Hôtellerie - restauration, tourisme, loisirs et animation

Entraîneur sportif

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Indépendant
Salaire moyen

1 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Coach
Centres d'intérêt Pratiquer une activité physique, sportive

Description

L'entraîneur sportif encadre une équipe ou un athlète pour lui permettre d'atteindre le meilleur niveau sportif dans sa discipline.

 

Activités principales

L'entraîneur sportif conçoit un programme d'entraînement pour son équipe ou son athlète : échauffement, assouplissements, exercices adaptés à chacun, tactiques de jeux à mettre en place, etc.

Souvent ancien sportif de haut niveau, l'entraîneur sportif encadre une équipe ou un athlète afin de lui permettre d'atteindre le meilleur niveau sportif dans sa discipline : football, saut à la perche, volley-ball, course à pieds, judo, etc. Il a pour mission de les entraîner et de les motiver pour arriver au top le jour de la compétition.

Chaque jour, il corrige les défaillances physiques, les fautes techniques et aide à gérer la fatigue mentale pour gagner en performance.

Il tient compte du planning des championnats pour adapter la dose de travail aux échéances sportives.

Enfin, dans des structures sportives nationales, il dirige souvent une équipe constituée d'un conseiller technique, d'un préparateur physique et parfois même d'un psychologue.

Comment travaille-t-il ?

L'entraîneur sportif exerce à la fois dans un bureau pour définir les séances ou visionner les dernières performances. Il est aussi sur le terrain, lors des entraînements et des compétitions. Les déplacements dans une ville voisine ou à l'autre bout du monde sont courants.

Où exerce-t-il ?

Les entraîneurs sportifs exercent leurs fonctions dans des clubs de sport ou les ligues régionales. Ils entraînent des adultes, mais aussi des enfants.

Les fédérations sportives nationales recrutent des entraîneurs sportifs pour les athlètes de très haut niveau, comme ceux qui participent aux jeux olympiques ou aux tournois sportifs mondiaux.

Compétences pour être Entraîneur sportif

Qualités requises
Persuasif :

L'entraîneur sportif sait faire preuve de diplomatie et de tact pour annoncer à un athlète qu'il n'est pas prêt pour une compétition. Il sait aussi motiver ses troupes pour qu'elles donnent le meilleur d'elles-mêmes.

 

Dynamique :

A lui de motiver ses troupes, quels que soient les aléas extérieurs. Pendant les périodes de compétition, il doit mener de front les entraînements et les déplacements, dans la région, voire dans le monde entier.

 

Observateur :

Il sait repérer les erreurs techniques et les errements tactiques au premier coup d'œil. Son esprit de synthèse lui permet de les analyser au plus vite et de proposer une alternative plus efficace.

 

Savoir-faire

  • - Concevoir un projet éducatif
  • - Informer le public sur la pratique de la discipline sportive et les modalités d'organisation des séances
  • - Évaluer le niveau de départ du pratiquant et déterminer les objectifs sportifs
  • - Concevoir la séance selon le niveau du public et préparer le matériel ou les équipements
  • - Présenter l'exercice aux pratiquants et apporter un appui technique
  • - Réaliser le suivi du matériel ou des équipements sportifs
  • - Organiser des évènements sportifs
  • - Réaliser le bilan du projet éducatif ou d'animation sportive et proposer des évolutions
  • - Intervenir auprès d'un public d'adultes
  • - Intervenir auprès d'un public d'enfants
  • - Intervenir auprès de personnes en situation de handicap
  • - Intervenir auprès de sportifs de Haut Niveau (SHN)
  • - Intervenir auprès de sportifs
  • - Intervenir auprès d'un public scolaire
  • - Encadrer un sportif, une équipe lors d'une compétition et identifier les axes de progrès individuels ou collectifs
  • - Concevoir et mettre en place un programme de préparation physique (exercices, durée, fréquence, enchaînements, ...) pour un sportif ou une équipe
  • - Arbitrer ou juger une épreuve sportive

Savoir

  • - Techniques d'animation de groupe
  • - Règles de sécurité des biens et des personnes
  • - Normes de sécurité des espaces et des établissements recevant du public
  • - Techniques pédagogiques
  • - Gestes d'urgence et de secours
  • - Anatomie humaine
  • - Physiologie
  • - Techniques d'entraînement sportif
  • - Gestion de projet
  • - Procédures d'arbitrage sportif

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Entraîneur sportif

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'éducation en activités sportives dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Entraîneur sportif

Plusieurs diplômes vous conduisent au métier d'entraîneur sportif, à partir d'un bac + 2.

Formation initiale

Selon votre spécialité sportive, vous pouvez préparer l'un des diplômes du ministère des Sports : le DEJEPS (diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) perfectionnement sportif, ou le DESJEPS (diplôme d'État supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) performance sportive. Le DEJEPS est proposé dans 2 établissements franciliens ; le DESJEPS dans 3 établissements d'Ile-de-France.

Bon à savoir : l'entrée en DESJEPS n'est pas soumise à des exigences scolaires. En revanche elle est conditionnée par la réussite à des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation.

Le football fait figure d'exception. Il dispose de son propre diplôme, le diplôme d'entraîneur professionnel de football (DEPF), ouvert aux titulaires d'un brevet d'entraîneur formateur de football ou avoir été entraîneur de l’équipe première d’un club non professionnel opérant au niveau national durant 5 saisons sportives.

Vous pouvez aussi accéder au métier d'entraîneur ou de coach via la filière STAPS, sciences et techniques des activités physiques et sportives. A l’université, en 3 ans après le bac, la licence STAPS parcours entraînement sportif donne un niveau bac + 3. Elle peut être prolongée par un master (niveau bac + 5) qui permet de se spécialiser. On peut citer le master sciences du sport spécialité entraînement : biologie, nutrition, santé (université Paris Est Créteil) ou le master entraînement et optimisation de la performance sportive (Paris Descartes).

A noter : les sportifs de haut niveau bénéficient de conditions spécifiques d'accès à ces formations.

Par ailleurs, l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) propose un certificat de capacité de préparateur physique. Pour suivre cette formation, il faut être titulaire d’un diplôme professionnel de l’animation sportive délivré par le ministère des Sports de niveau II (bac + 3 au moins) ou d’une licence de STAPS entraînement sportif.

Formation continue

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations et des perfectionnement comme le master entraînement, préparation physique, mentale et management du sport (université de Bourgogne). Pour se reconvertir en tant qu'entraîneur sportif, il faut justifier d'un parcours d'entraîneur d'un club non professionnel et d'un des diplômes mentionnés en formation initiale.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=G1204

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier