1. Accueil >
  2. Mon métier >
  3. Astrophysicien(ne)

Astrophysicien(ne)

L’astrophysicien étudie le champ de l’astronomie qui s’intéresse à la nature, aux propriétés physiques et à l’évolution des astres.
Niveau d'accès
Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire
Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels
Tendance emploi
●●○
Synonymes
Astronome
Famille de métiers
Services à la personne et à la collectivité
Centres d'intérêt
Travailler en contact avec la nature, avec des animaux
Rechercher, traiter, analyser l'information

 

Astrophysicien(ne) en 6 points clés

1

Métier

3

Salaire

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Astrophysicien ou maître de conférences 2 200 € à € 5 000

 

Professeur des universités 3 200 € à € 6 600

 

Chargé de recherche

2 100 € à € 4 200

 

Directeur de recherche 3 200 € à 7 400 €

 

(Ces rémunérations sont données en brut et correspondent à l’année 2017)

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Voir les chiffres de l'année
5

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Voir les métiers
2

Profil

- Qualités
- Compétences
4

Emploi

Secteur public

Les organismes publics de recherche (CNRS, universités, CNES, Agence Spatiale Européenne, observatoires, etc.) sont les principaux recruteurs de diplômés en astrophysique.

L'enseignement supérieur (universités, grandes écoles d'ingénieurs) fait intervenir des spécialistes en astrophysique et en astronomie.

Quelques entreprises, principalement dans le secteur aérospatial, recrutent des astrophysiciens.

On recense environ 700 astrophysiciens en France. Les recrutements se font au compte-gouttes : chaque année, seule une vingtaine de jeunes chercheurs intègrent le CNRS, les observatoires d'astronomie et l'enseignement supérieur.

 

Les offres d’emploi :

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=k2402&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Voir les offres d'emploi

6

Choisir ma formation

Conseils sur les parcours possibles

Fiches métier du Pro

Fiche métier ROME Recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant
Fiche métier ROME Recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant Voir la fiche
Fiche métier CNRS - Astrophysicien
Fiche métier CNRS - Astrophysicien Voir la fiche
Fiche métier Tiens l’Univers - Astrophysicien
Fiche métier Tiens l’Univers - Astrophysicien Voir la fiche

Mes ressources utiles

Institut d’astrophysique de Paris Institut d’astrophysique de Paris
Un site à consulter pour découvrir les activités de ce laboratoire du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et se familiariser avec le métier d'astronome.
Institut d’astrophysique spatial (IAS) Institut d’astrophysique spatial (IAS)
De nombreux dossiers sur la physique du Soleil ou des galaxies, sur certaines missions spatiales et sur divers programmes d'observation. De quoi satisfaire la curiosité des passionnés d'astrophysique.
1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier