Services à la personne et à la collectivité

Assistant de service social

Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 300 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●●

Synonymes
Assistant(e) social(e)
Chargé(e) d'intervention sociale
Conseiller(ère) social(e)
Coordonnateur(rice) de service d'action sociale
Délégué(e) social(e)
Intervenant(e) d'action sociale
Responsable de circonscription d'action sociale

Description

L’assistant de service social (ASS) a pour mission d’améliorer la qualité de vie de personnes confrontées à diverses difficultés (économiques, d’insertion, familiales, de santé, de logement, etc.) en les accueillant et en les accompagnant dans la construction de projets.

 

Activités principales

Le métier d’assistant de service social consiste à aider les personnes ou les familles à surmonter des difficultés sociales. Il peut aussi prendre part à des projets pour le développement social de quartiers défavorisés.

Comment travaille-t-il ?

L'assistant de service social passe une partie de son temps sur le terrain : il rend visite aux familles, les écoute, les informe sur leurs droits, les soutient dans leurs démarches. L’assistant de service social les conseille et les oriente vers des lieux d'accueil spécialisés. Il assure parfois des consultations dans plusieurs quartiers, au sein de structures différentes, où elle est amenée à rencontrer d'autres travailleurs sociaux. L'assistant de service social doit connaître les règlements administratifs et les démarches à effectuer. Il rédige des comptes-rendus et gère des dossiers.

Où exerce-t-il ?

Le plus souvent, l'assistant de service social est salarié du secteur public : municipalités, services départementaux, dont la DDASS (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales), ministère de l'Éducation nationale ou hôpitaux. Mais, dans le secteur privé, certaines grandes entreprises utilisent également ses services.

Compétences pour être Assistant de service social

Qualités requises
Dévouée :

Quelles que soient les difficultés des familles, l'assistant de service social est là pour les aider sans porter de jugement sur leur vie ou leur comportement.

Equilibrée :

Certaines situations sont parfois dramatiques : violences familiales, grande pauvreté, maladie grave. Il faut pouvoir y faire face avec un minimum de distance.

Disponible :

Dans certaines situations de crise, l'assistant de service social doit multiplier les contacts et les démarches pour trouver une solution. Des heures supplémentaires sont alors nécessaires.

 

Savoir-faire

  • - Analyser la situation et les besoins de la personne
  • - Orienter une personne vers des partenaires relais
  • - Renseigner un public, des usagers
  • - Accompagner et conseiller des personnes en difficulté
  • - Définir un projet d'accompagnement social avec la personne
  • - Réaliser un bilan d'actions
  • - Collaborer avec l'ensemble des intervenants à la réalisation d'un objectif commun
  • - Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • - Développer un réseau de partenaires
  • - Accompagner des salariés en entreprise
  • - Mener des enquêtes sociales sur requête judiciaire
  • - Mener des actions de suivi social spécifiques à une structure et à un public
  • - Intervenir auprès d'un public scolaire
  • - Intervenir auprès de personnes sous mesure judiciaire
  • - Conduire des projets sociaux
  • - Participer à la conception de projets sociaux
  • - Analyser les données d'activité de la structure, du service et identifier des axes d'évolution
  • - Constituer un dossier de demande d'aide sociale et effectuer le suivi
  • - Suivre des demandes de logements locatifs
  • - Mener des actions auprès de locataires (réunions d'information, etc.)
  • - Animer et concevoir des séances d'information socioéducative (gestion de budget, consommation, etc.)

Savoir

  • - Dispositifs d'aide sociale
  • - Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • - Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • - Techniques de communication
  • - Normes rédactionnelles
  • - Caractéristiques socio-culturelles des publics
  • - Droit de la sécurité sociale
  • - Économie sociale
  • - Méthodes d'enquête
  • - Code de procédure pénale
  • - Droit du travail
  • - Gestion de logement social
  • - Techniques d'animation de groupe
  • - Techniques pédagogiques

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Assistant de service social

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Assistant de service social 2ème grade

1 855,67 € à 2 727,27 €

Assistant de service social 1er grade

1 626,05 € à 2 478,91 €

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-assistant-service-social/0/5063.htm

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

Les plus gros recruteurs d'assistants de service social sont les collectivités territoriales : conseils régionaux ou généraux, municipalités, DDASS (direction départementale des affaires sanitaires et sociales).

L'État propose également de nombreux postes au sein des ministères de l'Éducation nationale, des Affaires sociales ou de la Justice par exemple.

Enfin, les entreprises, le secteur associatif et les organismes de protection sociale tels que la CAF (Caisse d'allocations familiales) et la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie) emploient des assistantes sociales.

Environ 10 000 assistantes de service social exercent en Ile-de-France. Le marché de l’emploi est actuellement très favorable à ces professionnelles qui n’ont aucune difficulté à trouver un emploi.

 

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=K1201&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'action sociale dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Assistant de service social

Pour exercer le métier d’assistant de service social, vous devez obligatoirement être titulaire du diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS). Il s’agit, en effet, d’une profession réglementée.

Pour pouvoir suivre cette formation, qui se prépare en trois ans mais reconnu bac + 2 (jusqu’en 2018, date à laquelle elle sera reconnue bac + 3), vous devez être titulaire d’un bac ou équivalent. Cela étant, cette formation vous est également ouverte si vous êtes non bachelier mais que vous avez réussi un examen de niveau organisé par la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS).

Voici la liste des dix établissements agréés qui vous préparent, en Île-de-France, au diplôme d’État d’assistant de service social :

  • L’École de service social de la CRAMIF, à Paris (75019)
  • L’École de travail social du lycée François Rabelais, à Paris (75018)
  • L’École normale sociale, à Paris (75018)
  • L’École pratique de service social, à Cergy (91)
  • L’École supérieure de travail social, à Paris (75)
  • L’Institut de formation sociale des Yvelines, à Versailles (78)
  • L’Institut de recherche et formation à l'action sociale de l'Essonne, à Évry (91)
  • L’Institut régional du travail social, à Paris (75010)
  • L’IRTS IDF Montrouge Neuilly-sur-Marne, à Neuilly-sur-Marne (93)
  • L’IUT de Bobigny (Département CS), Université Paris 13, à Bobigny (93)

Sachez également qu’une autre voie est possible pour décrocher le diplôme d’État d’assistant de service social : préparer, en deux ans, le DUT carrières sociales, option assistance sociale (deux établissements en région francilienne le délivrent : l’IUT de Bobigny (Département CS), Université Paris 13, à Bobigny ; et l’IUT Paris Descartes, Université Paris Descartes, à Paris), puis suivre, en un an, une année complémentaire au sein des dix établissements précités.

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1201

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier