la bonne qualité des produits finis.

Comment travaille-t-il ?

Avant la production, le conducteur de ligne installe l'outillage et les accessoires nécessaires au fonctionnement de la machine puis rentre les données indispensables à la fabrication dans le programme informatique. Il vérifie les réglages, ainsi que la qualité des matières premières à utiliser. Ensuite, il contrôle en permanence l'hygiène, effectue régulièrement des tests sur les produits et veille à la cadence de sa chaîne de fabrication. C'est aussi lui qui assure l'entretien, la maintenance et les révisions de sa machine.

Où exerce-t-il ?

Le secteur offre de solides perspectives d’embauche. Ce sont principalement les grands groupes de l'industrie alimentaire qui recrutent des conducteurs de ligne de production. Les entreprises de 250 salariés ou plus emploient en effet plus d’un tiers des effectifs et contribuent pour la moitié de la valeur ajoutée du secteur. Elles sont généralement spécialisées dans un genre de produit : produits laitiers, aliments pour animaux, chocolaterie, etc.

Compétences pour être Conducteur de ligne de production agroalimentaire

Qualités requises
Concentré :

Une faute d'inattention, et c'est la perte d'une grande partie de la production. Au conducteur de rester vigilant à tout moment.

Réactif :

Quand la machine tombe en panne, il faut la réparer au plus vite ou faire appel au service maintenance pour éviter de retarder la production puis la livraison des marchandises.

Précis :

La mise en place de l'outillage sur la machine ou les réglages demandent soin et doigté.

Savoir-faire

  • - Entretenir un poste de travail
  • - Entretenir un outil ou matériel
  • - Définir les données de programmation
  • - Régler les paramètres des machines et des équipements
  • - Surveiller l'approvisionnement des machines, des installations et le flux des matières ou des produits
  • - Surveiller le fonctionnement des machines et des équipements et effectuer des interventions simples en cas d'incident
  • - Contrôler l'état de conservation d'un produit périssable
  • - Prélever des échantillons de matières ou de produits, les référencer et les enregistrer pour analyse
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Organiser la gestion des stocks
  • - Déterminer des actions correctives
  • - Analyser les données d'activité d'une production

Savoir

  • - Système Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP)
  • - Procédures de nettoyage et de désinfection
  • - Procédés de fabrication alimentaire
  • - Procédures d'échantillonnage
  • - Normes qualité
  • - Mécanique
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Hydraulique
  • - Données de contrôle
  • - Outils bureautiques
  • - Utilisation d'instrument de prélèvement (sonde, éprouvette, ...)
  • - Appréciation sensorielle
  • - Électromécanique
  • - Modalités de stockage
  • - Logiciels de Gestion de Production Assistée Par Ordinateur (GPAO)
  • - Outils de Gestion de Moyens de Production (GMP)
  • - Analyse statistique

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Conducteur de ligne de production agroalimentaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduite d’équipement de production alimentaire dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Conducteur de ligne de production agroalimentaire

Vous pouvez accéder au métier de conducteur de ligne de production agroalimentaire avec un bac professionnel bio-industries de transformation, qui se prépare en 2 ans après le CAP ou en 3 ans après la 3ème, ou un bac professionnel pilote de lignes de production, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après un CAP conducteur d’installations de production (CIP).

Au niveau bac + 2, apprécié des recruteurs, le BTSA sciences et technologies des aliments spécialité aliments et processus technologiques ou le DUT packaging, emballage et conditionnement permettent  une évolution plus rapide.

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, comme le titre professionnel conducteur d’installations et de machines automatisées ou le certificat de qualification professionnelle (CQP) conducteur de ligne du secteur alimentaire.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H2102

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier