1. Accueil >
  2. Mon métier >
  3. Contrôleur(euse) de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Contrôleur(euse) de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Le contrôleur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes exerce une double fonction de conseiller technique et juridique auprès des revendeurs et de vérificateur de la conformité des produits aux réglementations en vigueur mis en circulation.
Niveau d'accès
Bac ou équivalent
Statut
Fonctionnaire
Salaire
Salaire moyen : ---€ bruts mensuels
Tendance emploi
Synonymes
Contrôleur(euse) des douanes et droits indirects
Inspecteur(trice) des douanes
Receveur(euse) des douanes
Famille de métiers
Services à la personne et à la collectivité
Centres d'intérêt
Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain

 

Contrôleur(euse) de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes en 6 points clés

1

Métier

3

Salaire

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Contrôleur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes 2ème classe

1 588 € à 2 333 €

Contrôleur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes 1ère classe

1 626 € à 2 478 €

Contrôleur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes principal

1 822 € à 2 727 €

 

(Ces salaires sont donnés en brut pour l’année 2017)

 

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-controleur-concurrence-consommation-repression-fraudes/0/5329.htm

Voir les chiffres de l'année
5

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Voir les métiers
2

Profil

- Qualités
- Compétences
4

Emploi

L'unique recruteur de contrôleur de la DGCCRF est le ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

Les recrutements se font au compte-goutte : 28 places offertes en 2016 par la voie du concours externe sur près de 2 000 candidats inscrit au concours de contrôleur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

La majorité des postes se situent en région parisienne, ainsi que dans l'Est et le Nord de la France. Ils sont attribués par le ministère en fonction du rang de classement obtenu à l'issue de la formation.

Voir les offres d'emploi

6

Choisir ma formation

Conseils sur les parcours possibles

Fiches métier du Pro

Fiche métier ROME Protection des consommateurs et contrôle des échanges commerciaux
Fiche métier ROME Protection des consommateurs et contrôle des échanges commerciaux Voir la fiche
Fiche métier Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)
Fiche métier Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) Voir la fiche
Fiche métier Emploipublic.fr - Contrôleur de la concurrence
Fiche métier Emploipublic.fr - Contrôleur de la concurrence Voir la fiche
Fiche métier Portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics - Contrôleur de la concurrence
Fiche métier Portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics - Contrôleur de la concurrence Voir la fiche

Mes ressources utiles

Portail de la fonction publique Portail de la fonction publique
Ce site est indispensable pour se familiariser avec le statut d'agent de l'État et pour découvrir les métiers de l'administration.
1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier